Canal-U

Mon compte
Canal Archéo Montpellier

Stips et sanctuaires dans les Alpes du Sud.


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/asm/embed.1/stips_et_sanctuaires_dans_les_alpes_du_sud.61961?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Canal Archéo Montpellier
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Stips et sanctuaires dans les Alpes du Sud.

Mons seleucus/La Bâtie-Montsaléon est une cité antique fouillée dès 1799 par les deux premiers préfets des Hautes-Alpes, Bonnaire puis Ladoucette. Elle recèle encore bien des surprises archéologiques, en particulier dans le domaine des cultes païens.

Mentionnée par les itinéraires antiques comme mansio sur la voie reliant la vallée du Rhône à l’Italie par la haute vallée de la Durance, la cité était également au carrefour de la route reliant Grenoble/cularo à Sisteron/ segustero. Le site, abandonné dès l’orée du Ve siècle, est bien préservé.

L’occupation du site concerne toute la période gallo-romaine, sans présenter de données antérieures, mis à part la découverte de rares oboles gauloises mais ni architecture, ni traces d’occupation gauloise, qui est ici le peuple voconce.

Une première fouille préventive a eu lieu en 2010 dans la Plaine de Lachau, aux pieds de la butte occupant le village médiéval, sur une surface de 1800 m2, une seconde fouille est en cours dans la parcelle contigüe. Il ne nous était pas possible de parler de la première fouille sans évoquer la seconde. Nous présenterons donc les deux fouilles menées par la même équipe et malgré des résultats bien sûr très préliminaires de l’exploration en cours qui devront être confortés ultérieurement par l’étude du matériel issu de cette recherche.

En 2010 un temenos ceint à l’ouest par un péribole a été fouillé. Il présentait deux fana à galerie, datés du 1e siècle de n. è. De nombreuses offrandes jonchaient le sol de l’aire sacrée : miroirs cassés, clochettes, une plaquette d’exécration en plomb et surtout, résultat d’un nettoyage du fanum B, une favissa, fosse qui contenait un assemblage d’éléments liés au culte dont un ensemble de lampes à huiles complètes.

La jactacio stipis ou jet de monnaies est bien représentée sur le site. Il faut bien sûr rester prudent pour en faire découler des datations. La fréquentation du site semble perdurer quelques temps après l’abandon des pratiques polythéistes, conjointement au maintien d’un site d’habitat.

En 2021, nos dernières découvertes étant très fructueuses et inédites, il semblait important de les diffuser pour un public scientifique même si c’est de manière partielle.

Cette recherche a permis de distinguer clairement les jets de monnaies dans l’aire des temples, geste bien documenté par la littérature, du dépôt sous forme de troncs monétaires dans des vases déposées dans le sol de l’air sacrée. Les thesauri occupent la cour d’un temple au plan très particulier qui s’écarte des modèles connus. L’ensemble du corpus monétaire est impressionnant ; surtout centré sur les IIIe et IVe siècles, il dépasse les 900 unités. Les monnaies étant encore dans leur gangue, les prélèvements au fond des thesauri (vases) feront l’objet d’étude en laboratoire pour discerner un contenant éventuel ou des liquides d’offrandes. En effet leur caractère inviolé et leur nombre est exceptionnel sinon unique. Nous avons ainsi pu confirmer des thésaurisations sur une période de 150 ans dans un seul vase.

La fouille de ces deux parcelles permet en outre de préciser pour la première fois le cadre urbanistique de la cité, avec deux axes de construction, très proches, qui se sont succédés dans le temps. Elle suggère une nouvelle vocation à cette cité dans laquelle la place des sanctuaires parait centrale.


Communicant

  • Lucas Martin (Inrap, CCJ-UMR 7299)



Comité d'organisation

  • Sandrine Agusta-Boularot (UPVM et ASM)
  • Maryline Bovagne (Inrap Midi Méditerranée)
  • Stéphanie Raux (Inrap Midi Méditerranée)
  • Grégory Vacassy (Inrap)
  • Ghislain Vincent (Inrap)

Réalisation - Lambert Capron

  •  
  •  
    Date de réalisation : 27 Mai 2021
    Lieu de réalisation : Montpellier, Université Paul-Valéry, Montpellier III
    Durée du programme : 27 min
    Classification Dewey : Archéologie et préhistoire
  •  
    Catégorie : Colloques
    Niveau : niveau Licence (LMD), niveau Master (LMD), niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Archéologie
    Collections : Lieux de culte en Gaule du Sud (IIe s. av. J.-C. - Ve s. ap. j.-C.)
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : culte
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Colloque international : Lieux de culte en Gaule du Sud et dans les provinces limitrophes (IIe s. av. J.-C. - Ve s. ap. J.-C.) - Mot de bienvenue
 Lieux de culte en Gaule du Sud (IIe s. av. J.-C.-Ve s. ap. J.-C.). Bilan d’un programme et nouvelles perspectives pour l’étude des sanctuaires.
 La mise en place des panthéons civiques au lendemain des conquêtes dans les Trois Gaules.
 Modelli indigeni e tipologie centro-italiche nell’edilizia sacra dei territori transpadani e di alcune regioni limitrofe tra II sec. a.C. ed età giulio-claudia
 Le sanctuaire des Terrasses de Montfo à Magalas (Hérault).
 Le sanctuaire de la colline de l’Yeuse à Murviel-lès-Montpellier (34).
 Chaude, froide ou salée, de l’eau à profusion. Thermes et sanctuaires de l’agglomération antique de Balaruc-les-Bains (Hérault)
 Le temple antique de Saint-Jean de Todon (Laudun L'Ardoise, Gard)
 Permanences et innovations dans les pratiques rituelles du pays de Martigues (IIe s. av. J.-C. - IIe s. ap. J.-C.).
 Le temple de Clastre à Fox-Amphoux (Var). Une agglomération et un sanctuaire aux confins de la cité de Fréjus.
 L’aire de l’ex Hôtel Couronne : structures et rituels d’un lieu de culte à Augusta Praetoria (Aosta, Regio XI Transpadana).
 Nouvelles données sur le Grand Temple de la ville romaine de Luni (La Spezia, Italie).
 Un nuovo luogo di culto a Giove Eterno nelle valli bresciane, tra religiosità indigena e interpretatio Romana.
 Évolutions et transformations architecturales du temple central du lieu de culte ouest de la ville de Briga (Eu, Bois-l’Abbé, 76)
 Les sanctuaires de Chassenon et Saint-Cybardeaux : nouvelles données sur le fait religieux en Charente à la lumière des dernières recherches
 Sanctuaires et émergence des villes. Le temple « de Janus » et le quartier de la Genetoye à Autun : perspectives sur un grand sanctuaire périurbain.
 Posters
 Urbanisation, gestes et dépôts rituels aux premiers temps d’Vcetia : le site de l’ancienne gendarmerie à Uzès (Gard).
 Différents témoignages de cultes domestiques et pratiques cultuelles à Nîmes durant le Haut-Empire.
 « Aedes Cereris in praediis » : temples et pratiques rituelles dans les villae de Gaule Lyonnaise.
 Les dieux indigènes et la naissance de la ville romaine : Le dieu Nemausus à Nîmes : épigraphie, topographie, iconographie, historiographie.
 Les inscriptions de l'esclave Niger au sanctuaire aux Mères d'Allan : réexamen d'un dossier exceptionnel.
 Dédicaces au numen et au genius impériaux en Gaule Narbonnaise et dans les provinces limitrophes (Ier-IIe s. ap. J.-C.).
 Les sanctuaires de la cité des Convènes (Ier s. av. J.-C. - Ve s. apr. J.-C.). Archéologie et épigraphie : questions de topographie et d'espace.
 Préambule méthodologique à l’étude des mobiliers cultuels en usage dans les sanctuaires et premiers résultats en Narbonnaise occidentale.
 De la Transalpine à la Cisalpine : étude comparée des dépôts monétaires en contextes cultuels (IIe s. av. n. è. - Ier s. de n. è.).
 Que deviennent les monnaies offertes aux divinités en Gaule romaine ?
 Lieux de culte, pratiques rituelles et espaces lacustres et dans la cité de Vienne
 Colloque international : Lieux de culte en Gaule du Sud et dans les provinces limitrophes (IIe s. av. J.-C. - Ve s. ap. J.-C.) - Conclusions
 Regards sur les cultes et les rituels en dehors de la sphère domestique dans le Midi de la France à l'âge du Fer.
 Lieux de culte en Gaule du Sud (IIe s. av. J.-C. - Ve s. ap. j.-C.)
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte