Canal-U

Mon compte
Université de Bordeaux - SAM

La gestion des contaminants, préoccupation majeure des achats vins


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_bordeaux/embed.1/la_gestion_des_contaminants_preoccupation_majeure_des_achats_vins.14205?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
LAVAUD Yorick

Producteur Canal-U :
Université de Bordeaux - SAM
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


La gestion des contaminants, préoccupation majeure des achats vins

VIN ET SECURITE ALIMENTAIRE / Faire face aux nouvelles exigences

 12e Matinée des Œnologues

Yorick Lavaud

Outre les crus classés de Pauillac lui appartenant, la maison Baron Philippe de Rothschild SA élabore depuis plus de 80 ans des vins de marques reconnus en France et à l’étranger pour la régularité de leur qualité. En 2004, la marque phare Mouton Cadet a fait peau

neuve afin de renouer avec un style plus frais et fidèle au terroir bordelais. L’équipe technique, en charge de la sélection des lots de vins entrant dans cet assemblage, a donc cherché à affirmer la pureté de l’ex- pression du fruit. Conjointement à cette quête organoleptique, l’équipe se doit d’intégrer les contraintes réglementaires et les exigences client diverses, tant au niveau national qu’international. La gestion des divers contaminants prend ainsi un caractère particulièrement stratégique.

Nous distinguerons alors les contaminants affectant les qualités organoleptiques du produit, les contaminants sujets à réglementation et les contaminants en rapport avec des exigences client. Les contaminants affectant l’expression du fruit des vins sont généralement issus du développement de champignons ou de levures sur raisin (géosmine, MIB…), dans le vin (éthylphénols) ou sur des supports divers dans la zone d’élaboration (TeCA, TCA, TBA, PCA).

Un certain nombre de contaminants est sujet à réglementation, qu’il s’agisse d’une simple obligation d’étiqueter comme les allergènes (caséine et albumine principalement), ou de limites maximales de résidus comme les amines biogènes, métaux lourds, l’OTA, le DEG, le méthanol ou les pesticides (même s’il s’agit pour le moment uniquement de LMR raisin).

Enfin, au-delà de la réglementation européenne, d’autres pays ont développé leur propre réglementation vis-à-vis de certaines substances. Le contenu de ces exigences nous est relayé par les distributeurs. Nous pouvons ainsi citer le cas des phtalates avec la Chine, des acides sorbiques et ascorbiques au Japon ou du diglucoside de malvidine au Brésil.

La maison Baron Philippe de Rothschild a mis en place un protocole de sélection particulièrement élaboré afin de répondre à son exigence de qualité produit. Elle s’appuie conjointement sur un laboratoire interne dédié à l’activité vin (8 salariés, 20 000 échantillons annuels, 130 000 paramètres analysés, COFRAC programme 78 depuis 1995) ainsi que sur un collège de 7 dégustateurs expérimentés dont 4 œnologues, réunis à minima à 4 pour chaque séance d’achat. Les dégustateurs sont régulièrement formés aux principaux défauts des vins et peuvent confronter leur perception aux résultats analytiques des divers contaminants. Le laboratoire bénéficie d’un équipement de pointe (GC/FID, GC/ECD, 2 GC/MS*, etc.) pour contrôler préventivement les lots sélectionnés par le collège de dégustateurs, ou délivrer au cas par cas des certificats d’absence de contaminants sur les assemblages finaux aux divers clients.

Le service achats vins a par ailleurs développé un approvisionnement vins sécurisé à la fois en termes de qualité et de sécurité alimentaire à travers un système complexe de partenariats. Le respect des exigences réglementaires (HACCP, DAR, traçabilité) est ainsi assuré par la réalisation d’audits fournisseurs réguliers.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 14 Février 2014
    Durée du programme : 13 min
    Classification Dewey : Diététique. Sécurité alimentaire, Vin (technologie des boissons)
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau, Formation continue
    Disciplines : Agro-alimentaire, Santé publique environnement et société
    Collections : 12e matinée des Œnologues
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : LAVAUD Yorick
    producteur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Réalisateur(s) : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Editeur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : sécurité alimentaire, contamination, vin
    Conditions d’utilisation / Copyright : Creative Commons (BY NC)
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte