Cours/Séminaire

Produire des pommes de terre et les consommer en France : de la résistance à l'innovation, du manque à la satiété

Réalisation : 18 mars 2014 Mise en ligne : 23 juin 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Cette conférence a été enregistrée dans le cadre du séminaire annuel du pôle Sociétés et espaces ruraux de la MRSH, intitulé en 2012-2013 « 20 ans après - Toutes portes ouvertes. Au coeur des recherches sur les sociétés et les espaces ruraux ».

Jean-Pierre Williot est professeur d'Histoire à l'Université François-Rabelais de Tours. Il dirige l'équipe d'accueil Alimentation (EA 6294) et est vice-président de l'Institut Européen d'Histoire et des cultures de l'Alimentation (IEHCA).

Si plusieurs travaux de référence (Salaman 1949, O’Grada 1999, 2005) ont déjà mis en lumière l’importance de la pomme de terre comme moyen de subsistance humaine et de nourriture animale, l’étude du rôle économique et social de ce tubercule n’est pas achevée. Sa  culture se propage en Europe à partir du XVIIe siècle, bien avant Parmentier. Sa production intègre des innovations de savoir faire depuis le milieu du XVIIIe siècle. Méprisée avant d’entrer dans le registre gastronomique bourgeois au cours du XIXe siècle, les famines qui lui sont imputables ont rappelé le caractère indispensable de cet approvisionnement et le rôle majeur de ses producteurs. Cette histoire sera relue à la lumière de travaux récents et notamment du colloque international tenu à Tours en 2008, l’année mondiale de la pomme de terre comme le souhaita la FAO.

Thèmes
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

MRSH Caen

Langue :
Français
Citer cette ressource:
La forge numérique. (2014, 18 mars). Produire des pommes de terre et les consommer en France : de la résistance à l'innovation, du manque à la satiété. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/117318. (Consultée le 26 juin 2022)
Contacter

Sur le même thème