Vidéo pédagogique

Cyclones en bulle

Réalisation : 15 janvier 2016 Mise en ligne : 15 janvier 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Hamid Kellay fait des bulles, des bulles de savon. Pour sonplaisir, peut-être, mais avant tout pour son travail…Enseignant-chercheur  à l’Université de Bordeaux,il s’intéresse en général aux écoulements, et en particulier aux écoulementsturbulents que l’on observe dans le domaine des sciences atmosphériques, ceuxqui correspondent aux mouvements  desnuages dans l’atmosphère, à la surface du globe terrestre. Comme l’on peutdifficilement faire bouger des nuages en laboratoire, il crée des demi-bullesde savon à la surface desquelles apparaissent alors des tourbillons irisés quiévoquent les turbulences atmosphériques des nuages.

Hamid Kellay est Professeur à l'Université de Bordeaux et développe ses recherches dans l'équipe Turbulence et Instabilité (T-In) du Laboratoire Ondes et Matière d'Aquitaine

  Site du LOMA

Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physiquedes objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre, Maître de Conférencesen physique à l'Université de Bordeaux, et développé par la Mission d’Appui àla Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux

                                  

Langue :
Français
Crédits
Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia (Production), Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia (Publication), Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Creative Commons (BY NC)
Citer cette ressource:
Univ Bordeaux. (2016, 15 janvier). Cyclones en bulle. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/85565. (Consultée le 28 janvier 2022)
Contacter

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

  • Cyclones en bulle
    Conférence
    01:17:33
    Cyclones en bulle
    Kellay
    Hamid

    Les bulles de savon… au-delà de l’attrait qu’elles exercent sur les petits (et les grands..), elles sont aussi objets d’études très sérieuses menées par les physiciens. Au cours de cette conférence