Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
UTLS - la suite (Production), François Godement (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/a2rh-yb19
Citer cette ressource :
François Godement. UTLS. (2003, 8 janvier). la Chine, puissance revendicatrice ou intégrée ? , in La Chine aujourd'hui. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/a2rh-yb19. (Consultée le 15 juillet 2024)

la Chine, puissance revendicatrice ou intégrée ?

Réalisation : 8 janvier 2003 - Mise en ligne : 8 janvier 2003
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

En l'espace d'une génération, La Chine est passée du rôle de pôle révolutionnaire résistant aux deux superpuissances mondiales à une situation de montée en puissance au sein d'un ordre international dont elle a aujourd'hui investi toutes les enceintes. Et pourtant, la Chine n'a pas complètement renoncé à la problématique des humiliations nationales subies naguère et poursuit toujours vis-à-vis de Taiwan ce qui serait la dernière étape de la réunification nationale. La politique de réforme et d'ouverture a entraîné le triomphe international de l'industrie exportatrice chinoise, fortement appuyée sur les investissements étrangers et sur la résurgence du secteur non-étatique. L'impact de cette percée sur les économies voisines d'Asie est le premier facteur d'évolution de la région. L'écart apparent entre la Chine et les autres économies d'Asie depuis la crise financière de 1997 remet en cause les certitudes concernant les économies capitalistes d'Asie, particulièrement en Asie du Sud-est. Etat-nation attaché à sa souveraineté et opposé à l'ingérence internationale, la Chine qui est politiquement et institutionnellement sur la défensive devient en même temps un acteur majeur de l'Asie-Pacifique, d'autant que le marasme économique et politique du Japon affecte son influence régionale. La nature des engagements internationaux que prend la Chine, le degré de conciliation dont elle fait preuve à commencer par son ouverture commerciale et financière sont devenus un sujet de préoccupation majeur. Peut-on imaginer qu'un régime resté autoritaire mais surmontant une économie dynamique, renverse les idées reçues en matière de transition post-communiste et devienne l'arbitre de la stabilité ? Certains en Asie envisagent cette évolution vers ce qui est parfois qualifié de système « tributaire » ; d'autres ‘appuient sur le renforcement de la présence militaire américaine à travers toute l'Asie pour estimer que l'influence chinoise, irrésistible sur le plan commercial, ne modifie pas fondamentalement l'équilibre des puissances.

Intervention
Thème
Documentation
Canal-U

La Web TV de l'enseignement superieur

Université René Descartes Paris-5

Partenaire de l'université de tous les savoirs 2001-2002 Accueil dans ses locaux les conférences

CERIMES

Portail de ressources et d'informations sur les multimédias de l'enseignement supérieur

La Maison de la Chine

La Maison de la Chine

la conférence du 08/01/2003 en Vidéo Real

partenaire de l'UTLS

Dans la même collection

Sur le même thème