Conférence

Ying Zhang-Colin et Mariarosaria Gianninoto - La didactique du chinois langue étrangère, entre « théorie d’ensemble et [théorie] des variables » : une réflexion historico-épistémologique

Réalisation : 9 juin 2021 Mise en ligne : 9 juin 2021
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

S’il estvrai que la didactique du chinois langue étrangère (CLE) hérite d’une richetradition philologique et pédagogique (Zhāng 2009), il a fallu néanmoinsattendre les dernières décennies (Bellassen 2010) pour la voir se développercomme discipline à part entière.  Commele rappelle Chiss (2010), la didactique des langues se confronte à la fois à « unethéorie d’ensemble » et à une théorie « des variables », la didactique du CLEétant soumise à une constante « dialectique généralité/spécialités » (Chiss2010) qui l’incite à déterminer et à re-déterminer la spécificité de la languechinoise à la mesure de la didactique générale des langues étrangères (Zhang 2016).

 

Dansl’objectif de mieux saisir cette dialectique disciplinaire entre transversalitéet spécificités, cette communication proposera un aperçu des principauxcourants (idées, théories, approches) de la recherche en didactique du CLE depuisla seconde moitié du XXe siècle.  Par uneapproche historico-épistémologique, nous examinerons le contexte de leur apparition,leurs fondements théoriques et leur parenté, ainsi que leur acceptation ou/etleur validation au sein des communautés scientifiques et pédagogiques. Uneattention particulière sera accordée aux débats liés à la théorie de la « primautéaux caractères » ainsi qu’à sa conception des « seuils » sinographiques, apparusinitialement en France dans les années 1980, et à l’approche dissociéeoral-écrit mise en avant ces dernières années et résultant d’un compromis entreles objectifs communicatifs et la singularité de l’écriture chinoise, puis auxdébats concernant l’adaptation/application du CECRL à l’enseignement du  chinois (notamment dans le cadre du projeteuropéen EBCL[1]). Nousanalyserons comment l’histoire récente de la didactique du CLE en France a été nourriepar les interactions entre les recherches sur le CLE menées en Chine et lesrecherches sur la didactique des langues développées en France et en Europe.

 

Chiss,J.-L. (2010). « La didactique des langues : une théorie d’ensemble et desvariables ? », Recherches etapplications-Le français dans le monde, n.48, p.37-45

Bellassen,J. (2010). « La didactique du chinois et la malédiction de Babel :émergence, dynamique et structuration d’une discipline », Etudes chinoises, H-S, p.27-44.

Zhang,Y. (2016). Le chinois dans l’enseignementfrançais, la construction d’une discipline. Une approchehistorico-épistémologique, Thèse de doctorat, UGA.

Zhāng, X.P. (2009).Shìjiè hànyǔ jiàoyù shǐ [Histoire de l’enseignement du chinois dans lemonde], Pékin.

[1] http://ebcl.eu.com/

Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Jean Philippe [MSH-Val de Loire] CORBELLINI (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés.
Citer cette ressource:
DYNADIV. (2021, 9 juin). Ying Zhang-Colin et Mariarosaria Gianninoto - La didactique du chinois langue étrangère, entre « théorie d’ensemble et [théorie] des variables » : une réflexion historico-épistémologique. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/112734. (Consultée le 26 mai 2022)
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème