Canal-U

Mon compte
Institut national d’histoire de l’art

Sarah Frioux-Salgas : La négritude dans un contexte panafricain : journaux et revues littéraires à Paris entre les deux-guerres - Catherine Fhima : Qu’est-ce qu’une revue juive dans les années 1920 ? 1/4


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/institut_national_de_l_histoire_de_l_art/embed.1/sarah_frioux_salgas_la_negritude_dans_un_contexte_panafricain_journaux_et_revues_litteraires_a_paris_entre_les_deux_guerres_catherine_fhima_qu_est_ce_qu_une_revue_juive_dans_les_annees_1920_1_4.40605?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Sarah Frioux-Salgas : La négritude dans un contexte panafricain : journaux et revues littéraires à Paris entre les deux-guerres - Catherine Fhima : Qu’est-ce qu’une revue juive dans les années 1920 ? 1/4

Art global et périodiques culturels : l'entre-deux-guerres Programme de recherche Observatoire : Global Art Prospective

Journée d'étude 01 mars 2017

___

"Art global et périodiques culturels" est un projet consacré au recensement et à l’étude des périodiques des empires coloniaux à nos jours. Il traite des dynamiques historiques et critiques qui, par l’exercice de la revue, se sont développées et se développent à l’échelle mondiale. Envisageant le rôle matriciel du périodique à la fois comme laboratoire d’expérimentation et lieu d’archivage d’une pensée en gestation, il donnera lieu à un colloque international en novembre 2017, lui-même précédé de quatre temps forts sous la forme de journées d’études. Dédiée chacune à un moment historique signifiant dans l’histoire globale, elles distingueront ce qu’il y a de circulations, de singularités ou communautés d’intentions d’une société émettrice à l’autre. Ces journées se veulent un espace de recherche collaborative croisant des zones géographiques et culturelles susceptibles de faire émerger d’autres modalités d’approche de l’histoire et de ses objets.

En partenariat avec le Labex CAP, la bibliothèque Kandinsky, le musée du quai Branly - Jacques Chirac, la Cité de l'architecture et du patrimoine et le collectif Global Art Prospective

Intervenants Estelle Bories (université Paris 3) Isabelle Pouzet (université Rennes 2) Catherine Fhima (EHESS-CRH) Sarah Frioux-Salgas (Musée du quai Branly) Responsables scientifiques Florence Duchemin-Pelletier (INHA) Zahia Rahmani (INHA)

En savoir plus : http://bit.ly/INHA_JDE_1mars2017

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte