Documentaire

Caféicultures. Kilimanjaro, le café au bois dormant / Bernard Charlery de la Masselière

Réalisation : 2 avril 2000 Mise en ligne : 2 avril 2000
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Au Kilimanjaro, la caféiculture a été introduite à la fin du XIXe siècle. Le café s'est inséré dans des systèmes vivriers de production intensive. S'appuyant sur l'exceptionnelle fertilité des sols, l'extension de la caféiculture a accompagné l'accroissement démographique de la région dont les densités sont parmi les plus fortes d'Afrique. Le café a été une véritable conquête sociale pour les paysans Chagga qui occupent les flancs Sud et Est de la montagne. A partir de 1973, la caféiculture a connu un lent déclin. Les arbres ont vieilli et les paysans ont de plus en plus de difficulté à maintenir le niveau de production et de qualité qui a fait la réputation de leur café sur les marchés mondiaux. Depuis 1995, le gouvernement, le secteur coopératif et les opérateurs privés se sont lancés dans une campagne de relance du café qui concerne d'abord les grandes plantations.  Dans une économie de plus en plus libéralisée, les paysans qui assurent encore 90 % de la production, auront-ils la capacité financière et foncière pour entrer dans cette dynamique ? [Version française : commentaire en français, entretiens en anglais et en swahili sous-titrés en français].

Intervenant
Thème
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Publication), Samir BOUHARAOUA (Réalisation), Bernard Charlery de La Masselière (Intervenant), François Devenne (Intervenant)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Bernard Charlery de La Masselière, François Devenne. UT2J. (2000, 2 avril). Caféicultures. Kilimanjaro, le café au bois dormant / Bernard Charlery de la Masselière. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/58647. (Consultée le 29 novembre 2022)
Contacter
Documentation

De l'ordre du café…, Bernard Charlery, in "Café et politiques", Les Cahiers d'Outre Mer, 243, 3/2008, 235-242. [En ligne : www.cairn.info/revue-les-cahiers-d-outre-mer-2008-3-page-235.htm.

De la provenance à l'origine, de l'État au terroir : « nouveaux » discours pour l'affirmation qualitative des cafés d'Afrique de l'Est, Jean Pilleboue, in "Café et politiques", Les Cahiers d'Outre Mer, 243, 3/2008, 355-380. [En ligne : www.cairn.info/revue-les-cahiers-d-outre-mer-2008-3-page-355.htm].

L’impact social de la caféiculture en Tanzanie du Nord, Catherine Baroin, in "Cafés et caféiers. Singularités et universalité d'une production mondialisée", Études rurales, 180, 2007. [résumé : http://etudesrurales.revues.org/document6402.html].

African coffee economy at the crossroads : the cases fron Tanzania, Ethiopia & Rwanda, Jun Ikeno, Center for African area studies, Kyoto University, 2007, 139 p.

Dynamique de la caféiculture au Kilimandjaro : la fin de la crise ?, Sébastien Guébain, François Bart (dir), mémoire de Maîtrise, Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, 2004.

Le café en Afrique orientale, Bernard Charlery de la Masselière, in Michel Lesourd (dir.), L’Afrique. Vulnérabilités et conflits, Nantes, Éditions du Temps, 2003, 447 p, coll. Questions de géographie.

Le café du Kilimandjaro (Tanzanie) : une affaire d'homme, François Devenne, in François Bart, Bernard Charlery de La Masselière, Bernard Calas (dirs), Caféicultures d'Afrique Orientale : territoires, enjeux, politiques, Paris, Karthala éditions, 1994, 217-268.

Le café en Tanzanie : un développement imparfait, Bernard Charlery de la Masselière, in Jean-Christian Tulet, Bernard Charlery de la Masselière, François Bart, Jean Pilleboue (dirs), Paysanneries du café des hautes terres tropicales : Afrique et Amérique Latine, Paris, Karthala éditions, 1994, 95-121.

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème