Conférence

Géohistoire de l’environnement et des paysages : grands témoins / Philippe Leveau

Réalisation : 12 octobre 2016 Mise en ligne : 12 octobre 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Géohistoire de l’environnement et des paysages : grands témoins / Philippe Leveau, in "Géohistoire de l'environnement et des paysages", colloque international organisé, sous la responsabilité scientifique de Philippe Valette etJean-Michel Carozza, par le laboratoire Géographie de l’Environnement (GEODE) de l'Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail, 12-14 octobre 2016.

 La géohistoire, terme créé par Fernand Braudel(Braudel, 1949), s’intéresse à la construction des espaces et des territoires sur la longue durée. Dans le monde anglo-saxon (Angleterre, Etats Unis, Canada,…), le terme recouvre plutôt celui de géographie historique (historical geography). Néanmoins, les définitions de ces termes fluctuent sensiblement d’un auteur à l’autre et d’un pays à l’autre (Chouquer, Watteaux, 2013). Schématiquement, la géographie historique cherche à appliquer à des époques passées les méthodes de l’analyse géographique tandis que la géohistoire s’intéresse à l’évolution historique de configurations spatiales/territoriales. La géohistoirecorrespondrait à « l’histoire diachronique des sociétés à travers leur espace » alors que la géographie historique classique « se contente d’étudier synchroniquement des situations du passé, et sans considérer l’espace comme facteur primordial » (Chouquer, Watteaux, 2013). Depuis leur émergence, ces termes se sont largement diffusés dans le champ disciplinaire de la géographie et de l’histoire. Si le terme de géohistoire ou géo-histoire est de création récente, la réalité qu’il recouvre est, elle, au moins en partie, beaucoup plus ancienne et coïncide pour partie avec le champ de la géographie historique. En France, les reconfigurations académiques depuis les années 1950 ont conduit à une longue éclipse de la géographie historique (Grataloup, 2015).Ce colloque sur la Géohistoire de l’environnement et des paysages, organisé par le laboratoire GEODE (UMR 5602 CNRS), entend dresser un bilan des nombreux travaux menés dans une perspective géohistorique. Ce colloque pluridisciplinaire porte également une attention particulière aux emboîtements d’échelles de temps et d’espace qui caractérisent le fonctionnementgéohistorique des environnements et des paysages.Vous trouverez sur Canal U, les trois conférences plénières ainsi que les deuxinterventions des grands témoins du colloque. Vous pouvez également visiter le blog dédié à ce colloque.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Jean JIMENEZ (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès - campus Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2016, 12 octobre). Géohistoire de l’environnement et des paysages : grands témoins / Philippe Leveau. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/98709. (Consultée le 17 mai 2022)
Contacter
Documentation

HUBERT, Bernard, BILLAUD, Jean-Paul, VIVIEN, Franck-Dominique (2016). Le tourbillon de la recherche, Natures Sciences Sociétés, 24, 2016/2, 95-96. [En ligne : https://www.cairn.info/revue-natures-sciences-societes-2016-2-page-95.htm].

QUENET, Grégory (2014). Qu’est-ce que l’histoire environnementale ?. Seyssel, Éditions Champ Vallon, 320 p.

LEVEAU, Philippe (2014). Les historiens, le climat, le petit âge glaciaire et les lanceurs d’alerte, une contribution à la réflexivité historienne. Postface, in "Le petit âge de glace en Méditerranée", La Méditerranée, revue géographique des pays méditérranéens, 201-2012. [En ligne : http://www.academia.edu/20183750/Les_historiens_le_climat_le_petit_%C3%A2ge_glaciaire_et_les_lanceurs_dalerte_une_contribution_%C3%A0_la_r%C3%A9flexivit%C3%A9_historienne].

CARPENTIER, Vincent, LEVEAU, Philippe (2013). Archéologie du territoire en France : 8000 ans d'aménagements. Paris, Éditions La Découverte, 176 p.

THIÉBAULT, Stéphanie (2010). Archéologie environnementale de la France. Paris,  Éditions La Découverte, 180 p.

JACOB-ROUSSEAU, Nicolas (2009). Géohistoire/géo-histoire : quelles méthodes pour quel récit ?, Géocarrefour, 4, vol. 84, 211-216. [En ligne : https://journals.openedition.org/geocarrefour/7598].

LEVEAU, Philippe (2007). Archéologie et géoarchéologie d’une période historique dans les Alpes : les paradigmes épistémologiques de la romanisation. Géomorphologie: relief, processus, environnement, 1/2007. [En ligne : https://journals.openedition.org/geomorphologie/684].

LEVEAU, Philippe (2006). Les sources géographiques grecques et l'archéologie des paysages, in "Le monde et les mots : Mélanges Germaine Aujac", Pallas, 72, 63-73.

LEVEAU, Philippe (2005). L’archéologie du paysage et l'antiquité classique, Agri centuriati, 2, 9-24. [En ligne : http://www.academia.edu/7648010/L_arch%C3%A9ologie_du_paysage_et_l_Antiquit%C3%A9_classique].

LEVEAU, Philippe, LIVET, P., PROVANSAL, M. (2000). Reconstruire des temporalités : la vallée des Baux, le temps des hommes et le temps de l’environnement, in Barrué-Pastor M., Bertrand G. (dirs), Les temps de l’environnement, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 139-148.

LEVEAU, Philippe (2000). Le paysage aux époques historiques : un document archéologique, Annales. Histoire, Sciences Sociales, 3, 55ᵉ année, 555-582. [En ligne : www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_2000_num_55_3_279864].

BERTRAND, Georges (1975). Pour une histoire écologique de la France rurale. L’impossible tableau géographique, in Duby G., Wallon A. (dirs), Histoire de la France rurale. 1, La formation des campagnes françaises, Paris, Éditions Le Seuil, coll. Points Histoire, 34-113.

> Voir aussi la bibliographie à télécharger dans l'onglet "Documents".

Dans la même collection

Sur le même thème