Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Centre Jean Bérard (Naples)
Langue :
Français
Crédits
Jean-Christophe Besset (Réalisation), LabexMed (Production), Jean-Jacques Malmary (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Jean-Jacques Malmary. LabexMed. (2019, 18 juin). Réflexions sur l'accostage des bateaux et sur le débarquement des biens et des personnes dans les ports antiques , in Ports et zones portuaires de la Méditerranée Antique. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/102511. (Consultée le 27 février 2024)

Réflexions sur l'accostage des bateaux et sur le débarquement des biens et des personnes dans les ports antiques

Réalisation : 18 juin 2019 - Mise en ligne : 18 juin 2019
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Un des principaux problèmes posés par l’étude des magasins du front de mer occidental de Délos fut de comprendre la relation que ces édifices entretenaient avec la mer et par là même les voies maritimes. L’examen de leurs vestiges s’est avéré assez peu satisfaisant pour confirmer la présence d’un quai ou d’une grève entre les magasins et le chenal de Délos. À défaut d’une étude géomorphologique approfondie, ce problème a surtout donné lieu à une réflexion plus générale sur les divers modes d’accostage des bateaux et de débarquement des personnes et des marchandises dans les ports de l’antiquité gréco-romaine. Cette démarche alternative consiste à épuiser le champ des possibilités sur le sujet en invoquant non seulement la documentation archéologique mais aussi, quand cette dernière s’avère peu satisfaisante, des pratiques et des équipements de périodes plus récentes, antérieures à la Révolution industrielle. Pour l’heure, il ne s’agit bien évidemment pas de mener une étude exhaustive sur ce thème mais d’énumérer et de tenter de comprendre les diverses pratiques portuaires - accostage à quai, halage sur grève, ancrage en mer, rupture de charge par de petites embarcations, transport ou bardage sur terre, etc. – et leurs équipements afférents - quais, bittes d'amarrage, grèves avec ou sans voie littorale, échelles d’échouage, mécanismes de halage, treuils, machines de levage, passerelles de débarquement, etc. L’étude de ces pratiques et de ces installations devrait assez naturellement conduire à déterminer plusieurs pistes de recherche explorables dans divers cadres chronologiques et géographiques. En retour, elle aura sans nul doute un grand intérêt pour mieux identifier les vestiges archéologiques d’infrastructures portuaires.

Session 5 Infrastructures, stockage et logistique - Modératrice : Giulia Boetto (Centre Camille Jullian)

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème