Conférence

Écrire l'histoire à Saint-Aubin d'Angers au XIIe s. Métamorphoses et fonctions des documents d'archives dans la production historiographique

Durée : 00:31:43 -Réalisation : 20 novembre 2013 -Mise en ligne : 20 novembre 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Intervention par : Chantal SENSÉBY(Université d'Orléans)

Vers 1150 à Saint-Aubin d'Angers, les moines bénédictins se sont illustrés par une production hagiographique et historiographique soutenue comme l'indiquent les témoins conservés. Outre des chroniques et des annales subsistent deux oeuvres réalisées peu après 1150 : une Vie de Girard, moine-ermite de l'abbaye mort en 1151, et une Chronique dite de Méron (Chronica vel sermo de rapinis, injusticiis et malis consuetudinibus a Giraudo de Mosteriolo exactis et de eversione castri ejus a Gaufrido comite), qui relève à la fois du genre hagiographique et historiographique. Leurs deux auteurs, demeurés anonymes, sont contemporains des événements narrés. À l'évidence, ils ont exploité les archives de leur établissement car le lecteur, familier du chartrier et du cartulaire de Saint-Aubin, repère dans ces récits les documents sollicités, ces hypotextes dont les deux moines ne retiennent souvent que quelques éléments fréquemment infléchis.Tout en définissant finement le contexte de production des deux récits, le propos sera d'observer et de comparer les techniques littéraires mises en oeuvre : simple remploi à l'ampleur variable ? Référence explicite à un titre du chartrier ? Réécriture de documents d'archives ou de passages de ceux-ci, impliquant une métamorphose notable ou légère de chartes ou de notices, soumises aux règles même assouplies de la diplomatique ? Modes d'insertion de ces éléments importés ? Il sera alors opportun de s'interroger sur le lien entre les options techniques suivies et les projets respectifs des deux moines. La biographie spirituelle de Girard à visée surtout parénétique appelle-t-elle les mêmes solutions que la Chronique de Méron ? La connaissance des procédés littéraires utilisés sur certaines pancartes du fonds de Saint-Aubin, la prise en compte des exercices scolaires pratiqués dans les écoles monastiques et l'analyse des artes dictaminis pourraient apporter un éclairage complémentaire.

Thème
Notice
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème