Canal-U

Mon compte
Université de Bordeaux - SAM

Polyphénols du vin et santé : quelques exemples


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_bordeaux/embed.1/polyphenols_du_vin_et_sante_quelques_exemples.14207?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
MERILLON Jean-Michel

Producteur Canal-U :
Université de Bordeaux - SAM
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Polyphénols du vin et santé : quelques exemples

VIN ET SECURITE ALIMENTAIRE / Faire face aux nouvelles exigences

 12e Matinée des Œnologues

Jean-Michel Mérillon

De nombreuses études épidémiologiques mettent en évidence une corrélation entre une consommation régulière de fruits et légumes, ainsi que de certaines boissons comme le thé ou le vin (en quantité modérée) et la diminution du

risque de pathologies majeures comme le cancer, les maladies cardio-vasculaires et neurodégénératives. Ces études placent les polyphénols au centre du débat sur l’alimentation-santé. Afin de mieux connaître les composés phénoliques potentiellement bénéfiques pour la santé humaine, il est important de les isoler, de les identifier et d’étudier leurs activités biologiques et les mécanismes impliqués. Notre laboratoire a axé son activité sur deux groupes de composés de la vigne, les stilbènes et les anthocyanes :

1. Les stilbènes. Étant donné les nombreuses activités biologiques du resvératrol, nous avons cherché à mieux connaître cette famille de composés. Nous avons montré qu’il existe de très nombreux dérivés (67) du resvératrol chez la vigne sous forme de monomères et d’oligomères, dont 25 sont présents dans le vin. Nous avons testé les activités neuroprotectrices de ces composés sur des modèles cellulaires in vitro, cellules microgliales et neurones. Certains composés ont des activités anti-inflammatoires centrales et anti-agrégantes du peptide β- amyloïde intéressantes (IC50< 1 μM).

2. Les anthocyanes. La très faible toxicité in vitro et in vivo de ces molécules nous a incités à poursuivre un programme de recherche sur leur activité anti-inflammatoire périphérique. Nous avons ainsi trouvé une activité anti-inflammatoire remarquable de la malvidine-3-glucoside, anthocyane majoritaire du vin, sur un modèle animal de polyarthrite rhumatoïde, activité du même niveau que l’hydrocortisone. Ces résultats ont conduit à un dépôt de brevet et à la commercialisation d’un complément alimentaire.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 14 Février 2014
    Durée du programme : 22 min
    Classification Dewey : Diététique. Sécurité alimentaire, Vin (technologie des boissons)
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau, Formation continue
    Disciplines : Agro-alimentaire, Santé publique environnement et société
    Collections : 12e matinée des Œnologues
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : MERILLON Jean-Michel
    producteur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Réalisateur(s) : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Editeur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : contamination, vin, sécurité alimenataire
    Conditions d’utilisation / Copyright : Creative Commons (BY NC)
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte