Conférence

Kristin Vold Lexander 1ère séance du séminaire "Indexicalités langagières et sociales"

Réalisation : 5 octobre 2017 Mise en ligne : 5 octobre 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Nous avons eu le plaisir d'écouter Kristin Vold Lexander, MultiLing Center forMultilingualism in Society across the Lifespan, Université d’Oslo le 5 octobre 2017.

Les relations entre pratiques langagières et rapports sociaux sont au cœur de lasociolinguistique, qui en étudie différents aspects, en fonction des approches.Ainsi, les études classiques de Willam Labov (1972) sur la variation phonologique etde Carol Myers-Scotton (1993) sur le marquage ont-elles contribué à isoler desmarques précises d’indexicalité, alors que les travaux plus récents s’intéressentplutôt aux processus, s’inspirant en cela de l’anthropologie et de MichaelSilverstein (2003). Les travaux de Jan Blommaert et sa notion de « orders ofindexicality » (2007) ont notamment suscité nombre d’analyses sur les constructionsidentitaires en interactions langagières, aux niveaux tant local que global. BarbaraJohnstone et al. (2006), par exemple, décrivent les processus historique,idéologique et personnel qui ont pu former le dialecte de Pittsburghese. Dans cette présentation, Kristin Vold Lexander cherche à cerner de plus près le développement duterme d’indexicalité et à déterminer son usage actuel, à travers des exemples quiillustrent ses divers emplois (tirés de son terrain au Sénégal). J’inclurai aussides travaux portant sur les pratiques écrites, comme les paysages linguistiques(Lanza et Woldemariam 2014), aspect moins étudié que celui des pratiques orales.

Thèmes
Notice
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème