Conférence

La continuité des élites "libérales" japonaises de l'avant à l'après-guerre : les critiques de Takeuchi Yoshimi et Tsurumi Shunsuke / Brice Fauconnier

Réalisation : 11 mai 2012 Mise en ligne : 11 mai 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

La continuité des élites "libérales" japonaises de l'avant à l'après-guerre : les critiques de Takeuchi Yoshimi et Tsurumi Shunsuke / Brice Fauconnier. In colloque "Histoire du Japon et histoire au Japon (1853-2012). La force continue des choses changeantes", organisé par le laboratoire France Méridionale et Espagne : histoire des sociétés du Moyen-Âge à l'époque contemporaine (FRAMESPA) et le Centre d'études japonaises antenne de Toulouse (CEJ-Toulouse / Inalco). Toulouse, 10-11 mai 2012.Thématique 3 : Reconstruction (1945-1970), 11 mai 2012.

La nécessité de se conformer à la politique de l'occupant américain après la défaite apparaît clairement au Japon à travers une série de décisions et de réformes dont les cibles les plus visibles sont sans aucun doute les militaires, lors du procès de Tokyo (mai 1946-novembre 1948), et les lois liberticides dans la nouvelle Constitution de novembre 1946. Les effets de l'effort de démocratisation imposé par le haut deviennent plus difficiles à déterminer pour des groupes ou des individus dits "libéraux". Hommes des grands partis politiques ou hauts fonctionnaires au patriotisme moins agressif, en fonction depuis les années trente, souvent opposés à un conflit avec les puissances occidentales, ils sont peu touchés par les purges lancées par les américains et poursuivent majoritairement leurs activités de la période de guerre à celle tournée vers le pacifisme.Cette continuité fut critiquée par Takeuchi Yoshimi et par Tsurumi Shunsuke sous les termes d'un schéma répétitif inconscient de ces élites face à l'étranger. Mais ce qui sépare ces deux intellectuels progressistes, c'est le point de départ de leur critique. Le nationalisme ethnique et pro-asiatique du premier valorise l'expérience révolutionnaire chinoise des années 50, le modèle de développement démocratique américain du second -bien que relativisé après le début de la guerre de Corée- fait contraste avec l'incapacité à se réformer.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Nathalie MICHAUD (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2012, 11 mai). La continuité des élites "libérales" japonaises de l'avant à l'après-guerre : les critiques de Takeuchi Yoshimi et Tsurumi Shunsuke / Brice Fauconnier. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/58213. (Consultée le 23 mai 2022)
Contacter
Documentation

BAERWALD Hans H., The Purge of Japanese Leaders under the Occupation, University of California Press, 1959, 111 p.

DOWER John W., Empire and Aftermath. Yoshida Shigeru and the Japanese Experience 1878-1954, « Harvard East Asian Monographs 84 », Council on East Asian Studies/Harvard University, 1988, 618 p.

GUEX Samuel, Entre nonchalance et désespoir. Les intellectuels japonais sinologues face à la guerre (1930-1950), Éditions Peter Lang, 2006, 300 p. coll. Mondes de l’extrême-orient.

TAKEUCHI Yoshimi, Modernité chinoise, modernité japonaise à la lumière de Lu Xun, in Cent ans de pensée au Japon, t. 2, Arles, Éditions Philippe Picquier, 1996, 131-82, (trad. Patrick De Vos, 1ère publication 1948).

TAKEUCHI Yoshimi 竹内好, Nihon ideorogii『日本イデオロギイ』L’idéologie japonaise, « Sengo nihon shisô no genten 戦後日本思想の原点La source de la pensée du Japon d’après-guerre », Tôkyô, Kobushi shobô こぶし書房, 1999, 318 p., (compil. et commentaires Suzuki Tadashi 鈴木正).

TAKEUCHI Yoshimi, What is Modernity, Writings of Takeuchi Yoshimi, New York, Columbia Univ. Press, 2005,182 p., (trad. et introduction Richard E. Calichman).

TSURUMI Shunsuke 鶴見俊輔, « A propos des études sur les reorientations idéologiques 転向研究について Tenkô kenkyû ni tsuite », in Shisô no kagaku kenkyû-kai 思想の科学研究会 Le Groupe d’étude scientifique de la pensée, Kyôdô kenkyû 共同研究 Tenkô kyôdô kenkyû 『転向共同研究 Tenkô étude collective, Tôkyô, Heibonsha 平凡社, 2000, t. 1, p. 1-27, (1ère publication, 1959).

 

> Voir aussi la bibliographie générale dans l'onglet "Documents" de la séquence d'ouverture du colloque

Dans la même collection

Sur le même thème