Canal-U

Mon compte
Ecole Normale Supérieure de Lyon

Pensée humaine, évolution des espèces et éthique


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ecole_normale_superieure_de_lyon/embed.1/pensee_humaine_evolution_des_especes_et_ethique.4820?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
CHAPOUTHIER Georges

Producteur Canal-U :
Ecole Normale Supérieure de Lyon
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Pensée humaine, évolution des espèces et éthique

Colloque La représentation du vivant : du cerveau au comportement

Session Clinique et droit / sous la présidence de Michel Demazure

L'homme est le fruit d'une double évolution, minérale d'abord, biologique ensuite, d'où découlent un certain nombre de propriétés. De ses grands-parents minéraux, l'homme tire l'obéissance nécessaire aux lois (physiques) du monde. De ses parents animaux, il tire, grâce à une certaine autonomie de fonctionnement, l'illusion de s'en abstraire, le temps de sa vie. La pensée humaine est aussi le reflet de cette double évolution. Nécessairement rationnelle dans son analyse (scientifique) des lois du monde, elle se montre débridée dans son imaginaire, notamment artistique. En ce sens l'art, «anti-destin», refait sur le plan culturel ce que faisait le vivant sur le plan naturel. Cette autonomie relative de la pensée humaine par rapport au monde semble résulter de la construction même du vivant.

Selon la métaphore de la mosaïque, les êtres carbonés complexes que sont les êtres vivants ont évolué par des mécanismes où les propriétés du tout n'effacent pas une autonomie des parties. On peut montrer que ces constructions «en mosaïque», se retrouvent aussi bien dans le fonctionnement du cerveau de l'homme que dans des fonctions mentales comme la mémoire. L'homme finalement, tire grand profit de ces constructions «en mosaïque» qui, sur le plan social, lui donnent sa liberté. Il peut y trouver les bases de normes éthiques qui conduisent à davantage de respect de l'environnement, de l'animalité et, plus généralement de l'altérité.

Equipe technique Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques: Francis Ouedraogo, Réalisation : Service commun audiovisuel et multimédia, Exploitation : Julien Lopez, Cadre:Mathias Chassagneux, Son: Xavier comméat, Montage-Encodage-Diffusion Web:Jean-Claude Troncard

  •  
  •  
    Date de réalisation : 16 Novembre 2002
    Durée du programme : 31 min
    Classification Dewey : Processus mentaux conscients, intelligence, Ethique médicale, Cerveau
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Ethique de la science
    Collections : La représentation du vivant : du cerveau au comportement
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : CHAPOUTHIER Georges
    Réalisateur(s) : ENS-LSH/SCAM
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : cerveau, évolution, éthique, pensée, Théories du vivant
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte