Entretien
Chapitres
Notice
Lieu de réalisation
Vierzon (18)
Langue :
Français
Crédits
Alexandre PALEZIS (Réalisation), Université de Tours/CITERES/CETU ETIcS (Production), Alexandre Palezis (Intervention)
Conditions d'utilisation
© CETU ETIcS - Université de Tours
DOI : 10.60527/kjt9-cg89
Citer cette ressource :
Alexandre Palezis. UnivTours. (2018, 15 novembre). JACKY NOMBRET, RETOUR SUR SES ENGAGEMENTS SYNDICAUX ET ASSOCIATIFS, DE LA PRÉCISION MODERNE À LA CAF , in Industrie mécanique. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/kjt9-cg89. (Consultée le 22 juin 2024)

JACKY NOMBRET, RETOUR SUR SES ENGAGEMENTS SYNDICAUX ET ASSOCIATIFS, DE LA PRÉCISION MODERNE À LA CAF

Réalisation : 15 novembre 2018 - Mise en ligne : 12 mars 2019
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Dans ce deuxième entretien, Jacky Nombret détaille son parcours de militant syndical. Entré à la Précision Moderne en 1958, à 17 ans, il y fait toute sa carrière jusqu’en 1999. Adhérant à la CGT dès 1959, il est élu pour son premier mandat syndical en 1966. Il enchaîne ensuite les mandats jusqu’à son départ de l’entreprise, avec de grandes satisfactions (il se remémore, parfois avec émotion, les actions mises en œuvre pour les salariés et leurs enfants au sein du comité d’entreprise) mais aussi des périodes difficiles comme en 1987 lors d’une vague de licenciements ou les années suivantes lorsqu’il est victime de tentative de licenciement abusif et de harcèlement. En parallèle, il s’engage en 1981 en tant qu’administrateur à la CAF, mission qui le passionne, puis, afin de travailler sur le sujet des retraites complémentaires, pour Capimec auprès de Malakoff-Médéric et enfin dans l’association de défense des habitants de son quartier Chaillot. Cet entretien est également l’occasion de rendre des hommages appuyés à ses camarades militants et ses soutiens, y compris son épouse.

Cet entretien a été réalisé dans le cadre de larecherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie del'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC,L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique.

Enquête et réalisation : Alexandre Palezis

Montage : Nicolas Roussy-Ducher et Alexandre Palezis

Consultez Le premier témoignage de Jacky Nombret

MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire,complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon.

Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement dusite Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon : MEMOVIV

 

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème