Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Mrsh-Caen
Crédits
Solenne Montier (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/tck1-4615
Citer cette ressource :
Solenne Montier. La forge numérique. (2024, 17 janvier). Les cris fantômes dans les récits de Nathalie Sarraute , in Le cri dans les arts du spectacle et les lettres : approches esthétiques (II). [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/tck1-4615. (Consultée le 23 juillet 2024)

Les cris fantômes dans les récits de Nathalie Sarraute

Réalisation : 17 janvier 2024 - Mise en ligne : 31 janvier 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Résumé de la communicationÀ plusieurs égards, Nathalie Sarraute renouvelle l'écriture du cri, en déstabilisant ses caractéristiques usuelles. Cette communication examine le paradoxe des cris réservés, fantasmés par les locuteurs mais aussitôt modérés, refoulés ou avortés. Comment ces cris fantômes, qui échouent à advenir pleinement, influent-ils néanmoins sur les modalités de l'interaction ?

Biographie de l'auteureSolenne Montier est Docteure et agrégée de lettres modernes. Elle s'intéresse à la représentation de l'intersubjectivité et du silence dans les romans du XXe et XXIe siècles, ainsi qu’à la figuration littéraire de la notion de transparence. En 2021, elle a publié Les Interstices de la conversation (Classiques Garnier), consacré aux résonances imaginaires des conversations dans les romans de Proust et de Sarraute. Récemment, elle a publié un article sur les formes de la réserve dans la Recherche du temps perdu de Proust (Quaderni Proustiani, 2023) et contribué au volume Nathalie Sarraute aujourd'hui, qui propose d’interpréter l’écriture de l’autrice à l’aune de nouvelles approches critiques (Hermann, 2023).

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème