Canal-U

Mon compte
UOH

PARTIE I : L'émergence d'une idée d'éducation physique nationale au regard du patrimoine culturel hexagonal


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/uoh/embed.1/partie_i_l_emergence_d_une_idee_d_education_physique_nationale_au_regard_du_patrimoine_culturel_hexagonal.60675?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
LOUDCHER Jean-François

Producteur Canal-U :
UOH
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

PARTIE I : L'émergence d'une idée d'éducation physique nationale au regard du patrimoine culturel hexagonal

A quel moment peut-on dire que la gymnastique est devenue scolaire ? Bien sûr, la loi George de 1880 instituant l'obligation scolaire de la gymnastique est la réponse la plus facile, mais est-elle la plus convaincante ? Au cours du XIXème siècle, des tentatives d'impositions législatives antérieures (1854 Fortoul, Duruy 1869) ont eu lieu. Or, elles-mêmes sont les conséquences d'idées, de courants et d'actions politiques et culturelles plus ou moins abouties qui ont commencés bien avant. Par ailleurs, la nature des pratiques elles-mêmes pose le souci de l'identité scolaire de cet enseignement. Il faut donc remonter le temps et le questionner de manière idoine ! Dès lors, dans cette présentation nous tenterons resituer de manière plus complexe le phénomène « d'intégration » scolaire à travers quatre parties qui s'échelonnent depuis les préoccupations privées et philosophiques de la gymnastique au XVIIIème siècle pour devenir une réelle préoccupation nationale.

Cours séquencé en 6 vidéos distinctes :

Introduction
I. L'émergence d'une idée d'éducation physique nationale au regard du patrimoine culturel hexagonal
II. De nouvelles finalités : une EP patriotique (1789-1795)
III. La possibilité d'une autre éducation corporelle ? (1794-1801)
IV. Les réformes napoléoniennes : retour ou progrès ? (1801-1814)
Conclusion


  •  
  •  
    Date de réalisation : 5 Décembre 2016
    Durée du programme : 13 min
    Classification Dewey : Histoire générale de l'Europe, Sports et jeux athlétiques de plein air
  •  
    Catégorie : Entretiens, Vidéocours, Cours magistraux, Clip pédagogique
    Niveau : 1er cycle, L1, Concours (Agrégation, CAPES...)
    Disciplines : Fondamentaux, Sport
    Collections : Demenÿ, Les Grandes Leçons, Aux fondements de l'identité de la culture corporelle scolaire
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : LOUDCHER Jean-François
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : sociologie, gymnastique, histoires du sport, Education physique, Culture corporelle scolaire, Histoire
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 INTRODUCTION
 INTRODUCTION
 CHAPITRE I : les débuts de la gymnastique de formation en France
 CHAPITRE II : les débuts d'une prise en compte d'une gymnastique scolaire par l'Etat
 PARTIE III : premières obligations scolaires de la gymnastique
 CONCLUSION
 PARTIE I : L'individualisme dans la société
 PARTIE II :1. La question du pouvoir dans les formes pédagogiques
 PARTIE II : 2.La question du rapport à soi dans les formes de pratiques physiques
 PARTIE II : 3. La construction temporelle des savoirs
 PARTIE III : La circulation des idées par la formation des enseignants
 INTRODUCTION
 PARTIE I : Les grandes tendances de l'histoire des formations et des concours.
 PARTIE II : Enjeux, débats et controverses autour de l'histoire des formations et des modalités de recrutement
 PARTIE III : Eléments d'histoire sociale des enseignants d'EP.
 PARTIE IV : L'influence de la formation initiale et continue sur les pratiques professionnelles en question
 CONCLUSION
 INTRODUCTION
 PARTIE I : De la Révolution française aux années 1920 : la mise en place d'un système éducatif ségrégatif.
 PARTIE II : Les années 1920 à nos jours : unification des structures et diversification des parcours
 INTRODUCTION
 PARTIE I : Concession du sexe fort et statut de femme infériorisé.
 PARTIE II : Appropriation du sexe « faible » et statut social de femme « deuxième sexe »
 Pratiques physiques en EP, rapports sociaux de sexe et statut social de la femme depuis le milieu du XIXᵉ siècle. CONCLUSION
 INTRODUCTION
 PARTIE I. Le sport scolaire : berceau du sport puis conservatoire du sport pur (1880-1938)
 PARTIE II.Le sport scolaire comme redressement physique et moral de la jeunesse (1938-1961)
 PARTIE III. Le sport scolaire, fer de lance puis parent pauvre d'une politique sportive (1961-1981)
 PARTIE IV. Le sport scolaire à l'Éducation nationale pour se démarquer du sport civil (1981-2001)
 CONCLUSION
 PARTIE V. Le sport scolaire face au secteur sportif associatif (2001-2013)
 INTRODUCTION
 INTRODUCTION
 CONCLUSION
 INTRODUCTION
 CHAPITRE I : Les changements de l'organisation sociale, politique et économique
 CHAPITRE II : Les changements en EPS - 1. Décider, c'est avoir l'autorité de le faire
 CHAPITRE II : Les changements en EPS - 2. Décider, c'est tenir compte des autres
 CHAPITRE II : Les changements en EPS - 3. Décider, c'est faire des choix par rapport à des alternatives
 INTRODUCTION
 CONCLUSION
 PARTIE IV. Les réformes napoléoniennes : retour ou progrès ? (1801-1814)
 PARTIE II. De nouvelles finalités : une EP patriotique (1789-1795)
 PARTIE III : La possibilité d'une autre éducation corporelle ? (1794-1801)
 INTRODUCTION
 PARTIE I : Le Paysage théorique de l'éducation physique : méthodes et « guerre des méthodes »
 PARTIE II : La politique de l'éducation physique et des sports
 PARTIE III : Militaires, médecins, dirigeants sportifs et pédagogues : querelles de territoire
 CONCLUSION
 INTRODUCTION
 PARTIE I : Les concepts d'Olympisme et d'éducation olympique 1. Le concept d'Olympisme 2.Le concept d'éducation olympique
 PARTIE II :Mise en pratique de l'éducation olympique 1. Le Programme d'éducation aux valeurs olympiques (PEVO) 2. Exemples de modèles d'éducation olympique
 CONCLUSION
 INTRODUCTION
 PARTIE I : patriotisme et redressement : vers une éducation physique scolaire
 PARTIE II : la question de la méthode et des finalités de l'exercice
 PARTIE III : vers une éducation physique hygiéniste, rationnelle et adaptée à l'enfant
 PARTIE IV : Les acteurs : médecins hygiénistes et collectivités locales
 CONCLUSION
 PARTIE I : Une mise en place cahotique
 PARTIE II : Le contenu des séances d'EGS
 PARTIE III : Moyens engagés par l'Etat français
 PARTIE I : La libération : rupture ou continuité ?
 PARTIE II : Epuration - Libération et culture de masse
 PARTIE III : L'éclectisme ouvert et la reconstruction nationale
 PARTIE I : Le XIXᵉ siècle des hygiénistes
 PARTIE II : L'hygiénisme : l'émergence d'un cadre de référence
 PARTIE III : Gagner l'opinion et éduquer le plus grand nombre
 CONCLUSION
 INTRODUCTION
 PARTIE I : Une idée ancienne, une notion nouvelle : de la socialisation à la citoyenneté
 PARTIE II : 1988-2002. Une contribution à l'éducation à la citoyenneté : vers des attitudes citoyennes en EPS.
 PARTIE III : 2003-2010. Accentuation du recours à la citoyenneté en EPS et élargissement à la citoyenneté européenne par le sport.
 CONCLUSION
 INTRODUCTION
 PARTIE I : A la recherche d'un calibrage du corps (1815-1918).
 PARTIE II : Mesurer la valeur physique dans l'action combinant différents paramètres anatomo-physiologiques et/ou performatifs (1918-1950).
 PARTIE III : Classer et hiérarchiser les élèves grâce aux performances motrices réalisées en situation de compétitions (1960-1970).
 PARTIE IV : Faire progresser les élèves grâce à la connaissance de la performance (1980-2011).
 CONCLUSION
 INTRODUCTION
 PARTIE I : Les fondements idéologiques du plein air.
 PARTIE II : Le plein air à la porte de l'école.
 PARTIE III : Du plein air à la pleine nature.
 PARTIE IV : La pleine nature à l'école.
 CONCLUSION
 INTRODUCTION
 PARTIE I : Approche prosopographique des inspecteurs en charge de l'EP (1945-fin des années 70).
 PARTIE II : Les inspecteurs principaux de la Jeunesse et des Sports du milieu des années 60 au milieu des années 70.
 CONCLUSION
 PARTIE I : Le contexte de l'enseignement de la gymnastique et des activités physiques - 1870-1914.
 PARTIE II : Georges Hébert et la Méthode Naturelle.
 PARTIE III : Le marquis de Polignac et le contexte rémois.
 PARTIE IV : Le Collège d'athlètes de Reims - 1913.
 INTRODUCTION
 PARTIE I : Contexte, enjeux et conditions de la naissance de la science des mouvements productifs.
 PARTIE II : II. Vers le perfectionnement de la motricité humaine : la collaboration Marey et Demenÿ.
 PARTIE III : Du mécanisme à l'éducation des mouvements ou les raisons du déclin de la méthode gymnastique de Demenÿ.
 CONCLUSION : mutations de paradigmes physiologiques et renouvellement des finalités éducatives.
 INTRODUCTION
 PARTIE I : 1802-1914
 PARTIE II : 1918-1940
 PARTIE III : 1940-1960
 PARTIE IV : 1960-1983
 CONCLUSION
 PARTIE V : 1982-2011
 INTRODUCTION
 PARTIE I : La peur collective de l'accident corporel.
 PARTIE II. Protéger l'élève contre les excès physiques : une permanence.
 PARTIE III. Distinguer risques et dangers : le gage d'une sécurité 'moderne'
 CONCLUSION
 PARTIE II : La notion de Techniques du Corps de Marcel Mauss : un concept flou
 PARTIE I : Réflexion autour de la notion de technique.
 INTRODUCTION
 PARTIE III : Le champ de Techniques Corporelles non productives modernes : des Techniques Corporelles informelles aux Techniques Sportives
 PARTIE IV : La notion de Techniques du Corps dans l'histoire de l'EPS
 CONCLUSION
 INTRODUCTION
 PARTIE I : Un espace problématique
 PARTIE II : Les décalages
 PARTIE III : Les publics
 PARTIE IV : Le traitement différencié des hommes et des femmes
 CONCLUSION
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte