Canal-U

Mon compte
EHESS

Entretien avec Justine Lacroix et Jean-Yves Pranchère


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ehess/embed.1/entretien_avec_justine_lacroix_et_jean_yves_pranchere.43825?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
LACROIX Justine
FOISNEAU Luc
PRANCHÈRE Jean-Yves

Producteur Canal-U :
EHESS
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Entretien avec Justine Lacroix et Jean-Yves Pranchère


Dénonciation du narcissisme de l’individu épris de ses seuls droits, crainte d’une spirale de revendications infinie, rappel des exigences de la communauté familiale, sociale ou politique : la « religion des droits de l’homme » suscite de plus en plus ouvertement la contestation. En témoigne le succès de l’accusation de « droit-de-l’hommisme » destinée à fustiger l’oubli des contraintes de l’action politique.

Ces attaques ne reflètent-elles que la constance, sous des formes voilées, de la pensée antidémocratique ? Si certaines émanent de catholiques conservateurs ou des tenants d’une nouvelle hypothèse communiste, elles sont toutefois aussi menées par des auteurs qui, de Marcel Gauchet à Régis Debray ou Jean-Claude Michéa, se réclament du républicanisme ou de la démocratie. À travers de nouveaux agencements, les arguments des uns et des autres reprennent les différentes figures prises par les critiques des Déclarations des droits de l’homme depuis 1789. Edmund Burke, Joseph de Maistre, Louis de Bonald, Jeremy Bentham, Karl Marx, Auguste Comte et Carl Schmitt forment ici les repères d’une cartographie intellectuelle susceptible d’éclairer le sens de nos perplexités présentes.
Prendre les droits de l’homme au sérieux suppose aussi de comprendre les objections qui leur sont adressées. Mais interroger les uns et les autres peut également conduire, sur les pas de Hannah Arendt, à tracer la voie d’une compréhension « politique » des droits de l’homme, susceptible de réfuter nombre des griefs qui leur sont opposés.

Justine Lacroix est professeur de science politique à l’Université libre de Bruxelles. Elle a notamment publié La Pensée française à l’épreuve de l’Europe (Grasset, 2008).

Jean-Yves Pranchère, philosophe, est professeur à l’Université libre de Bruxelles. Il est l’auteur de travaux sur la pensée contre-révolutionnaire, dont L’Autorité contre les Lumières : la philosophie de Joseph de Maistre (Droz, 2004).

  •  
  •  
    Date de réalisation : 13 Juin 2018
    Durée du programme : 33 min
    Classification Dewey : Science politique
  •  
    Catégorie : Entretiens
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Sciences politiques
    Collections : Séminaire de philosophie politique normative
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : FOISNEAU Luc, PRANCHÈRE Jean-Yves, LACROIX Justine
    producteur : Direction de l'Image et de l'Audiovisuel de l'EHESS
    Réalisateur(s) : BLERALD Serge
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : démocratie, individualisme, droits de l'homme, républicanisme
    Conditions d’utilisation / Copyright : EHESS / 2018
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte