Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Daniel Roche (Intervention)
Conditions d'utilisation
Université de Rouen Normandie - Tous droits réservés
DOI : 10.60527/94ct-mn62
Citer cette ressource :
Daniel Roche. univrouen. (2017, 15 novembre). La culture équestre en Europe, utilité, pouvoir, connaissance. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/94ct-mn62. (Consultée le 25 juillet 2024)

La culture équestre en Europe, utilité, pouvoir, connaissance

Réalisation : 15 novembre 2017 - Mise en ligne : 1 décembre 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Les chevaux occupent désormais dans les sociétés occidentales une place originale.

Ils ont disparu de l’activité et du travail, et l’écologie s’essouffle à leur retrouver une place. Ils se concentrent dans les fonctions de loisirs et de spectacles où l’on maintient l’Art équestre, élément d’un patrimoine culturel à entretenir. Enfin, autrefois dominée par les hommes, l’équitation s’est largement ouverte aux femmes mais sans hétérogénéité dans les pratiques et non sans conséquence sur le status de l’animal. En présentant l’évolution de la culture équestre occidentale de la Renaissance au XIXe siècle, on montre comment les chevaux ont été indissociables du développement des sociétés, de leur mythologie à leur dynamique quotidienne.

Il s’agit, en regardant le fonctionnement des Sociétés à écuyer et le développement de la Raison équestre qui les animent, de retrouver les grandes dimensions d’une présence : l’utilité, avec le rôle central de l’animal de rente, le pouvoir avec l’affirmation d’un idéal et d’une mobilisation sociale et politique, la connaissance et la passion avec les liens tissés entre les chevaux avec la science, les sensibilités et les comportements.

Intervention

Sur le même thème