Canal-U

Mon compte
Inria

Quelques modèles solubles pour le trafic routier


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/inria/embed.1/quelques_modeles_solubles_pour_le_trafic_routier.17327?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
LASGOUTTES Jean-Marc

Producteur Canal-U :
Inria
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Quelques modèles solubles pour le trafic routier

Le phénomène de formation spontanée de bouchons « en accordéon » sur les axes routiers est décrit notamment par la théorie des 3 phases de Kerner, qui décrit la structure du diagramme fondamental du trafic sur autoroute. Des automates cellulaires comme le modèle de Nagel-Schreckenberg permettent de reproduire ce phénomène, mais ils sont très difficiles à étudier mathématiquement au delà des approximations de champ moyen. Une autre manière de modéliser le trafic est d'utiliser le processus d'exclusion simple totalement asymétrique (TASEP), qui est populaire en physique statistique en raison de l'existence de solutions exactes non triviales. Toutefois, il ne permet pas aux particules d'évoluer à des vitesses différentes. Dans cet exposé, on explorera diverses pistes permettant de lever cette limitation et on montrera comment cela peut mener à des phénomènes de condensation dans la géométrie d'anneau. On utilisera en particulier les possibilités offertes par la reformulation d'un tel modèle comme un réseau fermé de files d'attentes en tandem.

  •  
    Label UNT : Unisciel
  •  
    Date de réalisation : 6 Juin 2013
    Durée du programme : 37 min
    Classification Dewey : Statistique mathématique
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : niveau Master (LMD), niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Informatique, Informatique
    Collections : La demi-heure de science : pourquoi mène t-on des recherches dans ce domaine là ? Inria Paris - Rocquencourt
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : LASGOUTTES Jean-Marc
    Editeur : INRIA (Institut national de recherche en informatique et automatique)
  •  
    Langue : FRA
    Mots-clés : modèle statistique, trafic routier
    Conditions d’utilisation / Copyright : © Inria Paris - Rocquencourt
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Explorations Mathématiques de l'activité du cerveau
 Logic-based static analysis for the verification of programs with dynamically allocated data structures
 Resolving Entities in the Web of Data
 Wireless In the Woods: Monitoring the Snow Melt Process in the Sierra Nevada
 Phénomènes Aléatoires dans les Réseaux
 Modèles mémoire pour les multiprocesseurs à mémoire partagée
 Gestion de données personnelles respectueuse de la vie privée
 Génération de maillages pour la simulation numérique
 Transport Optimal et théorème de Brenier
 Réseau optiques, algorithmes et probabilités
 Réduction de modèles de voies de signalisation intracellulaire
 Apprentissage automatique et Big Data
 Quelques questions biomathématiques soulevées par les axes neuro-endocriniens
 Codes correcteurs quantiques
 Interopérabilité de protocoles pour des systèmes mobiles émergents dans l’Internet du futur
 Preuve automatique de la sûreté de logiciels critiques
 Cryptanalyse : le fondement de la sécurité
 Transitions de phase : entre physique, mathématiques et informatique
 OCamlPro : promouvoir dans l’industrie un langage de programmation issu de la recherche
 Mesure de la qualité d'expérience Internet depuis le réseau domestique
 Langages de programmation et concurrence, une relation toujours épineuse
 Test et vérification automatique pour systèmes musicaux interactifs
 Aspects temporels dans les systèmes embarqués critiques
 Utilisation d’algorithmes de calcul scientifique en topologie et vice-versa
 Futurs véhicules terrestres : autonomie ou automatisation ?
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte