Conférence

L’intérêt de la cartographie et ce qu’elle nous révèle sur les parlers du Croissant

Réalisation : 8 octobre 2022 Mise en ligne : 6 janvier 2023
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Le Croissant linguistique, nommé ainsi par Ronjat (1913) est une zone de contact entre les langues d’oïl au nord (poitevin-saintongeais, berrichon et bourbonnais) et l’occitan au sud (limousin, et auvergnat) de cet espace. Les variétés de cette aire ont été parfois rattachées à l’occitan, parfois aux langues d’oïl, mais les limites (Tourtoulon, Bringuier 1876, Escoffier 1958), l’histoire (BrunTrigaud, 1990) et les traits linguistiques propres aux parlers du Croissant, zone marginalisée, n’ont fait qu’assez récemment l’objet d’études linguistiques (Esher et al. 2021). Dans le cadre de ma thèse au sein du projet « Les parlers du Croissant : une approche multidisciplinaire du contact oc-oïl » (ANR-17-CE27-0001-01), et à l’instar d’autres études cartographique (Brun-Trigaud, Le Berre, Le Dû 2005, Brun-Trigaud 2020) je prends en compte divers traits linguistiques d’ordre phonologique, phonétique, lexical et morphologique que je représente à travers la cartographie. Le choix de représenter la variation linguistique dans l’aire du Croissant sous forme de cartes géographiques permet de visualiser concrètement les configurations spatiales des différents traits sélectionnés à l’intérieur de la zone. Il apparaît ainsi que la structuration géographique du Croissant ne se résume pas à un gradient où l’on retrouve des parlers plus proches de l’oïl au nord de l’aire et des parlers plus proches de l’occitan au sud de celle-ci, mais plutôt que le Croissant est une zone de transition tant sur un axe nord-sud, que sur un axe ouest-est et enfin qu’on l’on y trouve aussi, par exemple dans la morphologie verbale, des systèmes stables et intermédiaires entre les modèles attestés en occitan et dans les langues d’oïl (Deparis, 2021). Le Croissant doit donc être envisagé avant tout comme une aire de contact qui développe aussi des particularismes que la cartographie nous permet de révéler.

Intervenant
Thème
Notice
Lieu de réalisation
Boussac (Creuse)
Langue :
Français
Crédits
Céline Ferlita (Réalisation), Amélie Deparis (Intervenant)
Détenteur des droits
CNRS
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Amélie Deparis. CNRS – Service audiovisuel d'ARDIS (UAR2259). (2022, 8 octobre). L’intérêt de la cartographie et ce qu’elle nous révèle sur les parlers du Croissant. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/136209. (Consultée le 3 février 2023)
Contacter

Dans la même collection