Conférence

JEP 2018 | Ma recherche en 180 secondes

Réalisation : 16 septembre 2018 Mise en ligne : 16 septembre 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2018, l’Institut national d’histoire de l’art invite les étudiants et récents diplômés de master en histoire de l’art et patrimoine à présenter leurs sujets de recherche en public, en salle Labrouste le dimanche 16 septembre 2018 de 15h à 16h30. Les orateurs sélectionnés par le jury auront 180 secondes pour faire l’exposé de leurs travaux de la façon la plus claire et convaincante possible ! La lauréate 2018 du concours "Ma recherche en 180 secondes" est Sarah Gouin-Béduneau (Université de Poitiers) pour sa présentation "Le quatrième groupe de sculptures du monastère de la Daurade (XIIe siècle) : nouveaux enjeux iconographiques"

Voir sa présentation : http://bit.ly/MRL_180

Liste des participants au concours (par ordre alphabétique) :- Vitalie Arcq - Université Lumière Lyon IILa protection des monuments aux morts de la Première Guerre mondiale en Auvergne-Rhône-Alpes- Charline Bessière - EPHELe Renouveau de la sculpture animalière à Florence au XVIe siècle et la diffusion du modèle- Élodie Bitsindou - Université Paris IV SorbonneDe l'architecture pour remplacer la ville : l'exemple de la Petite Cathédrale, de Ricardo Bofill- Inès Chiab - Université Montpellier IIILes travaux à la bombe aérosol de Martin Barré (1963-1967) : « Moins c'est plus »- Pauline de Poncheville - Université Paris 1 Panthéon Sorbonne Saint-Méard-de-Drône, récit d'une renaissance- Sadie Fletcher - Université Paris 1 Panthéon SorbonneLe musée comme plateau de jeu : décoder les "situations construites" de Tino Sehgal- Benjamin Fortin-Duchemin - Université Paris IV SorbonneLa reconstruction de la gare de Roue-Rive-Droite (1905-1928)- Juliette Gaultier - École nationale des chartes« Que l'Europe soit esclave tant qu'elle veut, moi du moins je suis libre », édition critique de la correspondance européenne d'Achille Murat (1830-1833)- Shaïmai Ghezal - Université Picardie Jules VerneLes Projections du diable. Le diable des vues sur verre de la lanterne magique entre le XVIIIe et la première moitié du XIXe siècle- Mélisande Gil - Université Grenoble-AlpesRaphaël en Dauphine, le cas des copies de la loge de Psyché au château de Sassenage- Sarah Gouin-Béduneau - Université de PoitiersLe quatrième groupe de sculptures du monastère de la Daurade (XIIe siècle) : nouveaux enjeux iconographiques- Maëlys Jusseaux - Université de Paris VIII Patrimoine historique et survivance artistique à l'ère du numérique- Suzanne Martin-Vigier - Université de PoitiersLa figure du couple dans l’œuvre d’Auguste Rodin- Camille Nicole - Institut Catholique de ParisLe peintre musicaliste Gustave Bourgogne (1883-1968) et sa doctrine de la « Peinture Musicale »- Valentin Pichon - Université de BourgogneLes représentations de la misère artistique dans la seconde moitié du XIXe siècle, en France- Perrine Prunet Duval - Institut Catholique de ParisL'influence vaudou dans la peinture haïtienne contemporaine- Mathilde Seidlitz - École Nationale Supérieure d'Architecture et de Paysage de LilleLes murs-lumière d'Henri Martin-Granel- Élodie Stracka - Université Paris 1 Panthéon SorbonneL’onanisme, ou la représentation de la pratique de la masturbation féminine dans la culture visuelle au passage du siècle en Europe

Thèmes
Notice
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème