Canal-U

Mon compte
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La passion du dessin et de la préhistoire


Rejoignez-nous sur Facebook.

Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_paris_1_pantheon_sorbonne/embed.1/la_passion_du_dessin_et_de_la_prehistoire.21918?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
FERUGLIO Valérie

Producteur Canal-U :
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

La passion du dessin et de la préhistoire


Les archéologues découvrent des objets abandonnés par les Hommes préhistoriques dans les sites qu’ils ont habités ou visités. La plupart de ces objets sont ceux du quotidien : des ustensiles, des armes, des outils en pierre, en os, en bois de cervidés ou en ivoire. Certains d’entre eux sont décorés. D’autres traces ont été laissées par ces Hommes ; elles se sont surtout conservées dans les grottes, protégées des assauts du temps. Il s’agit de dessins, gravures ou peintures exécutés sur les parois et les sols. L’art tel qu’il nous est parvenu aujourd’hui n’apparait qu’avec l’Homme moderne (l’Homo sapiens). Les objets décorés les plus anciens sont vieux d’au moins 100 000 ans en Afrique du Sud, tandis que l’art pariétal date de 36 000 ans : la grotte Chauvet en Ardèche.
Ces manifestations artistiques intéressent les chercheurs car elles expriment la spiritualité même de ces Hommes. Si les objets du quotidien nous renseignent sur les modes de vie, l’art révèle une partie plus immatérielle des rapports au monde. Cet art sur objet (art mobilier) ou sur parois (art pariétal) est très codifié : beaucoup de motifs géométriques, des animaux mais pas n’importe lesquels et surtout très peu d’images humaines. L’étude de ces témoignages cherche à décoder le message et comment les artistes l’expriment. Si les techniques d’exécution se révèlent à nous progressivement, le sens de cet art nous demeure inconnu. Il prouve tout de même que le sens artistique est à l’origine de notre humanité.


Cette vidéo est issue de la web-série "Devenir Archéologue" produite par l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Pour rester informé de la mise en ligne des futurs épisodes :

- rejoignez-nous sur notre page Facebook

- suivez-nous sur Twitter



 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte