Entretien
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
Céline ASSEGOND (Réalisation), Paula PASQUET (Réalisation), Université de Tours/CITERES/CETU ETIcS (Production), Paula Pasquet (Intervention), Céline Assegond (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés.
DOI : 10.60527/czyq-6s56
Citer cette ressource :
Paula Pasquet, Céline Assegond. UnivTours. (2017, 2 juin). JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE CHEZ CASE (ENTRETIEN 1) , in Industrie mécanique. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/czyq-6s56. (Consultée le 22 juin 2024)

JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE CHEZ CASE (ENTRETIEN 1)

Réalisation : 2 juin 2017 - Mise en ligne : 17 octobre 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Jean-Pierre Dubour exerce comme décolleteur-tourneur dans plusieurs entreprises vierzonnaises, avant d’être embauché en mai 1965 à l’âge de 20 ans chez CASE, d’abord comme décolleteur puis comme cariste. Il y travaillera pendant 30 ans jusqu'à la fermeture. Délégué du personnel, délégué CGT, conseiller prud'homme et secrétaire du comité d’entreprise et du CHSCT, il possède une bonne connaissance de l'entreprise. Dans cet entretien réalisé au musée de Vierzon, Jean-Pierre Dubour rassemble ses souvenirs pour nous décrire avec précision ses débuts chez CASE, les conditions de travail dans différents ateliers. Il aborde la question de la rémunération, évoque la présence de l'alcool et du tabac sur les lieux de travail et se souvient de certains accidents du travail. Il se souvient de la nette séparation entre les ateliers de production à la main-d'oeuvre masculine et les services des bureaux où travaillaient les femmes. A l'aide de photographies et de modèles réduits, il nous présente les différents modèles de "Bakous" produits dans l'usine. Enfin, il est question de la fermeture de l'entreprise avec ses grèves et ses occupations de locaux, mais aussi de son implication dans l'entreprise en tant que syndicaliste.

Cet entretien a été réalisé dans le cadre de larecherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie del'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC,L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique.

Enquête, réalisation et montage : Céline Assegond et Paula Pasquet

Consultez un autre témoignage avec Jena-Pierre Dubour : 

MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire,complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon.

Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement dusite Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon : MEMOVIV

 

Intervention
Thème
Documentation
RETOUR DANS LE "B3" DE LA SOCIÉTÉ CASE AVEC JEAN-PIERRE DUBOUR (VISITE 1).

Jean-Pierre Dubour exerce comme décolleteur-tourneur dans plusieurs entreprises vierzonnaises

JEAN-PIERRE DUBOUR

avant d’être embauché en mai 1965 à l’âge de 20 ans chez CASE

ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE CHEZ CASE (ENTRETIEN 2 / PARTIE 1).

d’abord comme décolleteur puis comme cariste. Il y travaillera pendant 30 ans jusqu'à la fermeture. Délégué du personnel

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème