Entretien

Histoire(s) de l'ergonomie (2/7) - La conceptualisation : L'essor des concepts et méthodes en ergonomie

Réalisation : 20 mars 2013 Mise en ligne : 20 mars 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

« La conceptualisation : l’essor des concepts et méthodes en ergonomie » constitue la deuxième partie de la Grande Leçon Histoire(s) de l’ergonomie.

Elle nous permet de comprendre comment l’ergonomie va développer ses concepts, c’est-à-dire un ensemble de prédicats qui visent à la compréhension fondamentale des interactions entre les humains et les autres composantes d’un système, et la profession qui élabore et applique des théories, des notions et des méthodes en vue d’optimiser le bien-être des personnes et la performance globale des systèmes. Globalement, l’ergonomie conceptualise un savoir sur la performance humaine, organisationnelle, sociale et technique et développe des notions sur le bien-être et la santé, et de cette manière produit des connaissances théoriques et méthodologiques, parmi lesquelles : l’activité, la tâche, la tâche réelle, prescrite, attendue, l’analyse de la tâche, de l’activité, la charge de travail, la charge cognitive, la charge physique, l’étude des conduites humaines au travail, les systèmes humain-machine, l’analyse des mouvements oculaires, l’interaction humain-technologie, l’utilisabilité, les risques pour la santé des opérateurs, les risques psychosociaux, l’intervention d’amélioration du travail.Les auteurs - Eric Brangier (Université de Lorraine) et Annie Drouin (Société d’Ergonomie de Langue Française) - vous proposent d’aborder cette partie avec René Amalberti, Nelcy Arévalo Pinilla, Béatrice Barthe, Christian Bastien, Tahar-Hakim Benchekroun, Eric Brangier, Béatrice Cahour, Jean-Marie Cellier, Corinne Chabaud, Yves Clot, François Daniellou, Françoise Darse, Pierre Falzon, Irène Gaillard, Jean-Michel Hoc, François Hubault, Bronislaw Kapitaniak, Alain Kerguelen, Alain Lancry, Jacques Leplat, Monique Lortie, Maurice de Montmollin, René Patesson, Pierre Richard, Jean-Marc Robert, Jean-Claude Sperandio, Jacques Theureau, André Tricot et Gérard Valléry.Présentation des intervenants

Chapitres
Intervenant
Thème
Notice
Langue :
Français
Crédits
Claude ROCHETTE (Réalisation), L'Université Numérique des Humanités (Production), Université de Lorraine (Production), Fabienne GRANERO-GERARD (Publication), Éric Brangier (Intervenant), Annie Drouin (Intervenant)
Conditions d'utilisation
Attribution : © Université de Lorraine / Université Ouverte des Humanités, février 2013 Pas d’utilisation commerciale. Partage à l’identique. Pas de modification.
Citer cette ressource :
Éric Brangier, Annie Drouin. Université de Lorraine. (2013, 20 mars). Histoire(s) de l'ergonomie (2/7) - La conceptualisation : L'essor des concepts et méthodes en ergonomie. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/63133. (Consultée le 1 décembre 2022)
Contacter
Documentation

 
Présentation des intervenants qui ont contribué à cette ressource

,

BIBLIOGRAPHIE PARTIE 2

2. LA CONCEPTUALISATION : L’ESSOR DES CONCEPTS ET METHODES EN ERGONOMIE

  • Brangier, E., Lancry, A., & Louche, C. (2004) Les dimensions humaines du travail. Théories et pratiques en psychologie du travail et des organisations, Presses Universitaires de Nancy. 624p. (2011, réédition électronique de 2004). [En ligne sur HAL].
  • Dinet, J. & Bastien, C. (2011, sd.). L’ergonomie au service de la vie quotidienne. Les objets et environnements numériques. Paris : Hermès Science Lavoisier.
  • Falzon, P. (Ed) (2004). Ergonomie. Paris : Presses Universitaires de France.
  • Monod, H., & Kapitaniak, B. (2003). Ergonomie. Masson 2ème édition, Paris, 1 vol. 286 p.
  • Sperandio, J.C. (1980). La psychologie en ergonomie, coll. Le Psychologue n° 80, Paris, PUF.
  • Sperandio, J.C. (1984). L'ergonomie du travail mental, Paris, Masson, (rééd. 1988).

 
2.1. Critique de l'universalité des concepts cherchant à optimiser le travail humain

  • Amalberti, R. (1996). La conduite de systèmes à risque. Paris : PUF.
  • Amalberti, R. (2001). The paradoxes of almost totally safe transportation systems. Safety Science, 37(2-3), 109-126.
  • Hoc, J.M., & Amalberti, R. (1999), Analyse des activités cognitives en situation dynamique : d’un cadre théorique à une méthode. Le travail humain, vol 62, n°2, juin 1999.
  • Montmollin, De M. (1974). L’analyse du travail. CNIPE, édition Armand Colin.
  • Montmollin, De M. (1981). Le taylorisme à visage humain. PUF.
  • Montmollin, De M. (1983). L’intelligence de la tâche. Edition Peter Lang.

 
2.2. L'analyse du travail, de la tâche et de l'activité

  • Brangier, E., Lancry, A., & Louche, C. (2004) Les dimensions humaines du travail. Théories et pratiques en psychologie du travail et des organisations, Presses Universitaires de Nancy. 624p. (2011, réédition électronique de 2004). [En ligne sur HAL].
  • Clot, Y., & Faïta, D. (2000). Genre et style en analyse du travail. Concepts et méthodes. Travailler(4), 7-42.
  • Dinet, J. & Bastien, C. (2011, sd.). L’ergonomie au service de la vie quotidienne. Les objets et environnements numériques. Paris : Hermès Science Lavoisier.
  • Falzon, P. (Ed) (2004). Ergonomie. Paris : Presses Universitaires de France.
  • Gollac, M., Volkoff, S. (2007). Les conditions de travail. La Découverte, Paris.
  • Hubault, F. (1996). De quoi l'ergonomie peut-elle faire l'analyse? In F. Daniellou (Ed.), L’ergonomie en quête de ses principes, Débats épistémologiques (pp. 103-140). Toulouse : Octarès.
  • Karnas, G. (1987). L’analyse du travail. In Lévy-Leboyer et Spérandio. Traité de Psychologie du Travail. PUF Paris.
  • Keyser, V, de (1980). Analyser les conditions de travail. Le Travail Humain, 43 (1), 117-223.
  • Monod, H., & Kapitaniak, B. (2003). Ergonomie. Masson 2ème édition, Paris, 1 vol. 286 p.
  • Neboit, M. (1993) "Activités collectives dans le travail : formes, fonctions et rôles". In Six F., Sperandio J.C. et Wolff, M. (2003) (s/d) Formalismes de modélisation pour l’ergonomie et l’analyse du travail. coll. Le Travail Humain, Paris, P.U.F. 300 p.
  • Sperandio, J.C. (1980). La psychologie en ergonomie, coll. Le Psychologue n° 80, Paris, PUF.
  • Sperandio, J.C. (1984). L'ergonomie du travail mental, Paris, Masson, (rééd. 1988).

 

2.2.1. Terminologie : définitions et principes

  • Amalberti, R. (1996). La conduite de systèmes à risque. Paris : PUF.
  • Béguin, P. (2007). Prendre en compte l’activité de travail pour concevoir. @ctivités, 4 (2).
  • Daniellou, F. (1996). Questions épistémologiques soulevées par l’ergonomie de conception. In F. Dan.
  • Daniellou, F., Simard, M., & Boissières, Y. (2009). Facteurs humains et organisationnels de la sécurité industrielle : un état de l'art. Toulouse: FonCSI.
  • Darses, F., & de Montmollin, M. (2006). L'ergonomie. Paris: La Découverte, Collection Repères, 4° édition.
  • De Montmollin, M. (1995). Vocabulaire de l'ergonomie (pp. 117 - 124). Toulouse : Octarès.
  • Faverge, J.-M. (1970). L’homme, agent d’infiabilité et de fiabilité du processus industriel. Ergonomics, 13, 301-327.
  • Guérin, F., Laville, A., Daniellou, F., Duraffourg, J., & Kerguelen, A. (1997). Comprendre le travail pour le transformer. La pratique de l'ergonomie. Lyon ANACT.

 

2.2.2. Les apports de l'étude physiologique du travail

  • Bonnet, C. (1999). Perception. In J.-A. Rondal (Ed.), Introduction à la psychologie scientifique (pp. 187-226):LABOR.
  • Bos, L., & & Embrechts, J.-J. "An interactive real-time based auralization system for room acustics implementing directional impulse response and multiple audio reproduction modules for spatialization (the AURALIAS project)", Proc. of NAG/DAGA 2009, Rotterdam, p. 1459-1462 (2009).
  • Calvert, G. A., Brammer, M. J., & Iversen, S. D. (1998). Crossmodal identification. Trends in Cognitive Sciences, 2(7), 247-253.
  • de Gelder, B., & Bertelson, P. (2003). Multisensory integration, perception and ecological validity. Trends in Cognitive Sciences, 7(10), 460-467.
  • Delorme, A. (2003). L'organisation perceptive. In A. Delorme & M. Flückiger (Eds.), Perception et réalité. Introduction à la psychologie des perceptions (De Boeck Université ed., pp. 225-246).
  • Kapitaniak, B. (2006). Static work capacity, Static load, Heart rate as strain index, Vectorial analysis; ergonomics applied method. in International Encyclopedia of Ergonomics and Human Factors, 2ème edition, vol. 1 and 3.
  • Martin, J.-C. (1998). TYCOON: Theoretical Framework and Software Tools for Multimodal Interfaces. In Intelligence and Multimodality in Multimedia Interfaces. John Lee (ed.), AAAI Press.
  • Marty, M., Blotman M., Avouac, B., Rozenberg, S., & Valat J.P. (1998). Validation de la version française de l’échelle deDallas chez les patients lombalgiques chroniques. Revue de Rhumatologie, 65, 2, 139-147.
  • Monod, H., & Kapitaniak, B. (2003). Ergonomie. Masson 2ème édition, Paris, 1 vol. 286 p.
  • Neboit, M., Pottier A. (1994). L’analyse ergonomique du travail par l’étude de l’exploration visuelle, Octarès.
  • Rasmussen, J. (1983). Skills, rules and knowledge: signals, signs and symbols and other distinctions in human performance models. IEEE Transactions on Systems, man and sybernetics. SMC-13, 257-267.
  • Rock, I., & Mestre, D. (2001). Le monde de la perception. In La perception (pp. 1-15): De Boeck Université.
  • Schroeder, M.R., Gottlob D., Siebrasse K.F. (1974). Comparative study of european concert halls: correlation ofsubjective preference with geometric and acoustic parameters. Journal Acoustical Society of America, 56, 1192-1201.
  • Streri, A. (2003). L’intermodalité. In A. Delorme & M. Flückiger (Eds). Perception et réalité. Introduction à la psychologie des perceptions. De Boeck Université.
  • Vogt, S. (1999). Looking at paintings: patterns of eye movements in artistically naïve and sophisticated subjects. Leonardo, 32, 325.
  • Vogt, S., & Magnussen, S. (2007). Expertise in pictorial perception: eye-movement patterns and visual memory in artists and laymen. Perception, 36, 91-100.

 

2.2.3. Les apports de l'étude cognitive du travail

  • Bainbridge, L. (1978). The study of real skills, Vol. 1: The analysis of practical skills. The process controller. In W.T. Singleton (Ed.), pp. 236-263. St Leonardgate, UK: MTP.
  • Bartlett, F.C., 1962. The future of ergonomics. Ergonomics, 5, 505–511.
  • Boy, G. (1995). Human-like system certification and evaluation. In J.M. Hoc, P.C. Cacciabue, & E. Hollnagel (Eds.), Expertise and technology: cognition and human-computer cooperation (pp. 243-254). Hillsdale, NJ: Lawrence Erlbaum Associates.
  • Darses, F., Détienne, F., Visser, W. (2001). Assister la conception : perspectives pour la psychologie cognitive ergonomique. Actes Epique.
  • Endsley, M. (1995). Toward a theory of situation awareness in dynamic systems. Human Factors, 37, 32-64.
  • Falzon, P. (Ed.) (1990). Cognitive ergonomics: understanding, learning, and designing human-computer interaction. London. Academic Press. Green, T.R.G., Hoc J.M. (1991). What is Cognitive Ergonomics? Le Travail Humain, 54, 291-304.
  • Green, T.R.G., Payne, S.J., & Van der Veer, G. (Eds.). (1983). The psychology of computer use. London. Academic Press.
  • Hoc, J.M. (2003). Coopération humaine et systèmes coopératifs. In G. Boy (Ed.), Ingénierie cognitive: IHM et cognition (pp. 139-187). Paris. Hermès.
  • Hollnagel, E., Woods, D.D. (1983). Cognitive systems engineering: new wine in new bottles. International Journal of Man-Machine Studies, 18, 583-600.
  • Lee, J., & Moray, N. (1994). Trust, self-confidence, and operators' adaptation to automation. International Journal of Human-Computer Studies, 40, 153-184.
  • Leplat, J. (1997). Regards sur l'activité en situation de travail. Paris: Presses Universitaires de France.
  • Long, J. (1996). Specifying relations between research and the design of human-computer interaction. International Journal of Human-Computer Studies, 44, 875-920.
  • Muir, B.M. (1994). Trust in automation: Part I. Theoretical issues in the study of trust and human intervention in automated systems. Ergonomics, 37, 1905-1922.
  • Ombredane A., Faverge J.M. (1955). L’analyse du travail, facteur d’économie humaine et de productivité. Paris. Presses Universitaires de France.
  • Pavard, B. (Ed.) (1994). Systèmes coopératifs: de la modélisation à la conception. Toulouse, Octares.
  • Rabardel, P. (1995). Les hommes et les technologies: approche cognitive des instruments contemporains. Paris. Armand Colin.
  • Schmidt, K. (1991). Distributed decision-making: cognitive models for cooperative work. Cooperative work: a conceptual framework. In J. Rasmussen, B. Brehmer, & J. Leplat (Eds.), pp. 75-110. Chichester, UK: Wiley.
  • Sime, M.E., Fitter, M.J., Green, T.R.G. (1975). Why is programming computers so hard ? New Behaviour, 1, 378-381.
  • Van der Veer, G., Tauber, M.J., Green, T.R.G., Gorny, P. (Eds.). (1984). Readings on cognitive ergonomics -Mind and computer. Berlin: Springer Verlag.

 

2.3. La tâche et l'activité

  • Benchekroun, T.H. & Weill-Fassina, A. (2000) Le travail collectif : perspectives actuelles en ergonomie, Toulouse, Octarès Editions.
  • Brangier, E., & Bastien, J-M-C. (2006). L’analyse de l’activité est elle suffisante et/ou pertinente pour innover dans le domaine des nouvelles technologies ? In G. Vallery et R. Amalberti, (Eds). L'analyse du travail en perspectives : influences et évolutions. Toulouse : Octarès, Collection « Entreprise, Travail, Emploi ». 143-156.
  • Brangier, E., Lancry, A., & Louche, C. (2004) Les dimensions humaines du travail. Théories et pratiques en psychologie du travail et des organisations, Presses Universitaires de Nancy. 624p. (2011, réédition électronique de 2004). [En ligne sur HAL]
  • Daniellou, F. (2004). L’ergonomie dans la conduite de projet de conception de systèmes de travail. P. Falzon (dir.), Ergonomie. PUF, Paris, 359-374.
  • Darses, F. (2009). Résolution collective des problèmes de conception. Le Travail Humain, 72(1), 43-60.
  • Darses, F., Détienne, F. & Visser, W. (2004). Les activités de conception et leur assistance. In Falzon P. (Eds), Ergonomie, PUF, pp 545-563.
  • Dinet, J. & Bastien, C. (2011, sd.). L’ergonomie au service de la vie quotidienne. Les objets et environnements numériques. Paris : Hermès Science Lavoisier.
  • Falzon, P. (Ed) (2004). Ergonomie. Paris : Presses Universitaires de France.
  • Kerguelen, A. (2008). Actogram Kronos : Un outil d'aide à l'analyse de l'activité. In Norimatsu, H, & Pigem, N. Les techniques d'observation en sciences humaines. Paris: Armand Colin, pp142-158.
  • Kerguelen, A. (2012). Actogram Kronos 2. Toulouse: Octarès Éditions.
  • Monod, H., & Kapitaniak, B. (2003). Ergonomie. Masson 2ème édition, Paris, 1 vol. 286 p.
  • Rabardel, P., Pastré, P. (2005). Modèles du sujet pour la conception : dialectiques activités développement. Toulouse. Octarès.
  • Schwartz, Y. (2007). Du détour théorique à l’activité comme puissance de convocation des savoirs. Education Permanente, 170, 13-24.
  • Sperandio, J. C. (s/d) (1995), L'ergonomie face aux changements technologiques et organisationnels du travail humain, Toulouse, Octares, 436 p.
  • Sperandio, J.C. & Wolff, M. (2003) (s/d) Formalismes de modélisation pour l’ergonomie et l’analyse du travail. coll. Le Travail Humain, Paris, P.U.F. 300 p.
  • Sperandio, J.C. (1980). La psychologie en ergonomie, coll. Le Psychologue n° 80, Paris, PUF.
  • Sperandio, J.C. (1984). L'ergonomie du travail mental, Paris, Masson, (rééd. 1988)
  • Valléry, G., & Amalberti, R. (Eds). (2006). L'analyse du travail en perspectives : influences et évolutions. Toulouse : Octares
  • Weill-Fassina, A., Rabardel, P. E. Dubois, D (Eds.) (1993). Représentations pour l’action. Octarès Editions. Toulouse.

 

2.3.4. L’activité comme débat entre l’ergonomie francophone et anglo-saxonne

  • Drouin, A. (Ed) (2013). Cinquante années d’ergonomie francophone : des origines de la SELF à nos jours (1963-2013). Toulouse : Octarès.

 

2.3.5. Temps, tâches et activités

  • Barthe, B., Quéinnec Y. & Verdier, F. (2004) L’analyse de l’activité de travail en postes de nuit : bilan de 25 ans de recherches et perspectives, Le Travail Humain, 67,1, 41-61.
  • Barthe, B., Gadbois, C., Prunier-Poulmaire, S. & Quéinnec, Y. (2004). Travailler en horaires atypiques. In P. Falzon (Ed.) Ergonomie (pp. 129-144). Paris : Presses Universitaires de France.
  • Faurie, I., Fraccaroli, F. & Le Blanc, A. (2008). Âge et travail : des études sur le vieillissement au travail à une approche psychosociale de la fin de la carrière professionnelle. Le Travail Humain, 71(2) : 137-172.
  • Gollac, M. & Volkoff, S. (2000). Les conditions de travail. Paris : Editions La Découverte.
  • Laville, A. & Volkoff, S. (1998). Les travailleurs âgés. In: J. M. Stellman (Ed.). Encyclopédie de sécurité et de santé au travail (chapitre 29, l’ergonomie), Genève : BIT.
  • Laville, A. (1989). Vieillissement et travail, Le Travail Humain, 52(1) : 5-20.
  • Levy-Leboyer, Cl. (1995). Repenser la gestion des carrières des cadres. Revue Française de Gestion, juin-août : 24-29.
  • Marquié, J. CL. (2001). Changements cognitifs, contraintes de travail, et expérience : les marges de manoeuvres du travailleur vieillissant. In : J. Cl. Marquié, D. Paumès & S. Volkoff (Eds.). Le travail au fil de l’âge (pp. 211-244). Toulouse : Octarès.
  • Millanvoye, M. (2001). Le vieillissement de l’organisme avant 60 ans. In : J. Cl. Marquié, D. Paumès & S. Volkoff (Eds.). Le travail au fil de l’âge (pp. 175-209). Toulouse : Octarès.
  • Prunier-Poulmaire, S. & Gadbois, C (2004) « Temps et rythmes de travail », in E. Brangier, A. Lancry & C. Louche (Eds.) Les dimensions humaines du travail. Théories et pratiques de la psychologie du travail et des organisations, Presses Universitaires de Nancy, p. 181-211.
  • Quéinnec, Y., Teiger, C., & Terssac, G. de (2008). Repères pour négocier le travail posté, Réimpression de la 2ème édition. Toulouse: Octarès.
  • Roger, A. & Tremblay, M. (1999). Plateau objectif et subjectif de carrière, satisfaction et stress au travail. Psychologie du Travail et des Organisations, 5 (1-2) : 34-52.
  • Wrenn, K. A. & Maurer, T. J. (2004). Beliefs about older workers’ learning and development behaviour in relation to beliefs about malleability of skills, age-related decline, and control. Journal of Applied Social Psychology, 34(2) : 223-242.

 

2.3.6. Quelques techniques de recueil de données en ergonomie

  • Bastien, J. M. C., & Masseroni, M. (2011). La technique du tri de cartes : effets du type de tri, du nombre de participants et du nombre de cartes sur la fiabilité des résultats. In C. Bastien, J. Cegarra, A. Chevalier, J. Dinet, N. Gregori & V. Grosjean (Eds.), Epique'2011. Sixième Colloque de Psychologie Ergonomique (pp. 53-62). Nancy : Presses Universitaires de Nancy.
  • Bourmaud, G. (2005). Instruments et systèmes d’instruments. In P. Rabardel, P. Pastré (Eds.), Modèles du sujet pour la conception. Dialectiques activités développement. Paris, Octarès.
  • Brangier, É., Dinet, J., & Bastien, J. M. C. (2009). La méthode des staffs d'experts de communautés. Orientation théorique, démarche méthodologique et application pratique. Document numérique, 12(2), 111-132.
  • Dinet, J., Bastien, J. M. C., & Kitajima, M. (2010). What, where and how are young people looking for in a search engine results page? Impact of typographical cues and prior domain knowledge. In IHM'2010 (September 20-23, 2010, Luxembourg, LU) (pp. 105-112). New York: ACM.
  • Drusch, G., & Bastien, J. M. C. (2012). Analyzing Web pages visual scanpaths: between and within tasks variability. Work: A journal of Prevention, Assessment and Rehabilitation, 41(Supplement 1), 1559-1566.
  • Drusch, G., Bastien, C., & Dinet, J. (2011). L'exploration visuelle de pages web. In J. Dinet & C. Bastien (Eds.), L'ergonomie des objets et des environnements physiques et numériques (pp. 219-244). Paris: Lavoisier.
  • Lefort, B. (1982). L’emploi des outils au cours de tâches d'entretien et la loi de Zipf- Mandelbrot. Le Travail Humain, 45(2), 307-316.
  • Lugan, J.C. (1996). La systémique sociale. Paris, PUF.
  • Maline, J. (1994). Simuler le travail : une aide à la conduite de projet. Lyon. Anact (outils et méthodes).
  • Neboit, M. (1995) "L'analyse des activités de traitement de l'information par l'enregistrement des mouvements oculaires : Essai de synthèse". In. A. Pottier, M. Neboit, "L'analyse ergonomique du travail par l'étude de l'exploration visuelle", Octarès Editions, 1995, pp. 157-161.
  • Rabardel, P. (2001). Instrument mediated activity in situations. In A. Blandford, J. Rabardel, Vidal-Gomel, C. (2002a). Systèmes d’instruments des opérateurs. Un point de vue pour analyser le rapport aux règles de sécurité. Pistes 4(2). [En ligne]
  • Vanderdonckt, P. Gray (Eds.), People and Computers XV -Interactions Without Frontiers, (pp. 17-30). Springer-Verlag.

 

2.4. L'action sur le travail, action sur la charge de travail

  • Chanquoy, L., Tricot, A., & Sweller, J. (2007). La charge cognitive. Paris : A. Colin.
  • Jourdan, M., & Theureau, J. (Eds.), (2002). Charge mentale : notion floue et vrai problème. Toulouse : Octarès. [voir notamment le chapitre de Leplat : Éléments pour une histoire de la charge mentale].
  • Sperandio, J.C. (1984). L'ergonomie du travail mental, Paris, Masson, (rééd. 1988).
  • Sweller, J., Ayres, P., & Kalyuga, S. (2011). Cognitive load theory. New York: Springer.
  • Tricot, A., & Chanquoy, L. (Eds.). (1996). La charge mentale. Psychologie Française, 41 (4).

 

2.4.1. Le travail mental et la charge mentale

  • Chanquoy, L., Tricot, A., & Sweller, J. (2007). La charge cognitive. Paris : A. Colin.
  • Djibo, S., Vallery, G., & Lancry, A. (2006). « Charge mentale et régulation de systèmes complexes. Une approche subjective des agents de régulation du métro parisien ». Revue électronique @ctivités, 2006, Volume 3, Numéro 1, pp. 117-139.
  • Djibo, S., Vallery, G., & Lancry, A. (2006). « Charge mentale et régulation de systèmes complexes. Une approche subjective des agents de régulation du métro parisien ». Revue électronique @ctivités, 2006, Volume 3, Numéro 1, pp. 117-139.
  • Jourdan, M., & Theureau, J. (Eds.), (2002). Charge mentale : notion floue et vrai problème. Toulouse : Octarès.
  • Leplat, J., Sperandio, J.-C. (1967). La mesure de la charge de travail par la technique de la tâche ajoutée. L'année psychologique. vol. 67, n°1. p 255-277.
  • Leplat, J. (2002). Éléments pour une histoire de la charge mentale. In M. Jourdan, & J. Sperandio, J.C. (1984). L'ergonomie du travail mental, Paris, Masson, (rééd. 1988).
  • Sweller, J., Ayres, P., & Kalyuga, S. (2011). Cognitive load theory. New York: Springer.
  • Szekely J. (1975). L’évaluation de la charge mentale dans le cadre de l’étude et de l’aménagement des conditions de travail. Théorie, mesure, application. Paris. INRS.
  • Theureau, J. (Eds.), Charge mentale : notion floue et vrai problème, Toulouse, Octarès Éditions, pp. 27-40.
  • Tricot, A., & Chanquoy, L. (Eds.), (1996). La charge mentale. Psychologie Française, 41 (4). [voir notamment l'article de Barrouillet : Ressources, capacités cognitives et mémoire de travail : postulats, métaphores et modèles]

 

2.4.2. La charge cognitive

  • Broadbent D. E. (1957). A mechanical model for human attention and immediate memory. Psychological Review, 64, 205-215.
  • Chatterjee, G., Russell, R., Tong, A. & Nakayama, K. (2008). Visual recognition memory in the absence of meaning, Scene Understanding Symposium, MIT, Cambridge MA, February 1.
  • Falzon, P. (1994). Les activités méta-fonctionnelles et leur assistance. Le Travail Humain, 1(57), 1-23.
  • Konkle, T., Brady, T.F., Alvarez, G.A., & Oliva, A. (in press). Conceptual distinctiveness supports detailed visual longterm memory. Journal of Experimental Psychology: General.
  • Melcher, D. (2006). Accumulation and persistence of memory for natural scenes, Journal of Vision, 6, 8-17.
  • Reason, J. (1987), Cognitive Aids in Process Environments : Protheses and Tools. Int. J. Man-machine Studies, 27 (5-6), 463-470.

 

2.4.3. La charge physique

  • Kapitaniak, B., (2006). Static work capacity International Encyclopedia of Ergonomics and Human Factors, 2ème edition, vol. 1, 601-604.
  • Kapitaniak, B., (2006). Static load International Encyclopedia of Ergonomics and Human Factors, 2ème edition, vol. 1, 604-607.
  • Kapitaniak, B., (2006). Heart rate as strain index International Encyclopedia of Ergonomics and Human Factors, 2ème edition, vol. 3, 1901-1907.
  • Péninou, G., & Kapitaniak, B. (2006). Vectorial analysis; ergonomics applied method International Encyclopedia of Ergonomics and Human Factors, 2ème edition, vol. 3, 1942-1948.

 

2.4.4. La charge de travail

  • Chanquoy, L., Tricot, A., & Sweller, J. (2007). La charge cognitive. Paris : A. Colin.
  • Leplat, J. et Sperandio, J.-C. (1967). La mesure de la charge de travail par la technique de la tâche ajoutée. L'année psychologique. Vol. 67, n°1. p 255-277.

 

2.4.5. Les facteurs impliqués dans la charge de travail

  • Barthe, B., (2003). Elaboration, mise en oeuvre et apport classificatoire d’un cadre d’analyse des aspects collectifs du travail. Actes du 38ème congrès de la SELF de Paris, 181-188.
  • Benchekroun, H,. & Weill-Fassina, A. (Eds). Le travail collectif ; perspectives actuelles en ergonomie. Toulouse : Octares, 71-89.
  • Brehmer, B., & Leplat, J. (Eds.), Distributed decision making, Chichester : John Wiley & Sons.
  • Cannon-Bowers, J., A., Salas, E., & Converse, S., A. (1993). Shared mental models in expert team decision making. In N. Castellan, J. (Ed.), Current issues individual and group decision making (pp. 221-246). Hillsdale, NJ: Laurence Erlbaum.
  • De la Garza, C., & Weil-Fassina, A. (2000). Régulations horizontales et verticales du risque. In A. Weill-Fassina & T. H. Benchekroun (Eds.), Le travail collectif - Perspectives actuelles en ergonomie (pp. 217-234). Toulouse : Octarès.
  • Endsley, M., R. (2000). Theoretical Underpinnings of Situation Awareness : A Critical Review. In M. Endsley, R. & D.
  • Garland, J. (Eds.), Situation Awareness Analysis and Measurement. Mahwah, NJ: Laurence Erlbaum Associates.
  • Kalsbeek, J.W.H. (1964). On the measurement of deterioration in performance caused by distraction stress. Ergonomics, 7, 2, 187-195.
  • Kalsbeek, J.W.H. (1965). Mesure objective de la surcharge mentale, nouvelles applications de la méthode des doubles tâches. Le Travail Humain, 1-2, 121—131.
  • Leplat, J., & Sperandio, J.-C. (1967). La mesure de la charge de travail par la technique de la tâche ajoutée. L'année psychologique. vol. 67, n°1. p 255-277.
  • Mathieu, J., E., Heffner, T., S., Goodwin, G., F., Salas, E., & Cannon-Bowers, J., A. (2000). The influence of shared mental models on team process and performance. Journal of Applied Psychology, 85(2), 273-283.
  • McCann, C., Baranski, J., V., Thompson, M., M., & Pigeau, R., A. (2000). On the utility of experiential cross-training for team decision-making under time stress. Ergonomics, 43(8), 1095-1110.
  • Mhamdi, A. (1997). Activité de réflexion collective assistée par vidéo : activité constructive de nouveaux savoirs. Actes du XXXIIème congrès de la SELF, Lyon, 17-19 septembre 1997.
  • Mollo, V., & Falzon, P. (2004). Auto-and allo-confrontation as tools for reflective activities. Ergonomics, 35(6), 531- 540.
  • Patterson, E., S., Woods, D., D., , Cook, R., I., , & Render, M. L. (2005). Collaborative cross-checking to enhance resilience. Proceedings of the Human Factors and Ergonomics Society 49th Annual Meeting, Santa Monica, CA.
  • Pueyo, V., Gaudart, C. (2000). L’expérience dans les régulations individuelles et collectives des déficiences. In T, H,
  • Schmidt, K. (1991). Cooperative work : a conceptual framework. In Rasmussen.
  • Wisner, A. (1993). L’émergence de la dimension collective du travail. Actes du 27e congrès de la SELF (pp. 173-183). Toulouse : Octarès Editions.
  • Vogt, S., & Magnussen, S. (2007). Expertise in pictorial perception: eye-movement patterns and visual memory in artists and laymen. Perception, 36, 91-100.

 

2.4.6. L'action sur la surcharge de travail

  • Barthe, B., (2003). Elaboration, mise en œuvre et apport classificatoire d’un cadre d’analyse des aspects collectifs du travail. Actes du 38ème congrès de la SELF de Paris, 181-188.
  • Benchekroun, H,. & Weill-Fassina, A. (Eds). Le travail collectif ; perspectives actuelles en ergonomie. Toulouse : Octares, 71-89.
  • Brehmer, B., & Leplat, J. (Eds.), Distributed decision making, Chichester : John Wiley & Sons.
  • Cannon-Bowers, J., A., Salas, E., & Converse, S., A. (1993). Shared mental models in expert team decision making. In N. Castellan, J. (Ed.), Current issues individual and group decision making (pp. 221-246). Hillsdale, NJ: Laurence Erlbaum.
  • De la Garza, C., & Weil-Fassina, A. (2000). Régulations horizontales et verticales du risque. In A. Weill-Fassina & T. H. Benchekroun (Eds.), Le travail collectif - Perspectives actuelles en ergonomie (pp. 217-234). Toulouse : Octarès.
  • Endsley, M., R. (2000). Theoretical Underpinnings of Situation Awareness : A Critical Review. In M. Endsley, R. & D.
  • Garland, J. (Eds.), Situation Awareness Analysis and Measurement. Mahwah, NJ: Laurence Erlbaum Associates.
  • Kalsbeek, J.W.H. (1964). On the measurement of deterioration in performance caused by distraction stress. Ergonomics, 7, 2, 187-195.
  • Kalsbeek, J.W.H. (1965). Mesure objective de la surcharge mentale, nouvelles applications de la méthode des doubles tâches. Le Travail Humain, 1-2, 121—131.
  • Leplat, J., & Sperandio, J.-C. (1967). La mesure de la charge de travail par la technique de la tâche ajoutée. L'année psychologique. vol. 67, n°1. p 255-277.
  • Mathieu, J., E., Heffner, T., S., Goodwin, G., F., Salas, E., & Cannon-Bowers, J., A. (2000). The influence of shared mental models on team process and performance. Journal of Applied Psychology, 85(2), 273-283.
  • McCann, C., Baranski, J., V., Thompson, M., M., & Pigeau, R., A. (2000). On the utility of experiential cross-training for team decision-making under time stress. Ergonomics, 43(8), 1095-1110.
  • Mhamdi, A. (1997). Activité de réflexion collective assistée par vidéo : activité constructive de nouveaux savoirs. Actes du XXXIIème congrès de la SELF, Lyon, 17-19 septembre 1997.
  • Mollo, V., & Falzon, P. (2004). Auto-and allo-confrontation as tools for reflective activities. Ergonomics, 35(6), 531- 540.
  • Patterson, E., S., Woods, D., D., , Cook, R., I., , & Render, M. L. (2005). Collaborative cross-checking to enhance resilience. Proceedings of the Human Factors and Ergonomics Society 49th Annual Meeting, Santa Monica, CA.
  • Pueyo, V., Gaudart, C. (2000). L’expérience dans les régulations individuelles et collectives des déficiences. In T, H,
  • Schmidt, K. (1991). Cooperative work : a conceptual framework. In Rasmussen.
  • Wisner, A. (1993). L’émergence de la dimension collective du travail. Actes du 27e congrès de la SELF (pp. 173-183). Toulouse : Octarès Editions.
  • Vogt, S., & Magnussen, S. (2007). Expertise in pictorial perception: eye-movement patterns and visual memory in artists and laymen. Perception, 36, 91-100.

 

2.4.7. Illustration d'un problème de charge cognitive : lecture hypertextuelle sur le web

  • Barthe, B., (2003). Elaboration, mise en oeuvre et apport classificatoire d’un cadre d’analyse des aspects collectifs du travail. Actes du 38ème congrès de la SELF de Paris, 181-188.
  • Benchekroun, H,. & Weill-Fassina, A. (Eds). Le travail collectif ; perspectives actuelles en ergonomie. Toulouse : Octares, 71-89.
  • Brehmer, B., & Leplat, J. (Eds.), Distributed decision making, Chichester : John Wiley & Sons.
  • Cannon-Bowers, J., A., Salas, E., & Converse, S., A. (1993). Shared mental models in expert team decision making. In N. Castellan, J. (Ed.), Current issues individual and group decision making (pp. 221-246). Hillsdale, NJ: Laurence Erlbaum.
  • De la Garza, C., & Weil-Fassina, A. (2000). Régulations horizontales et verticales du risque. In A. Weill-Fassina & T. H. Benchekroun (Eds.), Le travail collectif - Perspectives actuelles en ergonomie (pp. 217-234). Toulouse : Octarès.
  • Endsley, M., R. (2000). Theoretical Underpinnings of Situation Awareness : A Critical Review. In M. Endsley, R. & D.
  • Garland, J. (Eds.), Situation Awareness Analysis and Measurement. Mahwah, NJ: Laurence Erlbaum Associates.
  • Kalsbeek, J.W.H. (1964). On the measurement of deterioration in performance caused by distraction stress. Ergonomics, 7, 2, 187-195.
  • Kalsbeek, J.W.H. (1965). Mesure objective de la surcharge mentale, nouvelles applications de la méthode des doubles tâches. Le Travail Humain, 1-2, 121—131.
  • Leplat, J., & Sperandio, J.-C. (1967). La mesure de la charge de travail par la technique de la tâche ajoutée. L'année psychologique. vol. 67, n°1. p 255-277.
  • Mathieu, J., E., Heffner, T., S., Goodwin, G., F., Salas, E., & Cannon-Bowers, J., A. (2000). The influence of shared mental models on team process and performance. Journal of Applied Psychology, 85(2), 273-283.
  • McCann, C., Baranski, J., V., Thompson, M., M., & Pigeau, R., A. (2000). On the utility of experiential cross-training for team decision-making under time stress. Ergonomics, 43(8), 1095-1110.
  • Mhamdi, A. (1997). Activité de réflexion collective assistée par vidéo : activité constructive de nouveaux savoirs. Actes du XXXIIème congrès de la SELF, Lyon, 17-19 septembre 1997.
  • Mollo, V., & Falzon, P. (2004). Auto-and allo-confrontation as tools for reflective activities. Ergonomics, 35(6), 531- 540.
  • Patterson, E., S., Woods, D., D., , Cook, R., I., , & Render, M. L. (2005). Collaborative cross-checking to enhance resilience. Proceedings of the Human Factors and Ergonomics Society 49th Annual Meeting, Santa Monica, CA.
  • Pueyo, V., Gaudart, C. (2000). L’expérience dans les régulations individuelles et collectives des déficiences. In T, H,
  • Schmidt, K. (1991). Cooperative work : a conceptual framework. In Rasmussen.
  • Wisner, A. (1993). L’émergence de la dimension collective du travail. Actes du 27e congrès de la SELF (pp. 173-183). Toulouse : Octarès Editions.
  • Vogt, S., & Magnussen, S. (2007). Expertise in pictorial perception: eye-movement patterns and visual memory in artists and laymen. Perception, 36, 91-100.

 

2.5. Les systèmes humain-machine

  • Hoc, J.M (2001). Towards a cognitive approach to human-machine cooperation in dynamic situations. International Journal of Human-Computer Studies, 54.
  • Hoc, J.M. (1987). Psychologie cognitive de la planification. Grenoble, F:Presses Universitaires de Grenoble.
  • Hoc, J.M. (1996). Supervision et contrôle de processus: la cognition en situation dynamique. Grenoble, F : Presses Universitaires de Grenoble.
  • Rabardel, P. (1995). Les hommes et les technologies, approche cognitive des instruments contemporains. Paris: Armand Colin.
  • Sperandio, J.C. (1996). (s/d) L'ergonomie face aux changements technologiques et organisationnels du travail humain. Toulouse, Éditions OCTARES, 436 p.

 

2.5.1. L'interface et les problèmes d'utilisabilité

  • Bastien, J. M. C. (2010). Usability testing: a review of some methodological and technical aspects of the method. International Journal of Medical Informatics, 79, 18-23.
  • Bastien, J. M. C. (2012). Réchauffement climatique : les contributions possibles de la psychologie ergonomique et de l'interaction humain-machine à la réduction de la consommation d'énergie. Le Travail Humain, 75(3), 329-348. doi: 10.3917/th.753.0329.
  • Bastien, J. M. C., & Scapin, D. L. (1995). Evaluating a User-Interface with Ergonomic Criteria. International Journal of Human-Computer Interaction, 7(2), 105-121.
  • Bastien, J. M. C., Scapin, D. L., & Leulier, C. (1999). The Ergonomic Criteria and the ISO 9241-10 Dialogue Principles: A pilot comparison in an evaluation task. Interacting with Computers, 11, 299-322.
  • Bastien, J.M.C., Leulier, C., et Scapin, D.L. (1998). L'ergonomie des sites web. In J.-C. Le Moal et B. Hidoine (s/d), Créer et maintenir un service Web (pp. 111-173). Paris : ADBS.
  • Bastien, J.M.C., Scapin, D. (1993), Ergonomic Criteria for the Evaluation of Human-Computer interfaces, Rocquencourt, INRIA.
  • Brangier, E. (2002). L'assistance technique comme forme de symbiose entre l’homme et la technologie, Esquisse d’un modèle de la symbiose homme-technologie-organisation, Revue d’Interaction Homme-machine/Journal of Human-Machine Interaction. Vol.3, n°2, 19-
  • Brangier, E. (2007). Besoin et interface. In J., Akoka & I., Comyn-Wattiau. Encyclopédie de l'informatique et des systèmes d'information. Paris : Vuibert. 1070-1084.
  • Brangier, E., & Barcenilla, J. (2003). Concevoir un produit facile à utiliser: Adapter les technologies à l’homme. Paris : Éditions d’Organisation. 260 p.
  • Brangier, E., & Hammes, S, (2007). Les approches psychosociales du management des technologies de l’information et de la communication. In M. Bromberg & A. Trognon (Eds). Psychologie sociale et ressources humaines, Paris : PUF, 463-478.
  • Michel, G., Cybis de Abreu, W., & Brangier, E. (2007). Critères d’utilisabilité électorale pour la cyberdémocratie : quelques principes pour l’acceptabilité du vote électronique. Revue d’Interaction Homme-machine/Journal of Human-Machine Interaction, Vol 8, n°1, 125-
  • Nemery, A., Brangier, E. & Kopp, S. (2009). How cognitive ergonomics can deal with the problem of persuasive interfaces: Is a criteria-based approach possible? In L. Norros, H., Koskinen, L. Salo & P. Savioja. Designing beyond the product: understanding activity an user experience in ubiquitous environments. ECCE’2009, European Conference on Cognitive Ergonomics. 61-64.
  • Robert, J.-M., & Lesage, A. (2011). From usability to user experience with user interfaces (chap. 14). In G.A. Boy (Ed.). Handbook of Human-Computer Interaction. A human-centered design approach. Ashgate, U.K., 303-320.
  • Seffah, A., & Metzker, E. (2004). The obstacles and myths of usability and software engineering. Communications of the ACM, 47, 9-16.

 

2.5.2. Modèle du concepteur, modèle de l'utilisateur, modèle de l'activité

  • Hoc, J.M. (1987). Psychologie cognitive de la planification. Grenoble, F: Presses Universitaires de Grenoble.
  • Brangier, E., Bobillier-Chaumon, M-E., Cybis De Abreu, W., Michel, G., Pino, P., Van De Weerdt, C. (2002). Analyse psycho-ergonomique de l'interaction entre l'homme et les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) : introduction à une psychologie de « environnement digital », Hygiène et Sécurité du travail. N°189, 4ème trimestre, 15-25.
  • Desmarais, L. & Lortie M. (sous la direction de) (2011) La dynamique du transfert des connaissances - Perspectives centrées sur l’usager. Collection Santé et sécurité au travail. Presses de l’U. Laval.

 

2.5.3. La performance d'un système humain-machine

  • Brangier, E. (2002). L'assistance technique comme forme de symbiose entre l’homme et la technologie, Esquisse d’un modèle de la symbiose homme-technologie-organisation, Revue d’Interaction Homme-machine/Journal of Human-Machine Interaction. Vol.3, n°2, 19-34
  • Desmarais, L. & Lortie M. (sous la direction de) (2011) La dynamique du transfert des connaissances - Perspectives centrées sur l’usager. Collection Santé et sécurité au travail. Presses de l’U. Laval.
  • Karsenty, L. (2008) L’incompréhension dans la communication. Paris : PUF.
  • Karsenty, L., & Le Quellec, J. (2009) Sur le rôle de la confiance et des affinités interpersonnelles dans les communications de travail : illustration sur une situation de relève de poste en contexte industriel. Congrès de la SELF, 22-24 Sept., Toulouse.
  • Luhmann, N. (2006) La confiance : un mécanisme de réduction de la complexité sociale, Paris : Économica.
  • Nooteboom, B. (2006). Apprendre à faire confiance. In A. Ogien and L. Quéré. (eds.) Les moments de la confiance. Connaissances, affects et engagements. Paris, Economica.

 

2.5.4. L'environnement capacitant

  • Falzon, P., & Mollo, V. (2009). Pour une ergonomie constructive : les conditions d’un travail capacitant. Laboreal, 5(1), 61-69.

 

2.6. Santé au travail

  • Davezies, P. (2005). La santé au travail, une construction collective. Santé et Travail, 52, juillet 2005, 24-28.
  • Dejours, C. (1995). Comment formuler une problématique de santé en ergonomie et en médecine du travail ? Le Travail Humain, 58 (1), 1-16.
  • Neboit, M., Vezina, M. (2002). Stress au travail et santé psychique, Octarès ed., Toulouse , 310 p.

 

2.6.1. L'activité créative vs l'activité empêchée

  • Abbar, M., Caer, Y., Schenk, L., Castelnau, D. (1993). Facteurs de stress psychosociaux et conduites suicidaires. L’encéphale, 19 : 179-185.
  • Bachelard, O., Billon Grand, J., Debard, A., Debout, M., & Al. (2008). Risques psychosociaux au travail, Eds Liaisons, Rueil-Malmaison.
  • Clot, Y. (2004). Actions et connaissance en clinique de l’activité. Revue électronique Activités :http://www.activites.org
  • Clot, Y. (2008). Travail et pouvoir d’agir. PUF.
  • Clot, Y. (2010). Le travail à cœur. Paris : La Découverte.
  • Clot. Y. (1999). La fonction psychologique du travail. Paris. PUF.
  • De Keyser, V., & Hansez, I. (1996). Vers une une perspective transactionnelle du stress au travail : Pistes d’évaluationsméthodologiques. Cahiers de Médecine du Travail, 33(3), 133-144.
  • De Zanet, F., Hansez, I., Bossut, M., Vandenberghe, C., & De Keyser, V. (2004). Analyse du discours de travailleurs confrontés à des changements organisationnels : une perspective transactionnelle. Le Travail Humain, 67(3), 257-281.
  • Haubold, B. (2009). Les risques psychosociaux. Identifier, analyser, prévenir les risques humains, Eds Eyrolles, Paris.
  • Linhart R. (1978), L’Etabli, Paris : Les Editions de Minuits, pp. 155-175.
  • Petit, J., Dugué, B., Coutarel, F. (2009). Approche des risques psychosociaux du point de vue de l’ergonomie. L. Lerouge (dir.), Risques psychosociaux au travail, L’Harmattan, pp. 51-72.
  • Raufaste, E., Daurat, A., Melan, C., Ribert-Van de Weerdt, C., (2004). Aspects intensifs de la cognition en situation de travail. In: Hoc, J.-M., Darses, F. (Eds.), Psychologie ergonomique : Tendances actuelles. PUF, Paris, pp. 175–199.
  • Sahler, B., Berthet, M., Douillet, P., Mary-Cheray, I., (2007). Prévenir le stress et les risques psychosociaux au travail. Eds ANACT.

 

2.6.2. L'ergonomie et la santé au travail

  • Berthelette, D., Bilodeau, H., Leduc, N. (2008). Pour améliorer la recherche évaluative en santé au travail. Santé publique, 20, 171-179.
  • Neboit, M., Vezina, M. (2002). Stress au travail et santé psychique, Octarès ed., Toulouse, 310 p.
  • Falzon, P., & Darses, F. (2004). Charge de travail et stress. Dans P. Falzon (Éd.), Ergonomie (p. 175-189). Paris : PUF.

 

2.6.3. Les troubles musculo-squelettiques (TMS)

  • Bourgeois, F., Lemarchand, C., Hubault, F., et al. (2006). TMS-MS et travail, quand la santé interroge l’organisation. ANACT, Lyon.
  • Chassaing, K. (2006). Elaboration, structuration et réalisation des gestuelles de travail : les gestes dans l’assemblage automobile, et dans le coffrage des ponts d’autoroute. Thèse d’Ergonomie, Paris : Laboratoire d’Ergonomie, CNAM.
  • Coutarel, F. & Daniellou, F. (2011). L’intervention ergonomique pour la prévention des troubles musculo-squelettiques : quels statuts pour l’expérience et la subjectivité des travailleurs ? Travail et Apprentissages, 7, 62-80.
  • Coutarel, F. (2004). La prévention des troubles musculo-squelettiques en conception : quelles marges de manœuvre pour le déploiement de l'activité ? Laboratoire d'Ergonomie des Systèmes Complexes, Université Bordeaux 2.
  • Coutarel, F. (2009). L’intervention ergonomique dans le champ des TMS : de l’usage des indicateurs de santé pour évaluer les interventions. I. Gaillard, A. Kerguelen, P. Thon (corord.), Ergonomie et Organisation du Travail, Actes du 44ème congrès de la Société d'Ergonomie de Langue Française, Toulouse : RESACT-MP et MIDACT, pp, 363-371.
  • Coutarel, F. (2011). Les enjeux de l'évaluation des interventions pour la prévention des TMS : pourquoi et comment apprécier les effets d'une action de prévention ? http://halshs.archivesouvertes.fr/view_by_stamp.php?&halsid=rprb4ir0fov6sb1jpdnvg07pn2&label=TMS2011&langue=fr&action_todo=view&id=halshs-00605374&version=1
  • Coutarel, F., Vézina, N., Berthelette, D., Aublet-Cuvelier, A., Descatha, A., Chassaing, K., Roquelaure, Y., Ha, C. (2009). Orientations pour l’évaluation des interventions visant la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques liés au travail. Pistes, Perspectives Interdisciplinaires Sur le Travail et la Santé (http://www. Pistes.uqam.ca/), 11, 2, 1-20.
  • Daniellou, F. (coord.), Caroly, S., Coutarel, F., Escriva, E., Roquelaure, Y., Schweitzer, JM. (2008). La prévention durable des TMS-MS, Quels freins ? Quels leviers d'action ? Recherche-action 2004-2007. Rapport de recherche pour Direction Générale du Travail. ANACT.
  • Lortie, M., Laroche, E., Denis, D., Nastasia, I., Faye C., Gravel S., Giraud L. & Desmarais L. (2012) Bilan des connaissances sur les guides de pratique en santé - Enseignements clés et transférabilité pour la santé et la sécurité au travail . Études et recherches / Rapport R-736, Montréal, IRSST, 2012, 127 pages. IRSST.
  • Nastasia I., Lortie M., Delisle A., & Gagnon M. (2007). Perception and biomechanics data in a manual handling task : a comparative study, Ergonomics, vol. 50, no 12, p. 2059-2081.(IRSST, CRSNG)
  • Roquelaure, Y. (2008), Workplace intervention and musculoskeletal disorders: the need to develop research on implementation strategy. Occup Environ Med.; 65:4-5.

 

2.6.4. Emotions et risques psychosociaux

  • Neboit, M., Vezina, M. (2002) : Stress au travail et santé psychique, Octarès ed., Toulouse, 310 p.
  • De Terssac, G, Gaillard, I (2013) Restructuration : des risques psychosociaux aux risques socio-organisationnels - la fonction publique territoriale. In Le Deist F. (eds) Santé au travail et restructurations. Octares. Toulouse.
  • Valléry, G., Leduc,S. (2012). Les risques psychosociaux. Paris : PUF, Coll. Que Sais-je ?

 

2.6.5. Travail en souffrance et travail à cœur

  • Clot, Y. (1999). La fonction psychologique du travail. Paris. PUF.
  • Clot, Y. (2010). Le travail à cœur. Paris : La Découverte.
  • Clot, Y. (2008). Travail et pouvoir d’agir. PUF.
  • Clot, Y. (2004). Actions et connaissance en clinique de l’activité. Revue électronique @ctivités
  • Dejours, C. (1998). Souffrance en France. (La banalisation de l’injustice sociale). Deuxième édition augmentée. Éditions du Seuil Paris, L'Histoire immédiate. 1 vol.
  • Dejours, C., Bègue, F. (2009). Suicide et travail, que faire ?, Presses Universitaires de France, Paris, 130 p.
  • Dejours, C. (2010). Le Facteur Humain 5ème éd., PUF, Que sais-je? Paris, 127 p.
  • Dejours, C. (Ed) (2010). Observations cliniques en psychopathologie du travail, PUF, collection "souffrance et théorie", Paris, 162 p.
  • Dejours, C. (2011). Conjurer la violence. Travail, violence et santé, Éditions Petite Bibliothèque Payot, Paris, 350 p.


,

SOMMAIRE PARTIE 2

2. LA CONCEPTUALISATION : L’ESSOR DES CONCEPTS ET DES METHODES EN ERGONOMIE

2.1. Critique de l'universalité des concepts cherchant à optimiser le travail humain

2.1.1. Un certain réductionnisme des facteurs d'optimisation du travail

2.1.2. La découverte de l'importance du terrain

2.1.3. La variabilité comme moyen de comprendre les situations

2.1.4. L'importance de l'activité et des moyens d'observer, de comprendre

et d'intervenir sur le travail

2.2. L'analyse du travail, de la tâche et de l'activité

2.2.1. Terminologie : définitions et principes

2.2.2. Les apports de l'étude physiologique du travail

2.2.3. Les apports de l'étude cognitive du travail

2.3. La tâche et l'activité

2.3.1. Terminologie : définitions et principes

2.3.2. L'analyse ergonomique de la tâche

2.3.3. L'analyse ergonomique de l'activité

2.3.4. L’activité comme débat entre l’ergonomie francophone et anglo-saxonne

2.3.5. Temps, tâches et activités

2.3.6. Quelques techniques de recueil de données en ergonomie

2.4. L'action sur le travail, action sur la charge de travail

2.4.1. Le travail mental et la charge mentale

2.4.2. La charge cognitive

2.4.3. La charge physique

2.4.4. La charge de travail

2.4.5. Les facteurs impliqués dans la charge de travail

2.4.6. L'action sur la surcharge de travail

2.4.7. Illustration d'un problème de charge cognitive : lecture hypertextuelle sur le web

2.5. Les systèmes humain-machine

2.5.1. L'interface et les problèmes d'utilisabilité

2.5.2. Modèle du concepteur, modèle de l'utilisateur, modèle de l'activité

2.5.3. La performance d'un système humain-machine

2.5.4. L'environnement capacitant

2.6. Santé au travail

2.6.1. L'activité créative vs l'activité empêchée

2.6.2. L'ergonomie et la santé au travail

2.6.3. Les troubles musculo-squelettiques

2.6.4. Emotions et risques psychosociaux

2.6.5. Travail en souffrance et travail à cœur

2.7. Conclusion : l'ergonomie pour changer le travail


Sommaire général


Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème