Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

CATHERINE DE CLIPPEL : PHOTOGRAPHIER LES VODOUS, TOGO-BÉNIN 1988-2019


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/catherine_de_clippel_photographier_les_vodous_togo_benin_1988_2019.58981?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

CATHERINE DE CLIPPEL : PHOTOGRAPHIER LES VODOUS, TOGO-BÉNIN 1988-2019

À partir des années 1980, Catherine De Clippel commence à collaborer avec plusieurs anthropologues en Afrique de l’Ouest avec qui elle réalise plus d’une quinzaine de films documentaires. C’est au cours de ces tournages que Catherine De Clippel amorce alors un travail photographique sur le vodou.
En janvier 2019, elle est invitée par l’artiste plasticien Dominique Zinkpè à poursuivre ce travail et retourne au Bénin. Ses photographies, aux frontières du document ethnographique, de la photographie documentaire et de la photographie d’art, tissent un rapport ambivalent avec les rites, les célébrations et les acteurs des cultes. Tout en les immortalisant, elle célèbre ce qui fait le propre du vodou : l’inconnaissable, le non-visible.
Catherine De Clippel, Photographier les vodous, Togo-Bénin 1988-2019, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme (en librairie à partir du 15 octobre 2020). Avec les textes de François Cheval et Jean-Paul Colleyn.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte