Canal-U

Mon compte
Université de Bordeaux - SAM

Nutrition organique pour la levure : composition et impact. Rôle des minéraux


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_bordeaux/embed.1/nutrition_organique_pour_la_levure_composition_et_impact_role_des_mineraux.35325?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Université de Bordeaux - SAM
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Nutrition organique pour la levure : composition et impact. Rôle des minéraux

15e Matinée des Oenologues de Bordeaux / "Les minéraux, du sol au palais"

Pour pallier des carences azotées du moût, des nutriments organiques à base de dérivés de levure sont de plus en plus utilisés. L’apport d’azote par le biais de ces produits n’est pas le seul facteur expliquant leur performance, et d’autres composants doivent aussi entrer en jeu. Ces produits sont en effet source de lipides, vitamines et minéraux dont la levure a besoin afin de réaliser la fermentation alcoolique. Le moût contient naturellement une partie de ces composés. Néanmoins, l’évolution de beaucoup de ces éléments au cours de la fermentation alcoolique est peu connue.

Afin de mieux connaître la composition de ces dérivés de levure, une caractérisation fine a été entreprise à l’échelle moléculaire. Ces données renseignent sur la concentration précise des différents constituants des dérivés de levure. Par ailleurs, des expérimentations d’omission, grâce à la mise en place d’un plan d’expérience, permettent de mieux comprendre l’impact de ces différents composés sur la levure lors de la fermentation alcoolique (Chasseriaud et al., 2017). Les résultats confirment que les différents constituants azotés ne sont pas les seuls acteurs de la performance fermentaire. Par ailleurs, d’autres recherches, s’appliquant à optimiser les conditions de croissance des levures dans des conditions de reprise fermentaire, ont pu montrer l’importance des vitamines et des minéraux (Maisonnave et al., 2013).

L’ensemble de ces travaux permet de mieux comprendre le rôle de constituants considérés comme secondaires dans les sources d’azote organique que sont les dérivés de levure, mais qui pourtant font partie intégrante de leur performance.


>> Joana Coulon, Responsable R&D Microbiologie, Biolaffort

  •  
  •  
    Date de réalisation : 14 Avril 2017
    Durée du programme : 25 min
    Classification Dewey : Vin (technologie des boissons), Agriculture (Produits)
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Formation continue
    Disciplines : Géographie physique, humaine, économique et régionale
    Collections : 15e matinée des Œnologues
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    producteur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Réalisateur(s) : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Editeur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : Vin, minéraux, minéralité
    Conditions d’utilisation / Copyright : Creative Commons (BY NC)
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte