Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Nathalie MICHAUD (Réalisation), André Tricot (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource :
André Tricot. UT2J. (2013, 13 juin). L’innovation technologique au service de la pédagogie : oui, mais comment ? / André Tricot , in PédagoTICE. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/66295. (Consultée le 1 mars 2024)

L’innovation technologique au service de la pédagogie : oui, mais comment ? / André Tricot

Réalisation : 13 juin 2013 - Mise en ligne : 13 juin 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

L’innovation technologique au service de la pédagogie : oui, mais comment ? / André Tricot. In Colloque "PédagoTICE 2013" organisé par la Direction des Technologies de l’Information et Communication pour l’Enseignement (DTICE) de l’Université Toulouse II-Le Mirail et le Service interUniversitaire de Pédagogie (SiUP) de l’Université de Toulouse. Toulouse, 13 juin 2013.Discussion animée par Bruno Dagues, Responsable SIUP Toulouse.

L’innovation technologique en pédagogie remplit cinq fonctions différentes (Bruillard, 1997) : a) Les technologies éducatives, qui sont conçues pour l’enseignement–apprentissage afin de faire plus, mieux, plus vite : par exemple CabriGéomètre dans l’enseignement de la géométrie. b) L’adaptation au monde (qui change), l’acquisition de nouvelles compétences : par exemple le B2i, le C2i ou plus récemment l’importance prise par l’Education aux Médias et à l’Information (EMI). c) L’amélioration des apprentissages, qualitativement, quantitativement, par des technologies ou des applications qui n’ont pas forcément été conçues au départ à des fins éducatives : par exemple l’utilisation de logiciels d’analyse du graphisme en rééducation voire en apprentissage de l’écriture. d) Les nouvelles façons de travailler, qui vont avoir un effet sur les pratiques des enseignants et/ou des étudiants au sein des établissements : par exemple la photocopieuse, ou plus récemment l’ENT. e) Les effets de mode, qui consistent à refaire de l’ancien avec un nouvel habillage, en séduisant plus les étudiants : par exemple certains Serious Games aujourd’hui présentent bien peu de différences avec les logiciels ludo-éducatifs d’antan, qui eux-mêmes ressemblaient furieusement aux outils développés dans le cadre de l’enseignement programmé à la fin des années 1960.

L’objectif de cette conférence est de faire un tour des méthodes et des obstacles qui sont caractéristiques de chacune de ces cinq grandes fonctions. André Tricot insiste particulièrement sur l’intérêt des démarches de conception rationnelles, prenant en compte l’utilisateur dès les phases amont, quand on se consacre spécifiquement à la fonction a), les technologies éducatives. Il montre aussi la nécessaire prise de risque liée à la fonction c) et comment on peut limiter cette prise de risque par l’expérimentation. Enfin, il souligne l’intérêt des Technology Acceptance Models quand on travaille sans le cadre de la fonction d).

Intervention
Thème
Documentation

TRicot, A. (2017). L'innovation pédagogique. Paris, Éditions Retz, coll. Mythes et réalités, 160 p.

Tricot, A. (2012). Sciences cognitives, innovation et ingénierie pédagogiques (diaporama). Séminaire Sciences cognitives et éducation, 20-21 novembre, Paris, Collège de France. [En ligne : http://andre.tricot.pagesperso-orange.fr/Tricot_SciCogEudcation_2012.pdf].

Musial, M., Pradère, F., Tricot, A. (2012). Comment concevoir un enseignement. Paris, De Boeck, coll. Guides pratiques, 288 p.

Tricot, A. (2012). L’apport des sciences cognitives à l’éducation : oui mais comment ? Bulletin de la recherche IFé, 14, 6-8. [En ligne : http://andre.tricot.pagesperso-orange.fr/Tricot_BulletinIFE_2012.pdf].

Musial M., et al. (2011). Prendre en compte les apprentissages lors de la conception d'un scénario pédagogique », Recherche & formation 68, 3/2011, 15-30. [En ligne : http://www.cairn.info/revue-recherche-et-formation-2011-3-page-15.htm].

Février, F. (2011). Vers un modèle intégrateur « expérience-acceptation ». Rôle des affects et de caractéristiques personnelles et contextuelles dans la détermination des intentions d'usage d'un environnement numérique de travail. Thèse en psychologie cognitive, Université Rennes 2, Centre de Recherche en Psychologie, Cognition et Communication, 339 p. [En ligne : http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/60/83/35/PDF/theseFevrier.pdf].


Roussel, J.F. (2008). L’apprenant au cœur du transfert des apprentissages nouvelles perspectives d'action. Effectif, 3, vol. 11, 30-33.

Roussel, S., Rieussec, A., Nespoulous, J.-L., Tricot, A. (2008). Des baladeurs MP3 en classe d’allemand : l’effet de l’autorégulation matérielle de l’écoute sur la compréhension auditive en langue seconde. ALSIC - revue Apprentissage des langues et systèmes d'information et de communication, 11. [En ligne : http://alsic.revues.org/413].

Basque, J. (2004). En quoi les TIC changent-elles les pratiques d’ingénierie pédagogique du professeur d’université ? In "L’ingénierie pédagogique à l’heure des TIC : pratiques et recherches", Revue Internationale des Technologies en Pédagogie Universitaire, 3, vol. 1, 7-13. [En ligne : http://www.ritpu.org/IMG/pdf/basque.pdf].

Tricot, A. et Plégat-Soutjis, F. (2003). Pour une approche ergonomique de la conception d’un dispositif de formation à distance utilisant les TIC. Revue STICEF, 10. [En ligne : http://sticef.univ-lemans.fr/num/vol2003/tricot-07s/sticef_2003_tricot_07s.htm].

Tricot, A., Plégat-Soutjis, F., Camps, J.-F., Amiel, A., Lutz,G., Morcillo, A. (2003). Utilité, utilisabilité, acceptabilité: Interpréter les relations entre trois dimensions de l'évaluation des EIAH. In C. Desmoulins, P. Marquet, D. Bouhineau (dirs.), Environnements informatiques pour l'apprentissage humain. Paris : ATIEF, INRP, 391-402. [En ligne : http://edutice.archives-ouvertes.fr/docs/00/00/16/74/PDF/n036-80.pdf].

Venkatesh, V., Morris, M., Davis, G., Davis, F. (2003). User acceptance of information technology: Toward à unified view. MIS Quarterly, 3, vol. 27, 425-478.

Bruillard É. (1997). Les machines à enseigner. Paris : Editions Hermès, 320 p.

Dillon, A. & Morris, M. (1996). User acceptance of information technology: theories and models. Annual Review of Information Science and Technology, 31, 3-32.

Guin, D., Nicaud, J.-F., Py, D. (1995). Environnements interactifs d'apprentissage avec ordinateurs. Paris : Editions Eyrolles, 2 tomes.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes