Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Humathèque Condorcet
Langue :
Français
Crédits
Vianney Escoffier (Réalisation), Emily Diomat (Organisation de l'évènement), Chrsytèle Guilloteau (Organisation de l'évènement), Florence Neveux (Publication), Arghyro Paouri (Composition), Florence Brunois (Intervention), Nicolas Ellison (Intervention), Jean Foyer (Intervention), Sophie Houdart (Intervention)
Détenteur des droits
CNRS - EHESS
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Florence Brunois, Nicolas Ellison, Jean Foyer, Sophie Houdart. EHESS. (2023, 9 juin). Table-ronde # 8 - Anthropologie politique et ethnographies plus qu’humaines , in Monde en crise et sujets émergents. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/146516. (Consultée le 29 février 2024)

Table-ronde # 8 - Anthropologie politique et ethnographies plus qu’humaines

Réalisation : 9 juin 2023 - Mise en ligne : 24 septembre 2023
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Organisée et animée par Marie AUREILLE (LAP, EHESS) et Birgit MÜLLER (LAP, CNRS)

Le foisonnement des recherches autour des « non-humains » a mis en avant la nécessité de produire de nouveaux récits pour décrire notre monde abîmé et de « ré-outiller » l’anthropologie pour faire face aux crises actuelles. S’ils ont pour contextes des processus globaux, ces travaux omettent trop souvent l’analyse des structures économiques et politiques qui s’immiscent dans les relations intimes entre les êtres vivants qu’ils étudient.

De même, les travaux portant sur les dimensions politiques et institutionnelles de nos existences écartent ou invisibilisent trop souvent les êtres vivants avec lesquels nous vivons et desquels nous dépendons pour notre subsistance. Ce panel invite à penser les différentes manières de faire une anthropologie politique attentive aux « autres qu’humains ». Comment l’ethnographie multi-espèce permet-elle de renouveler nos
analyses des institutions, des dispositifs réglementaires et technologiques ? Qu’est-ce que la prise en compte des êtres vivants dans nos ethnographies nous permet de comprendre des processus politiques, des transformations économiques et des multiples crises qui nous affectent et comment nous permet-elle de renouveler nos capacités critiques ?

Intervenant·e·s :

  • Florence BRUNOIS (LAS)
  • Nicolas ELLISON (EHESS)
  • Jean FOYER (IHEAL)
  • Sophie HOUDART (Université Nanterre)
Intervention

Dans la même collection