Entretien

Julie Fay : poèmes choisis

Réalisation : 16 février 2005 Mise en ligne : 16 février 2005
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Julie Fay, poète américaine, nous lit quatre de ses poèmes dont un sur la coupe du monde de football et deux autres plus politiques sur le rassemblement dans le Larzac en 2003 et sur José Bové.

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Langue :
    Anglais
    Crédits
    Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Bruno BASTARD (Réalisation)
    Conditions d'utilisation
    Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
    Citer cette ressource:
    UT2J. (2005, 16 février). Julie Fay : poèmes choisis. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/34181. (Consultée le 17 mai 2022)
    Contacter
    Documentation

    Le foot, le Larzac et José Bové mis en poèmes par Julie Fay !

    • Arles: (Traduction à venir)
    • Pour la primevère

    Traduction : Catherine Pierre
    Tout à fait résilient
    toujours présent
    poings de l'hiver
    terrasse rouge de tuile
    langues de velours
    la mort enroulée
    poinçon de poing
    et souffle foetal
    éclats de couleur
    teintes orgasmiques
    feuilles serré-striées
    cerveaux froissés
    insistance verte
    sous la pluie.

    • Larzac 2003

    Traduction : Marc Vincent
    Sois vigilant à ton voisin
    qu’il n’attrape pas trop
    de coups de soleil.
    Ce n’est pas la peine
    de chercher un coin d’ombre :
    il n’y en a pas.
    Assieds-toi à côté du
    fauteuil roulant de Rebecca
    et aide la à traverser
    les moments difficiles.
    Essaye de planter doucement
    les piquets de tente
    dans une terre dure.
    Evite les gros cailloux,
    tes pieds fatigueront moins.
    Va participer aux forums
    aux forums aux forums
    sous les chapiteaux dédiés à
    Seattle, Cancun, Gênes, Porto Alegre.
    Regarde bien la lune.
    Ecoute Manu et les autres
    chansons en occitan.
    Parle à un maximum de monde :
    à la femme qui ouvre
    les huîtres de Bouzigues,
    aux étudiants qui boivent du Picpoul,
    aux paysans de Roquefort
    au Mexicain dont les huevos rancheros
    sont une nouveauté ici en France
    au gars qui livre les croissants frais
    le matin aux campeurs !
    Mange un « sandwich palestinien »
    bois du thé à la menthe.
    Si tu ne trouves pas de tente
    dors sur un lit de prospectus
    a l’abri du stand.
    L’autoroute est fermée.
    Tu seras obligé de faire des kilomètres
    et des kilomètres à pied
    pour y arriver.
    Avale de la poussière.
    Verse régulièrement des litres d’eau
    sur tes cheveux, ta nuque, ton dos.
    Signe les pétitions.
    Participe à un sit-in
    le soir pour imaginer
    que tu es un beur harcelé
    par les flics dans une banlieue de Paris
    ou bien un gosse de 10 ans a Séoul
    cloué à sa machine.
    Ne t’énerves pas avec Charlie, ton voisin
    qui vend des casques GI’s
    avec une grosse paire de boules collées dessus
    à la mémoire des tortues massacrées près
    de Seattle. Après tout
    sa sculpture gigantesque
    contre la guerre d’Irak, n’est pas mal
    et il faut bien qu’il paye le matériel.
    Ne sois pas gêné de poser des questions idiotes
    souvent et a n’import qui.
    Inscris-toi sur la liste des bénévoles.
    Porte une moustache « à la Bové »
    et arrive à 10h du mat
    pour la photo de groupe.
    Verse-toi encore une bonne dose d’eau.
    Ecoute. Ecoute bien. Le murmure
    de 300 000 voix a l’unisson
    ne disant rien d’autre que
    un autre monde est possible.
    Demande-toi quelle est la prochaine étape.

    • Amoricage Raisins De Cueillette De Tabac

    Traduction : Catherine Pierre
    Là l'air infuse des raisins. Ici, il est pointu
    avec de la nicotine : feuilles vertes de tabac la perfection d'ouvriers.
    Je vis dans deux endroits. Chacun se développe ce que certains appellent vice
    pour alimenter leurs enfants, les gens du pays économie. Je fume, vin de boissons,
    soutenez mes voisins, mais je suis plus plein là que ici. Ici
    les doigts des ouvriers de verts de nicotine quand ils amorcent.
    Membres de la famille des fermiers blancs, Mexicain, Amer- Africain
    les icans sont la machine. Ce qui nous ont eu besoin d'un Bové.
    Je soutiens mes voisins, mais vie plus plein là que ici.
    Pain toothy, saucisson, fromage, rouge, blanc, vin rosé
    est le déjeuner offert a reposé des ouvriers dans les vignes.
    Ceux dans le besoin américain de machine un Bové
    pour les libérer du mat, silencieux, abat-jour
    grognement suiviste, chaw tabac
    humped l'attente d'ouvriers le déjeuner dedans lignes d'aliments de préparation rapide.
    Il choque toujours pour revenir
    de là avec où air infusé raisin, à ici : raies
    et tient le premier rôle, suit-le le grognement de chef, tabac de chaw.
    Je vis dans deux endroits. Chacun se développe ce que certains appellent vice.

    Dans la même collection

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème