Canal-U

Mon compte
DYNADIV

David Bel - Quelle(s) histoire(s) pour la didactique du FLE?


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/dynadiv/embed.1/david_bel_quelle_s_histoire_s_pour_la_didactique_du_fle.62793?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
DYNADIV
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

David Bel - Quelle(s) histoire(s) pour la didactique du FLE?

Quand une discipline perd son passé, elle perd aussi son avenir (Galisson, 1988)

Cette interpellation forte de Robert Galisson nous amène d’une part à considérer sérieusement  l’historicité de notre discipline – la didactique du français-langue étrangère – et d’autre part semble nous obliger : il serait effectivement d’une impérieuse nécessité de connaître et d’écrire notre histoire car, que nous le voulions ou non, nous en sommes, nous chercheurs du domaine mais aussi enseignants (Robichaud et al., 2015), les héritiers. Pourtant, une question quasi-existentielle se pose : ce « nous » (ou « notre ») que j’emploie à dessein, un peu par provocation, est-il justifié ? A-t-on une même mémoire à partager ? Peut-on se définir collectivement, donc écrire une histoire commune, quand nous ne sommes pas d’accord sur l’essentiel ? Effectivement, les conflits de mémoires risquent d’être forts nombreux pour une discipline-carrefour qui n’arrive même pas à se nommer et pas toujours à se situer institutionnellement ou académiquement (Berthet, 2010) et qui doit composer avec des disciplines connexes qui ont parfois tendance à devenir envahissantes (neuroéducation) tant les frontières disciplinaires sont poreuses. Être une « discipline épistémologiquement faible » (Charlot, 2008) n’a certes pas que des inconvénients : avec les fenêtres ouvertes aux quatre vents, l’air y est plus frais. Mais quand des chercheurs, pour des raisons diverses, ne veulent pas se réclamer de ce champ, il ne s’agit plus seulement d’un problème de reconnaissance institutionnelle mais d’auto-reconnaissance. On pourra toujours se rassurer en se disant que ces questions, qui ne sont pas que rhétoriques, se posent pour des disciplines bien plus anciennes et qui paraissent beaucoup plus solidement définies et ancrées comme la sociologie (Caillé, 2015). Pourtant, il me semble indispensable de faire l’histoire de ce champ, si écartelé soit-il car se définir historiquement contribue à se définir tout court. Comment faire alors ?

Concernant les différents (et nombreux) travaux sur l’histoire de l’enseignement et de l’éducation, Jacquet-Francillon, distingue une histoire-mémoire (quasi-patrimoniale) d’une histoire socioculturelle (2009). Cette grille de lecture pourrait-elle s’appliquer à l’histoire de la didactique du FLE et permettrait-elle de mettre à jour des éléments nouveaux ? Une autre piste serait d’emprunter aux historiens certains de leurs cadres ou de leurs notions. À quoi ressemblerait une histoire populaire ou une histoire mondiale ou une micro-histoire ou une histoire du temps présent de la didactique du FLE ? Dans le même ordre d’idées, serait-il pertinent de mobiliser des notions plus spécifiques comme celle de chrononyme (Kalifa, 2020), développée récemment ? Les Histoires de l’enseignement des langues étrangères (en français, en anglais, dans d’autres langues : Germain, Puren, Richards et Rodgers…) seraient à cet égard particulièrement intéressantes à questionner.

Ainsi, cette communication, plutôt de l’ordre de la spéculation intellectuelle, présentera une réflexion en cours sur les relations entre histoire, historiographie, mémoire et didactique du FLE. Il ne s’agit pas d’une recherche empirique. Si corpus il y a, il s’agit plutôt d’une revue variée de la littérature symbolique des questions que je souhaite (me) poser (travaux de Coste, Puren, Germain, de la SIHFLES…).

 

Bibliographie sommaire :

BERTHET, Michel (2010), « De l’IPFE à l’UFR de didactique du français langue étrangère. Enjeux disciplinaires et institutionnels (1960-2000) », Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde, N. 44

CAILLÉ, Alain (2015). La sociologie malgré tout. Autres fragments d’une sociologie générale. Jouve, France : Presses universitaires de Paris Ouest.

CHARLOT, Bernard (2008). « La recherche en Education entre savoirs, politiques et pratiques : spécificité et défis d’un champ de savoir », Recherches & éducations, 1, 2e semestre.

GALISSON, Robert (1988). Préface de l’ouvrage de Christian PUREN, Histoire des méthodologies d’enseignement des langues vivantes.

JACQUET-FRANCILLON (2009), François. « L’histoire de l’éducation et de l’enseignement dans et hors les sciences de l’éducation. » Dans : 40 ans des sciences de l’éducation : L’âge de la maturité ? Questions vives. Caen : Presses universitaires de Caen.

KALIFA, Dominique (2020). Les Noms d’époque. De “Restauration” à “années de plomb” », sous la direction de Dominique Kalifa, Gallimard, « Bibliothèque des histoires », 352 p., 23 €.

ROBICHAUD, Arianne, TARDIF, Maurice et MORALES PERLAZA, Adriana (2015). Sciences sociales et théories critiques dans la formation des enseignants. Laval : PUL.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Ouverture officielle
 Daniel Coste - Se raconter des histoires ?
 Simon Coffey - “within the consciousness of living men”: Charting conceptions of French learning in England since 1945 and how disciplinary epistemologies have shaped its historiography
 Robert J. Fouser - Cold War Cosmopolitanism and Theorization of “Culture” and of the “Native Speaker” in Foreign Language Education in the United States from 1945-1970
 Jennifer Meier - The influence of the zeitgeist on the development of cultural learning in foreign language teaching in Germany from 1945 to the present.
 Polina Shvanyukova - Language Education and Gender Studies: Focus on Italy, 1975 – 2015
 David Bel - La recherche en didactique du FLE en Chine depuis 1949 : Une analyse sociohistorique critique et écosystémique
 LAURENS Véronique - Virages méthodologiques en didactique du FLE, entre tensions, points de ruptures et filiations - LAURENS Véronique
 Marie-Madeleine Bertucci - Propositions pour une étude de la mise en perspective critique de la notion de langue maternelle dans un ensemble de travaux de recherche en didactologie du français langue étrangère / français langue seconde de 1945 à 2015
 Alice Burrows et Clémentine Rubio - Vers une géopolitique des trajectoires enseignantes : circulation des personnes et des concepts
 John DANIELS - Theories informing French language teaching in an English middle school; an autobiographical account.
 Nataliya Yatsenko - Peter Hagboldt en URSS, la réception soviétique des travaux du didacticien américain - Nataliya Yatsenko
 Nicola MCLELLAND - The relationship between institutions, advocacy, research, policymaking, and language learning in the UK since 1945
 Ying Zhang-Colin et Mariarosaria Gianninoto - La didactique du chinois langue étrangère, entre « théorie d’ensemble et [théorie] des variables » : une réflexion historico-épistémologique
 ZHANG Ge - La culture française dans les manuels de FLE en Chine de 1949 à 2019 : représentation, conception, évolution
 Les enjeux d’universitarisation de la recherche en FLE et didactique des langues - hommage à Robert Galisson (et à quelques autres…)
 Pistis Mfwa Croyance - Les français congolais au fil de l'histoire postcoloniale : quelle orientation didactique ?
 Javier SUSO LÓPEZ - Approche humaniste vs approche scientifique dans la didactique des langues vivantes dans les années 1945-1975
 Arman KARIMI GOUDARZI - L’évolution du français et du FLE en Iran 1979-2015 : Paradoxe d’une révolution islamique et sa révolution culturelle
 Sarah Dietrich-Grappin et Jésabel Robin - La DDL en tant que discipline autonome ? Restitution discursive et enjeux institutionnels dans deux hautes écoles pédagogiques germanophones
 Alper ASLAN - Le DELF (Diplôme d’études en langue française) : un passé sans histoire ?
 Jésabel ROBIN - De la réception en Suisse alémanique de conceptions didactiques élaborées en France: petite histoire des épistémologies (il)légitimées
 Alessandra Keller-Gerber - Des méthodologies en mouvement mais l’acte de parole réflexif, un exercice figé
 Sabine Doff - „With a little help from my friends …“ The dialogue between Foreign Language Education („Fremdsprachendidaktik“) and referential disciplines in Western Germany 1945-1989
 Maxi Pauser - Tertiary Language Teaching and Learning principles: The Case of German L3 at Spanish Universities
 Anke Wegner - La didactique de l´allemand langue seconde en Allemagne : 50 ans de dévéloppement pédagogique et didactique
 Jérémi Sauvage - La signification historique de la crise en phonétique corrective
 Georges Daniel VERONIQUE - Contre l’applicationnisme linguistique, la Didactologie des langues-cultures
 Margaret Bento et Estelle Riquois -L’authenticité : une notion à géométrie variable à travers les méthodologies
 Fontaine Béatrice - La place de l’émotion dans l’apprentissage des langues : quel cheminement en DDL ?
 Pierre Sallé - Créativité et DDL : Le cas des pratiques théâtrales (1970-2015) : Perspectives et enjeux relatifs à la diversité des conceptions
 Synthèse
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte