Canal-U

Mon compte
Université de Bordeaux - SAM

Bois et écosystème : intérêts des haies et de l’agroforesterie


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_bordeaux/embed.1/bois_et_ecosysteme_interets_des_haies_et_de_l_agroforesterie.49391?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Université de Bordeaux - SAM
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Bois et écosystème : intérêts des haies et de l’agroforesterie

17e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, ça envoie du bois"


Dans le cadre de sa politique stratégique basée sur le développement durable, la coopérative Les Vignerons de Buzet a initié en 2011 un diagnostic de biodiversité sur le domaine de Gueyze et les différents habitats qui le composent. Ce diagnostic, en plus d’un état des lieux de la faune et de la flore caractéristiques du domaine, a permis d’ébaucher des préconisations de gestion de la biodiversité à l’échelle de l’exploitation. Parmi ces préconisations, la plantation de haies champêtres apparaît comme une solution aux enjeux de préservation dessols, de diversification des habitats et de protection de la faune. Ces haies ont une fonction fondamentale de zone écologique réservoir et de connectivité écologique. Elles rendent de surcroît certains services écologiques notables, comme leur rôle de tampon et de régulation sur le micro-climat, de protection, régulation et épuration des eaux, de protection des sols et de participation aux équilibres écologiques en plus de la préservation de la biodiversité locale et ordinaire. Une étude menée avec la société Vitinnov a conduit à planter environ 1 500 mètres de haies arbustives sur ce vignoble, composées d’espèces locales et visant à relier les boisements alentours et ainsi « diviser » l’îlot de vigne (connectivité écologique).

De par l’implantation de ces haies et la mise en place d’autres mesuresfavorables à la biodiversité (arrêt des broyages de l’enherbement, etc.), l’étude de biodiversité, menée seulement quarante ans après la première, prouve une augmentation de 35 % du nombre d’espèces floristiques présentes sur le domaine (215 espèces contre 160), ainsi qu’un développement des espèces faunistiques présentes. Leur impact sur les pollinisateurs est aussi fondamental. Pour aller plus loin dans cette démarche, il est apparu intéressant de s’intéresser aussi au rôle des haies et des arbres dans la production de biomasse et de matière organique et donc leur rôle sur la fertilité des sols. L’arbre apparaît comme un des outils les plus « puissants » pour améliorer le bilan carbone et humique d’une parcelle. Il contribue là aussi à la biodiversité au sein de la parcelle, notamment par l’existence de champs mycorhiziens. On peut penser que les connexions et interactions arbres-vignes, sur un sol vivant et fertile, joueront un rôle dans la résilience et l’équilibre du système créé. L’arbre influe aussi sur le micro-climat de la parcelle que ce soit sur l’eau (réserve utile modifiée), la lumière ou les flux d’air et donc les températures. Dans un contexte de réchauffement climatique, les haies et l’agroforesterie semblent avoir leur rôle à jouer.

Face à tous ces intérêts potentiels, un projet d’agroforesterie porté par la coopérative Les Vignerons de Buzet est programmé à partir du printemps 2019 sur une surface d’environ dix hectares. Il intègre aussi bien des haies champêtres, des haies fruitières, avec des strates arborées, arbustives, buissonnantes et herbacées; mais aussi des alignements d’arbres intra-parcellaires et dans les rangs de vigne sous des formes « trognées ». L’objectif de ce projet est de pouvoir évaluer les services écosystémiques rendus par les systèmes agroforestiers à la vigne (entretien d’un microclimat et adaptation au changement climatique, fertilité et biodiversité du sol, équilibres créés entre auxiliaires et ravageurs, mais aussi paysage) à travers une approche globale du complexe vivant créé.


>> Carine Magot, Vignerons de Buzet


  •  
  •  
    Date de réalisation : 8 Mars 2019
    Durée du programme : 12 min
    Classification Dewey : Vin (technologie des boissons), Agriculture (Produits)
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Formation continue
    Disciplines : Géographie physique, humaine, économique et régionale
    Collections : 17e matinée des Œnologues
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    producteur : Université de Bordeaux
    Réalisateur(s) : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Editeur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : bois, oenologie, vin
    Conditions d’utilisation / Copyright : Creative Commons (BY NC)
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte