Conférence
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
ClermontMsh. (2020, 20 novembre). Dora Leontaridou, « Achille de La Fontaine : derrière le masque du mythe,  une expression de colère contre l’absolutisme? » , in Genres et formes poétiques de la colère, de l'Antiquité au XXIe siècle. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/112022. (Consultée le 1 mars 2024)

Dora Leontaridou, « Achille de La Fontaine : derrière le masque du mythe,  une expression de colère contre l’absolutisme? »

Réalisation : 20 novembre 2020 - Mise en ligne : 20 novembre 2020
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Dora Leontaridou : docteure de l’Université Paris III, enseignante à l’Université Ouverte Hellénique.

L’épisode déclencheur de la fameuse colère d’Achille, élément nodal de l’Iliade, surgit dans le théâtre français à deux reprises : dans la tragédie inachevée de Jean de la Fontaine, intitulée Achille, et dans la tragédie Achille et Patrocle d’Adolphe de Prévost, en 1830. La colère du héros est déclenchée après l’affront qu’il a subi d’Agamemnon, quand ce dernier lui prive sa captive préférée, Briséis. Cette colère devient le pivot de l’action pour les deux tragédies, qui traitent de ce conflit, d’honneur et de pouvoir. Un roi primus inter pares comme chef de l’armée abuse son pouvoir à l’égard d’Achille, et blesse son honneur. Le déroulement de l’action permet la conception de l’image de monarque absolu qui considère son pouvoir infini et agit en conséquence. Ce confit constitue le nœud de ces tragédies.

Dans la même collection

Sur le même thème