Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Claire SARAZIN (Réalisation), Marc Lavastrou (Intervention)
Conditions d'utilisation
Licence CC BY-NC-ND 3.0. Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : attribution, pas d’utilisation commerciale, pas de modification.
Citer cette ressource :
Marc Lavastrou. UT2J. (2013, 28 mai). La thèse à l'heure du numérique : retour d'une expérience sur le doctorat / Marc Lavastrou , in Digital Humanities : renouvellement des questionnements et des pratiques en SHS-ALL ?. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/66475. (Consultée le 29 février 2024)

La thèse à l'heure du numérique : retour d'une expérience sur le doctorat / Marc Lavastrou

Réalisation : 28 mai 2013 - Mise en ligne : 28 mai 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La thèse à l'heure du numérique : retour d'une expérience sur le doctorat / Marc Lavastrou. In journée d'étude "Les Digital Humanities : un renouvellement des questionnements et des pratiques scientifiques en SHS-ALL ?", organisée par les doctorants élus de l'Université Toulouse II-Le Mirail, 28 mai 2013.

Au sein des disciplines des Sciences Humaines et Sociales (SHS) et des Arts, Lettres, Langues (ALL), on distingue principalement trois types de pratiques liés aux Digital Humanities. La première conception consiste à voir le numérique comme un objet d’étude singulier. Dans ce cas, les domaines de la sociologie ou des sciences de l’information et de la communication peuvent, par exemple, chercher à comprendre et à analyser les caractéristiques et les aspects novateurs du développement des réseaux sociaux. La psychologie peut également user de ce terrain d’investigation en relevant, notamment, les différentes pathologies liées aux pratiques numériques et informatiques. Mais les Digital Humanities ne se limitent pas seulement au numérique comme objet de recherche. L’utilisation des technologies de l’informatique sont aujourd’hui indispensable à la réalisation d’un travail de recherche tel que le doctorat. Ces pratiques concernent l’ensemble des disciplines des SHS-ALL. Au-delà des logiciels de traitement de texte, les doctorants doivent désormais acquérir une expertise dans la pratique de logiciels informatiques à haute technicité afin de répondre aux exigences de la recherche et du développement. Dans un avenir proche, un travail comme celui du doctorat devrait être réalisé en étroite collaboration avec de multiples acteurs -archivistes, informaticiens, juristes, etc.- et mettre en place des interactions encore inédites à ce jour. Enfin, le champ des Digital Humanities concerne également l’évolution et les changements des modes de diffusion et de valorisation de la recherche induits par ces développements numériques. La présente communication s’attache essentiellement à définir, à travers de nombreux exemples, ces trois facettes des Digital Humanities à travers l’expérience du doctorat.

Intervention
Thème
Documentation

MAHÉ, Annaïg, (2012), Les pratiques informationnelles des chercheurs dans l’enseignement supérieur et la recherche : regards sur la décennie 2000-2010, dans Chartron, Ghislaine, Épron, Benoît, Mahé, Annaïg, (dirs), Pratiques documentaires numériques à l'université, actes du colloque de l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques, 2 juillet 2009, Villeurbanne, Presses de l'ENSSIB, 226 p. [En ligne : http://www.enssib.fr/presses/catalogue/pratiques-documentaires-numeriques-luniversite].

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes