Conférence

Processus mnésiques impliqués dans la production du langage écrit / Marie-Pierre de Partz

Réalisation : 22 juin 2012 Mise en ligne : 22 juin 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Processus mnésiques impliqués dans la production du langage écrit / Marie-Pierre de Partz. In "Perspectives neuropsycholinguistiques sur l'aphasie - NeuroPsychoLinguistic Perspectives on Aphasia", colloque international organisé par l'Unité de Recherche Interdisciplinaire Octogone de l'Université Toulouse II-Le Mirail (France). Toulouse, 21-23 juin 2012.

Les dissociations pathologiques relevées chez les patients qui présentent des dysorthographies acquises ont largement contribué à établir l’existence de deux systèmes mnésiques distincts à l’œuvre dans la production du langage écrit : un système responsable de la récupération et de l’activation de l’orthographe des mots en mémoire à long terme (le lexique orthographique) et un système de mémoire de travail (le buffer graphémique) qui maintient active la représentation de la séquence des lettres le temps que se termine la production écrite des lettres. Les déficits qui touchent l’un et l’autre systèmes mnésiques sont associés à des profils de performances très spécifiques. Les patients qui présentent un déficit du lexique orthographique sont sensibles à différentes variables lexicales et, tout particulièrement, à la fréquence d’usage des mots écrits. Pour peu que le système des conversions des phonèmes en graphèmes soit opérationnel, il est attendu que les erreurs produites en réponse à des mots irréguliers soient phonologiquement plausibles (bicyclette -> bissiclaite). Dans le cas contraire, d’autres erreurs lexicales seront produites : lexicales (bicyclette -> perroquet), sémantiques (bicyclette -> vélo) ou dérivationnelles (bicyclette -> cyclisme). Par contraste, les déficits du buffer graphémique se manifestent par la production d’erreurs qui concernent l’identité et/ou l’ordre des lettres (substitutions, additions, permutations, déplacements, omissions de lettres), leur nombre croissant en fonction de la seule variable de longueur de la séquence écrite à orthographier. Des données récentes issues de l’analyse des performances de patients dysorthographiques et de travaux en rééducation mettent en évidence l’influence de certains variables lexicales et sémantiques (fréquence d’usage, âge d’acquisition, voisinage orthographique, imageabilité) dans certains cas de déficits du buffer graphémique et alimentent de la sorte le débat sur les interactions possibles entre lexique orthographique et buffer graphémique. La communication de Mare-Pierre Spartz présente les données les plus récentes sur la caractérisation de ces deux systèmes mnésiques propres à la production écrite et sur les interactions postulées entre eux.

Intervenant
Thème
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Bruno BASTARD (Réalisation), Marie-Pierre De Partz (Intervenant)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Marie-Pierre De Partz. UT2J. (2012, 22 juin). Processus mnésiques impliqués dans la production du langage écrit / Marie-Pierre de Partz. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/63557. (Consultée le 28 janvier 2023)
Contacter
Documentation

Buchwald, A. & Rapp, B. (2009). Distinctions between orthographic long‐term memory and working memory. Cognitive Neuropsychology, 26 (8), 724‐751.

Folk, J.R., Rapp, B. & Goldrick, M. (2002). The interaction of lexical and sublexical information in spelling: What's the point? Cognitive Neuropsychology, 19, 653‐671.

Kohnen, S. Nickels, L., Coltheart, M. & Brundson, R. (2008). Predicting generalization in the training of irregular‐word spelling: treating lexical spelling deficits in a child. Cognitive Neuropsychology, 25 (3), 343‐375.

McCloskey, M., Macaruso, P. & Rapp, B. (2006). Grapheme‐to‐lexeme feedback in the spelling system:
Evidence from a dysgraphic patient. Cognitive Neuropsychology, 23 (2), 278‐307.

Sage K.E. & Ellis, A. (2004). Lexical influences in graphemic buffer disorder. Cognitive Neuropsychology, 21
(2‐4), 381‐400.

> Voir aussi la bibliographie générale à télécharger dans l'onglet "Documents" de la séquence vidéo d'ouverture du colloque.

Dans la même collection

Sur le même thème