Canal-U

Mon compte
Institut national d’histoire de l’art

Paradis perdus | 4 décembre 2018 - Jacques Leenhardt


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/institut_national_de_l_histoire_de_l_art/embed.1/paradis_perdus_4_decembre_2018_jacques_leenhardt.48855?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Paradis perdus | 4 décembre 2018 - Jacques Leenhardt

Jacques Leenhardt : Colonisation des paysages et destruction des éco-anthroposystèmes<br>Philosophe et sociologue de formation, critique d’art, Jacques Leenhardt est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Son territoire de recherche est constitué par les productions artistiques : littérature, art, jardin. Il étudie ces différentes formes de création sous l’angle de leur insertion dans l’imaginaire esthétique, social et politique : comment elles les structurent et les défont, comment elles y produisent des effets et comment ceux qui s’y trouvent confrontés y réagissent et éventuellement s’en trouvent transformés.
Partant de quelques représentations de la forêt vierge, comme paradis en train d’être perdu, je suivrai ce destin catastrophique à partir des œuvres du peintre Hercule Florence (1804-1879). Après une longue expédition à travers le Brésil « sauvage », Florence s’établit comme agriculteur. Il dépeint alors la destruction de la forêt comme technique agricole aveugle des cultivateurs brésiliens. A partir de ses images, j’analyserai les liens qu’entretiennent, au Brésil, propriété du sol, esclavage, destruction de la forêt et production pour le marché mondial des produits agricoles.

En partenariat avec le Centre André-Chastel/CNRS


▬▬  

À propos du séminaire


Le programme « Paradis perdus : colonisation des paysages et destruction des  éco-anthroposystèmes » vise à contribuer auprès de la communauté scientifique et au-delà, par l’élaboration de connaissances sur les images, les textes et les transformations de lieux, au mouvement actuel des humanités environnementales qui cherche à dépasser le dualisme entre nature et culture et à repenser l’action humaine sur Terre face aux urgences climatiques et écologiques, aussi bien du point de vue des intentions qui sont à l’origine de ces productions, que de leurs modes de présentation, de réception et de la continuité de leurs effets.

En savoir plus sur cette séance

En savoir plus sur le séminaire 

▬▬

  •  
  •  
    Date de réalisation : 4 Décembre 2018
    Durée du programme : 138 min
    Classification Dewey : Histoire de l'art
  •  
    Catégorie : Séminaires
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Arts
    Collections : Séminaires, Paradis perdus - Colonisation des paysages et destruction des éco-anthroposystèmes
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : Institut national d'histoire de l'art
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte