Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Canal-U/Sciences de la Santé et du Sport (Réalisation), CERIMES (Réalisation), Jeanne Fresson (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/cpk3-0508
Citer cette ressource :
Jeanne Fresson. Canal-U-Médecine. (2011, 17 mars). EMOIS Nancy 2011 - Rôle des DIM dans le système d’information périnatal , in EMOIS Nancy 2011. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/cpk3-0508. (Consultée le 24 juillet 2024)

EMOIS Nancy 2011 - Rôle des DIM dans le système d’information périnatal

Réalisation : 17 mars 2011 - Mise en ligne : 27 mars 2011
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Titre : Rôle des DIM dans le système d’information périnatal : à propos de l’enregistrement des mort-nés en France.

Résumé : Le PMSI est une des sources du système d’information périnatal, utilisé en particulier par les réseaux régionaux. Il pourrait également être utile au niveau national et international, pour le suivi temporel et géographique de la mortalité et de la morbidité, foeto-infantile et maternelle, par les services statistiques (INSEE, EUROSTAT, OMS).

Pour les statistiques périnatales, l’OMS recommande d’enregistrer toutes les naissances vivantes et les mort-nés à partir de 22 semaines d’aménorrhée (SA), mais, en France, des décrets en 2008 ont supprimé la limite inférieure de 22 SA pour l’enregistrement des mort-nés et ont rendu facultative la déclaration des mort-nés à l’état civil, quel que soit l’âge gestationnel (AG). Notre objectif est de montrer l’impact de ces mesures et le rôle du PMSI dans la production de statistiques nationales de qualité.

Méthode : Calcul et description des taux de mortinatalité à partir des statistiques de l’INSEE et du PMSI.

Résultats : Le taux de mortinatalité a augmenté de 9,1‰ en 2007 à 10,4‰ en 2008 et 11,7‰ en 2009 (+ 28% en deux ans). L’absence de données sur l’AG et le poids ne permet pas de savoir si l’évolution porte sur l’extension des déclarations ou également sur la diminution des déclarations à partir de 22 SA.

Discussion : Depuis 2009, le PMSI est la seule source d’information nationale pour estimer la mortinatalité. Les mortinaissances sont presque toujours des évènements hospitaliers, mais l’exhaustivité des données n’est pas assurée car les consignes du guide méthodologique ne mentionnent pas clairement le caractère indispensable de l’enregistrement de tous les mort-nés. La comptabilité des mort-nés pourrait contribuer à la renégociation tarifaire de ces séjours.

Conclusion : Le PMSI peut jouer un rôle important dans l’épidémiologie périnatale. La participation des DIM est indispensable pour améliorer l’exhaustivité, l’harmonisation des codages et la qualité des données pour une utilisation épidémiologique du PMSI qui s’affirme.

Intervenant : FRESSON Jeanne (Département d’Information Médicale, Maternité Régionale et Universitaire de Nancy).

Conférence enregistrée lors des journées EMOIS 2011 à Nancy. Session : PMSI et épidémiologie. Modérateurs : V. GILLERON (CHU de Bordeaux), E. SAULEAU (CHU de Strasbourg).

Réalisation, production : Canalu U/3S, CERIMES.

SCD Médecine.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème