Canal-U

Mon compte
DYNADIV

Arman KARIMI GOUDARZI - L’évolution du français et du FLE en Iran 1979-2015 : Paradoxe d’une révolution islamique et sa révolution culturelle


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/dynadiv/embed.1/arman_karimi_goudarzi_l_evolution_du_francais_et_du_fle_en_iran_1979_2015_paradoxe_d_une_revolution_islamique_et_sa_revolution_culturelle.62811?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
DYNADIV
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Arman KARIMI GOUDARZI - L’évolution du français et du FLE en Iran 1979-2015 : Paradoxe d’une révolution islamique et sa révolution culturelle

Le français a été la première langue étrangère enseignée voire langue de l’enseignement dans certaines filières, en Iran jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale.

 

Après 1945, il a cédé sa place à l’anglais pour n’être enseigné que dans quelques écoles traditionnellement françaises où il ne s’agissait pas du FLE mais du français enseigné selon les programmes du MEN français.

La Révolution Islamique d’Iran (1979) devient la plaque tournante pour la vie culturelle et éducationnelle iranienne mais aussi pour l’enseignement du français.

-        Une révolution politique et sa révolution culturelle

Sur ce plan, dès l’an I du régime révolutionnaire, la mise sous tutelle iranienne des écoles étrangères, dont les quelques écoles françaises de Téhéran et de quelques villes de province et, plus tard, leur fermeture définitive ont laissé leur impact sur l’apprentissage du français dans l’éducation nationale dans ce pays. En l’an II, « la Révolution culturelle » ferme les universités pour élaborer de nouveaux programmes et syllabus dont ceux des départements de français (mais aussi l’expulsion de « mauvais éléments » - professeurs ou étudiants).

Le français, langue de culture et de littérature, enseigné jusque-là dans les écoles françaises fréquentées par les jeunes du milieu économiquement supérieur, une certaine « haute bourgeoisie » ne serait-ce que dans la culture et dans la tradition se voit limité de plus en plus par plusieurs éléments dont le changement de gestion des écoles françaises et l’immigration -exil d’une grande partie de son public. Plus tard et avec la montée de la classe moyenne dans le processus du développement (au moins quantitatif) de nombre des étudiants des universités à partir de 1984-1985, une nouvelle demande submerge en Iran : une demande pour un besoin « pragmatique » notamment, au début, pour suivre des études supérieures en France, ensuite pour se lancer dans le processus de l’immigration au Canada – Québec.

Cette demande créa donc une offre qui avant de se baser sur la théorie et la didactique, se confier à l’expérience des anciens professeurs du français et leurs élèves, formés et formatés dans la tradition / didactique du français langue de la culture.

-        Une transformation de l’enseignement pour une didactique de langue.

Les changements dans les programmes universitaires qui semblaient fatales pour la survie de l’enseignement du français en Iran, ont catalysé le lancement de l’enseignement de cette langue qui se transforme très vite en une volonté de l’enseignement du français langue de communication dans les centres de langues afin de changer radicalement l’enseignement de français pour devenir l’enseignement du FLE (dont ses méthodes didactiques) dans et vers la fin des années 1990.

Les relations diplomatiques franco-iraniennes tendues jusqu’à cette époque 1990 et la signature de la convention de coopération culturelle entre les deux pays, n’ont pas permis l’instauration dialectique des différentes approches didactiques en Iran de tel point que nous pouvons constater un saut brusque d’une approche traditionnelle grammaire-traduction vers l’approche communicative.

L’organisation de plusieurs missions d’expertise, formations et colloques en Iran par le service culturel français et l’attribution des bourses de formations de formateurs (au CLA à Besançon, CAVILAM de Vichy) ont fait découvrir les nouvelles approches didactiques du FLE. Des contacts qui ont ouvert la voie pour les études plus approfondies en didactique de certains jeunes professeurs en France et en Iran.

Dans notre projet d’intervention, nous essaierons de présenter et d’analyser cette/ces transformation/s en parallèle avec les évolutions socio-politiques du pays en nous basant sur la/les politique/s publique/s iranienne/s touchant l’enseignement du FLE et la diplomatie française impactant la coopération pour le français. Nous aborderons également les tendances du public- apprenants iraniens du FLE, dont les objectifs ont fait naître les différentes formes de l’enseignement du FLE : FLE, FOS, FLU, FLE pour l’immigration, entre autres, afin de voir comment l’évolution sociopolitique d’une révolution connue comme anti-occidentale, pourrait favoriser une évolution qualitative - et peut-être quantitative- de l’enseignement du FLE.

*Projet et opération révolutionnaire entrepris en 1980 par la jeune République Islamique d’Iran dans les domaines de la culture et de l’enseignement supérieur et scolaire en Iran.

 

Bibliographie :

Fallahi, Mitra (Thesis, 1993)، Foundations of education in Iran and education after the Cultural Revolution of 1980 (ویراست Ph٫D٫ Thesis)، Marquette University.

MEHRAN, Golnar, 2011, EDUCATION IN POSTREVOLUTIONARY PERSIA, 1979-95, in Encyclopeadia Iranica, Education XXIV.

KHOMEYNI Rouhollah, Sahifé-yé-Emam [Discours d’Imam], Téhéran,éd. Nashr Assar Emam Khomeyni, 1999.

Programmes et syllabus des disciplines, Bureau de programmation de l’enseignement supérieur, Téhéran, Ministère iranien des Sciences, de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Documents d’archives et articles de presse française et iranienne.  

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Ouverture officielle
 Daniel Coste - Se raconter des histoires ?
 Simon Coffey - “within the consciousness of living men”: Charting conceptions of French learning in England since 1945 and how disciplinary epistemologies have shaped its historiography
 Robert J. Fouser - Cold War Cosmopolitanism and Theorization of “Culture” and of the “Native Speaker” in Foreign Language Education in the United States from 1945-1970
 Jennifer Meier - The influence of the zeitgeist on the development of cultural learning in foreign language teaching in Germany from 1945 to the present.
 Polina Shvanyukova - Language Education and Gender Studies: Focus on Italy, 1975 – 2015
 David Bel - La recherche en didactique du FLE en Chine depuis 1949 : Une analyse sociohistorique critique et écosystémique
 LAURENS Véronique - Virages méthodologiques en didactique du FLE, entre tensions, points de ruptures et filiations - LAURENS Véronique
 Marie-Madeleine Bertucci - Propositions pour une étude de la mise en perspective critique de la notion de langue maternelle dans un ensemble de travaux de recherche en didactologie du français langue étrangère / français langue seconde de 1945 à 2015
 Alice Burrows et Clémentine Rubio - Vers une géopolitique des trajectoires enseignantes : circulation des personnes et des concepts
 John DANIELS - Theories informing French language teaching in an English middle school; an autobiographical account.
 Nataliya Yatsenko - Peter Hagboldt en URSS, la réception soviétique des travaux du didacticien américain - Nataliya Yatsenko
 Nicola MCLELLAND - The relationship between institutions, advocacy, research, policymaking, and language learning in the UK since 1945
 David Bel - Quelle(s) histoire(s) pour la didactique du FLE?
 Ying Zhang-Colin et Mariarosaria Gianninoto - La didactique du chinois langue étrangère, entre « théorie d’ensemble et [théorie] des variables » : une réflexion historico-épistémologique
 ZHANG Ge - La culture française dans les manuels de FLE en Chine de 1949 à 2019 : représentation, conception, évolution
 Les enjeux d’universitarisation de la recherche en FLE et didactique des langues - hommage à Robert Galisson (et à quelques autres…)
 Pistis Mfwa Croyance - Les français congolais au fil de l'histoire postcoloniale : quelle orientation didactique ?
 Javier SUSO LÓPEZ - Approche humaniste vs approche scientifique dans la didactique des langues vivantes dans les années 1945-1975
 Sarah Dietrich-Grappin et Jésabel Robin - La DDL en tant que discipline autonome ? Restitution discursive et enjeux institutionnels dans deux hautes écoles pédagogiques germanophones
 Alper ASLAN - Le DELF (Diplôme d’études en langue française) : un passé sans histoire ?
 Jésabel ROBIN - De la réception en Suisse alémanique de conceptions didactiques élaborées en France: petite histoire des épistémologies (il)légitimées
 Alessandra Keller-Gerber - Des méthodologies en mouvement mais l’acte de parole réflexif, un exercice figé
 Sabine Doff - „With a little help from my friends …“ The dialogue between Foreign Language Education („Fremdsprachendidaktik“) and referential disciplines in Western Germany 1945-1989
 Maxi Pauser - Tertiary Language Teaching and Learning principles: The Case of German L3 at Spanish Universities
 Anke Wegner - La didactique de l´allemand langue seconde en Allemagne : 50 ans de dévéloppement pédagogique et didactique
 Jérémi Sauvage - La signification historique de la crise en phonétique corrective
 Georges Daniel VERONIQUE - Contre l’applicationnisme linguistique, la Didactologie des langues-cultures
 Margaret Bento et Estelle Riquois -L’authenticité : une notion à géométrie variable à travers les méthodologies
 Fontaine Béatrice - La place de l’émotion dans l’apprentissage des langues : quel cheminement en DDL ?
 Pierre Sallé - Créativité et DDL : Le cas des pratiques théâtrales (1970-2015) : Perspectives et enjeux relatifs à la diversité des conceptions
 Synthèse
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte