Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

Laurier Turgeon : la vie des objets, entre histoire, ethnologie et patrimoine


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/laurier_turgeon_la_vie_des_objets_entre_histoire_ethnologie_et_patrimoine.55735?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Laurier Turgeon : la vie des objets, entre histoire, ethnologie et patrimoine

Laurier Turgeon est professeur titulaire en ethnologie et en histoire au département des sciences historiques de l’Université Laval. Il dirige le Laboratoire d’enquête ethnologique et multimédia (LEEM) depuis 2004 et a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique de 2003 à 2017. Il a été chercheur invité ou fellow dans plusieurs grandes universités (EHESS, 2015 ; MIT, 2013-14 ; Harvard, 2006 ; Sorbonne, 2005 ; Aix-Marseille, 2004 ; Brown, 2000-01 ; Yale, 1999, Chicago, 1998-99). En carrière, il a publié une dizaine de livres, une quarantaine d’articles dans des revues avec comité de lecture et une quarantaine de chapitres de livres et articles dans des ouvrages collectifs.

Son dernier ouvrage Une histoire de la Nouvelle-France : Français et Amérindiens au XVIe siècle (2019, Belin) envisage l’histoire du monde atlantique comme un lieu de contacts et d'échanges entre Européens et Amérindiens plutôt que comme un monde qui s'étend depuis un lieu central, l’Europe. L’auteur met l’accent sur l’étude de l’objet matériel parce que c’est souvent par lui que la communication et l’échange interculturel se concrétisent. Bien avant de pratiquer l'échange linguistique, Français et Amérindiens ont échangé des objets. Le recours à la culture matérielle semble d'autant plus justifié dans le cadre de cette étude que les Amérindiens, sans écriture, n'ont laissé aucun texte écrit de leur expérience des contacts. L’objet matériel offre la possibilité d’un témoignage direct de leur expérience.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte