Cours/Séminaire

Préparer, cuire, consommer la nourriture. De la fouille à l’interprétation. À partir d’exemples syriens (Néolithique précéramique et Age du Bronze)

Réalisation : 21 décembre 2009 Mise en ligne : 21 décembre 2009
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

«Boire et manger il y a 10000 ans». La question est posée à propos d’un site: Jerf el Ahmar (moyen Euphrate) où se détectent les premières cultures de céréales. Le traitement, le stockage et la consommation des végétaux est attestée par des vestiges en place très explicites: matériel de mouture, restes carbonisés notamment. Mais les habitants du site sont surtout de gros consommateurs de viande, et surtout de gros gibier. Il semble que la préparation des végétaux se soit faite à l’intérieur des maisons, alors que celle des viandes ait eu lieu plutôt à l’extérieur et de façon collective. (D. Stordeur).

«Boire et mangeril y a 8000 ans ». La question est posée à nouveau lorsque les sociétés deviennent pleinement agricoles, ce qui est le cas de Tell Aswad (Damascène), gros village de cultivateurs et d’éleveurs. Le sujet est abordé cette fois à travers les structures de combustion, leurs caractéristiques, leurs fonctions et leur emplacement. (D. Albukai)

«Boire et manger à l’âge du Bronze» sera abordé à travers les installations de stockage, le matériel de mouture et les dispositifs de cuisson, d’un usage individuel ou collectif. Enfin, un exemple syrien du Bronze ancien permettra de montrer comment identifier les zones de stockage du grain et de préparation alimentaire. (C.Castel).

Intervenant
Thème
Notice
Lieu de réalisation
Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux, Lyon
Langue :
Français
Crédits
Emmanuelle VILA (Organisation de l'évènement), Pierre LOMBARD (Organisation de l'évènement), Marie LE MIERE (Organisation de l'évènement), Corinne Castel-Nogrette (Intervenant), Diaa Eddin Albukaai (Intervenant), Danielle Stordeur (Intervenant)
Conditions d'utilisation
CC BY-NC-ND 3.0
Citer cette ressource :
Corinne Castel-Nogrette, Diaa Eddin Albukaai, Danielle Stordeur. Archéorient. (2009, 21 décembre). Préparer, cuire, consommer la nourriture. De la fouille à l’interprétation. À partir d’exemples syriens (Néolithique précéramique et Age du Bronze). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/104253. (Consultée le 31 janvier 2023)
Contacter
Documentation

Éléments bibliographiques

BARRELET M.-T. 1974, Dispositifs à feu et cuisson des aliments à Ur, Nippur et Uruk, Paléorient vol. 2/2, 243-300.

LION B. et MICHEL C. (dir.) 2003, Les Dossiers d’Archéologie n° 280 février 2003, Banquets et fêtes au Proche-Orient ancien.

MOLIST M. 1986, Les structures de combustion au Proche-orient néolithique (10000-3700BC). Lyon, Université Lyon II: Thèse de Doctorat, (à la bibliothèque de la MOM)

PROCOPIOU H. et TREUIL R. (dir.) 2002, Moudre et broyer, l’interprétation fonctionnelle de l’outillage de mouture et de broyage dans la préhistoire et l’Antiquité, (Volume 1: Méthodes; Volume 2: Archéologie et histoire), Paris, éditions du CTSH.

SIGAUT F. 1978, Les réserves de grain à long terme; techniques de conservation et fonctions sociales dans l’histoire, éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, Publications de l’Université de Lille III.

STORDEUR D. 2000, Jerf El Ahmar et l'émergence du Néolithique au Proche Orient, in GUILAINE J. (éd.) Premiers paysans du monde. Naissance des agricultures, Séminaire du Collège de France, Paris, Errance, 33-60.

STORDEUR D. et ABBES F. 2002, Du PPNA au PPNB: mise en lumière d’une phase de transition à Jerf el Ahmar (Syrie), Bulletin de la Société préhistorique française, 99/3, 563-595.

WILLCOX G. 2000, De la cueillette à l'agriculture, Pour la Science, M 2687, 36-40.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème