Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

La notion de l'espace et du territoire dans les sociétés rurales et nomades du Néolithique


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/la_notion_de_l_espace_et_du_territoire_dans_les_societes_rurales_et_nomades_du_neolithique.30133?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


La notion de l'espace et du territoire dans les sociétés rurales et nomades du Néolithique

Après avoir évoqué son parcours scientifique, Hanna KOWALEWSKA-MARSZALEK revient sur les structures d'habitat et l'organisation de l'espace des différentes civilisations du Néolithique en Europe centrale et en France. Elle décrit ensuite les fouilles du cimetière du Plateau de Sandomierz (Petite Pologne), qu'elle dirige depuis 1980.
Le site présente des structures d’habitat différentes car il a été utilisé du Néolithique jusqu'au début de l'âge du bronze.
La profession d'archéologue, la question de la multidisciplinarité, le travail de reconstitution, la paléo-économie, l'investissement des populations locales lors du travail de fouilles seront quelques-uns des sujets abordés dans la suite de l'entretien.

Hanna KOWALEWSKA-MARSZALEK est archéologue et travaille en tant que documentaliste experte à l'Institut d'Archéologie et d'Ethnologie (Instytut Archeologii i Etnologii PAN) de l'Académie Polonaise des Sciences de Varsovie.
Ses travaux de recherche sont axés sur l'habitat néolithique. Elle s'intéresse plus particulièrement à l'analyse spaciale, fonctionnelle et écologique des sites d'habitat, à la reconstitution des structures de ces derniers dans le cadre de leur milieu naturel ainsi qu'aux pratiques funéraires de la préhistoire (taphonomie, analyse spaciale).
Dans le cadre de son travail de terrain, elle a effectué de nombreuses fouilles mais s'est tout particulièrement consacrée à la prospection du cimetière néolithique situé sur le Plateau de Sandomierz (Petite Pologne), site qu'elle a découvert en 1980 et dont elle poursuit l'étude.
Depuis 1999, son travail de recherche a bénéficié plusieurs fois de la bourse du programme Mellon de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme.
En outre, elle a participé entre 2001 et 2008 à un projet de coopération entre le CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique (Laboratoire de l'Anthropologie des Populations du Passé, Bordeaux) et l'Académie Polonaise des Sciences intitulé "Méthode d'études des sépultures préhistoriques : analyse spaciale et taphonomie des restes humains (l'exemple du cimetière de Kichary Nowe)".

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte