Canal-U

Mon compte
Université Paris 8

Financement ou financiarisation du développement ? 15/18 - Comment ce référentiel international est-il perçu par les organisations paysannes ? par Amadou KEÏTA


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_paris_8/embed.1/financement_ou_financiarisation_du_developpement_15_18_comment_ce_referentiel_international_est_il_percu_par_les_organisations_paysannes_par_amadou_keita.39007?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Université Paris 8
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Financement ou financiarisation du développement ? 15/18 - Comment ce référentiel international est-il perçu par les organisations paysannes ? par Amadou KEÏTA

Le colloque ''Financement ou financiarisation du développement ? Approches globales, nationales et dans le secteur agricole" du 6 novembre 2015 organisée par le GEMDEV, le CIRAD et l’IR cherchera à instruire dans un premier temps ces changements de référentiels que l’on perçoit assez nettement dans plusieurs pays ainsi qu’au niveau de la gouvernance mondiale du financement du développement et dans un second temps l’impact de ces changements dans le domaine de l’agriculture et de l’agro-alimentaire.

Les transformations dans le financement du développement ont fait l’objet d’analyses menées dans le cadre du GEMDEV depuis le début de la décennie 2010 dont les résultats ont été publiés dans plusieurs revues. A partir d’approches disciplinaires différentes telles que l’économie, la science politique ou encore la sociologie, les transformations analysées ont porté sur les cas de la France et du Canada dans les secteurs de l’agriculture et des mines ainsi que sur les rôles croissants des pays émergents (en particulier Brésil et Chine). D’autres questionnements davantage transversaux se concentraient en particulier sur les rôles croissants donnés au secteur privé dans le financement du développement. La plupart de ces travaux ont été menées en partenariat entre des chercheurs du GEMDEV, du CIRAD et du CIRDIS (Université du Québec à Montréal-UQAM), avec la collaboration de plusieurs doctorants.

Depuis le début de la décennie 2000, la structure du financement du développement se caractérise par une croissance très nette des apports privés (plus de 70% des financements totaux en 2013 contre 60% dix ans auparavant), une érosion relative (en particulier pour les pays les plus pauvres) des apports d’aide publique au développement (APD) bilatéraux des pays membres du CAD/OCDE et une croissance des flux financiers dans le cadre de la coopération Sud-Sud (malgré la difficulté de mesurer ces flux avec précision). Depuis 2014, au niveau de la gouvernance mondiale du financement du développement et en particulier de celle relative à l’APD une dynamique de discussion se construit pour à la fois préparer la conférence d’Addis Abeba sur le financement du développement tenue en juillet 2015, après celle de Monterrey en 2002, engager le post-2015 sur ce que seront les Objectifs de développement durable (ODD) et préparer la conférence de Paris en décembre 2015 dite COP21 sur le changement climatique. Les documents préparatoires ainsi que les conclusions de la réunion à Haut niveau tenue à l’OCDE les 15-16 décembre 2014 donnent des estimations des besoins de financement dans le cadre du post 2015 qui se chiffrent en trillions4 de dollars, montants qui ne peuvent évidemment être financés par la seule APD mondiale dont le niveau oscille entre 130 et 140 milliards $ et qui ne devrait guère augmenter à moyen terme selon les prévisions du CAD/OCDE ou des Nations Unies. Dès lors, résoudre l’équation du besoin de financement post 20155 oblige à se tourner vers la mobilisation potentielle d’autres sources : l’épargne publique et privée mondiale serait de l’ordre de 22 trillions $, les actifs financiers mondiaux de l’ordre de 218 trillions $, sans oublier la mobilisation des ressources fiscales au niveau national, un appel au secteur privé avec l’émission obligataire, la lutte contre l’évasion fiscale (lutte contre les paradis fiscaux, lutte contre la surestimation des prix de transferts des entreprises multinationales, etc.), la mobilisation des ressources venant des fondations (la plus emblématique étant la fondation Gates) et enfin la mobilisation des ressources des pays émergents et en particulier celles de la Chine.

Dans ce contexte de recours massif à des sources de financement diversifiées, le rôle même de l’APD va changer. En effet et d’une façon globale l’APD est « pensée » dans sa capacité à mobiliser ces autres sources qui viendraient du secteur privé. L’APD doit en premier lieu avoir des effets de levier sur de futurs financements privés ; ces fonds d’APD doivent être « catalytiques » selon l’expression consacrée dans la littérature internationale. Ils pourront se concrétiser dans des fonds de garantie aux investissements privés ou publics nationaux, en finançant de l’assistance technique afin de monter des fonds d’investissements privés, de favoriser la mise en place de fonds d’investissements...

D’une façon générale les réflexions en cours mais aussi les orientations que l’on peut percevoir de ces changements globaux font apparaître un élément central : il s’agit de construire des instruments financiers, de construire une ingénierie financière. La mobilisation croissante de ressources financières pour les pays les moins avancés en particulier est nécessaire eu égard aux besoins non satisfaits. Comment ces ressources croissantes vont-elles répondre aux grands enjeux (démographiques, de pauvreté, d’inégalités dans le développement territorial, de changement climatique) auxquels les pays sont confrontés ? Se dirige-t-on vers un financement maîtrisé par les pays ? Ces financements ne risquent-ils pas de se traduire dans une logique « autonome » qui est la leur à savoir la valorisation des placements des différents investisseurs ? Se dirige-t-on vers une « financiarisation » par la multiplication de ces instruments ou bien cette multiplication d’instruments est-elle nécessaire pour répondre aux besoins de financement des biens et services publics mais aussi aux besoins des petits producteurs ? Quelles sont les opportunités à saisir et les risques à éviter ?

Troisième partie : Financement ou financiarisation du développement dans le secteur agricole ?

Président de séance : Frédéric LANÇON, UMR ART-Dev, CIRAD

Comment ce référentiel international est-il perçu par les organisations paysannes ? par Amadou KEÏTA, GERSDA (Faculté de Sciences juridiques et politiques, Université de Bamako).


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 L’erreur et le raisonnement - l’intelligence du système
 Enfances en traduction : approches transculturelles
 Discussion avec Nell Painter
 La bibliothèque francophone reçoit Rouja Lazarova
 La Bibliothèque francophone reçoit Néhémy Pierre-Dahomey
 Risques sanitaires et sociaux : Enjeux et défis 4/4
 Risques sanitaires et sociaux : Enjeux et défis 3/4
 Risques sanitaires et sociaux : Enjeux et défis 2/4
 Risques sanitaires et sociaux : Enjeux et défis 1/4
 Financement ou financiarisation du développement ?
 Que se passe-t-il dans les secteurs de la santé & de l’éducation ? 4/5
 Financement ou financiarisation du développement ?
 Que se passe-t-il dans les secteurs de la santé & de l’éducation ? 3/5
 Financement ou financiarisation du développement ?
 Que se passe-t-il dans les secteurs de la santé & de l’éducation ? 2/5
 Financement ou financiarisation du développement ?
 Que se passe-t-il dans les secteurs de la santé & de l’éducation ? 5/5
 Financement ou financiarisation du développement ?
 Que se passe-t-il dans les secteurs de la santé & de l’éducation ? 1/5
 Comment devient-on tortionnaire ? Une conférence de Françoise Sironi
 Séminaire du Groupe prospective du GEMDEV sur L’avenir de la Nouvelle-Calédonie
 Découvrez la bibliothèque francophone de Paris 8 avec une lecture d’Omar Benlaala
 Tenir le fief, hisser le pavillon, une conférence de David Lopez
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 22/22 - Fin du colloque : performance d’Hélène Mourrier
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 21/22 - Table ronde animée par Jules Falquet
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 20/22 - Manifeste auto-cobaye : le corps chez Preciado par Bruna Martins Coelho
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 19/22 - Paul B. Preciado, lecteur de Villiers de l’Isle-Adam. Technologie et ironie du genre dans l’Eve future par Léonore Brassard
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 18/22 - Conférence performée : Techno queer. Testo Junkie, pour une incorporation des queer par Camille Khoury
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 17/22 - Table ronde animée par Mathieu Trachman
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 16/22 - La performance bio drag : penser l’art transgenre avec les théories de Paul B. Preciado et vice versa par Luc Schicharin
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 15/22 - « Notre trou-du-cul est révolutionnaire » : analyse du concept d’anus chez Hocquenghem et Preciado par Quentin Dubois
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 14/22 - Paul B. Preciado et Guillaume Dustan : deuil, amour et politiques queer par Kira Ribeiro et Cresppa-Labtop
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 13/22 - Conférence d’ouverture par Rachele Borghi
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 12/22 - Lecture performée par Nadège Piton
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 11/22 - Table ronde animée par Alba Nabulsi
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 10/22 - Les communautés queer à l’œuvre : les affinités critiques de Virginie Despentes et des séries télé américaines par Clara Zgola
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 9/22 - Bye Bye Blondie : une rom’ com’ mutante par Sye-Kyo Lerebours
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 8/22 - Adaptation (s) cinématographique (s). Despentes dans la tourmente par Jean-Max Méjean
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 7/22 - Table ronde animée par Milena Younes-Linhart
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 6/22 - Intervention vidéo-projetée : Les Chiennes Savantes ou l’obligation à l’hétérosexualité par Michèle A. Schaal
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 5/22 - Table ronde animée par Alban Jacquemart
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 4/22 - King Kong Théorie : extrait de spectacle, d’après Virginie Despentes, sous le regard dramaturgique de Julie Nayer assistée par Lisa Cogniaux
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 3/22 - Virginie Despentes, du texte à la scène : adapter, créer et jouer King Kong Théorie au théâtre : La Compagnie 411 Pierres, avec Emmanuelle Jacquemard
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 2/22 - Conférence d’ouverture par Cha Prieur
 Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 1/22 - Allocution d’accueil par Eugénie Péron-Douté
 Travailler avec le numérique dans l’enseignement et la recherche - Utiliser Huma-Num en SHS
 Travailler avec le numérique dans l’enseignement et la recherche - La plateforme Hypotheses.org
 Rencontre avec Laurent Binet
 Jean Dresch, géographe anticolonialiste
 Exposition de Serge Chamchinov en hommage à Henri Michaux
 Rencontre avec Olivia Rosenthal
 Le véganisme abolitionniste : une éthique de la non-violence
 Le passage au numérique en BD
 Génération Maïdan : vivre la crise ukrainienne
 4e conférence hybride : la poésie en langue des signes
 Rencontre avec Titiou Lecoq
 Pierre Riboulet : hommage à un architecte militant
 Politiques du montage - Table Ronde
 Fascista à Vincennes : retour sur un scandale, Table Ronde
 Introduction de la journée avec Hérésie en Amphi 4 par Anne-Violaine Houcke et Enjeux politiques de la réception vincennoise de Fascista par Mélisande Leventopoulos
 Blogs et littérature - Rencontre avec Claro et Fabrice Colin
 Rencontre animée avec Michel Gondry
 De Vincennes à Saint-Denis : histoire d'une université singulière
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 14/14 - Clôture des journées par Patrice Vermeren
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 13/14 - Organiser l’humanité sans dieu et sans roi ? par Juliette Grange
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 12/14 - Sur la laïcité républicaine - Ferry-Bert-Buisson-Bourneville-Combes-Jaurès par Jacqueline Lalouette
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 11/14 - La critique de la société d’athées chez Edgar Quinet par Louise Ferté
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 10/14 - L’antithéisme de P.J. Proudhon par Georges Navet
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 9/14 - Comte, une religion sans Dieu ? par Frédéric Brahami
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 8/14 - Quelle place pour l’athéisme après le décret du 18 floréal an II sur l’être suprême ? par Sophie Wahnich
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 7/14 - Le spectre de l’athéisme dans les Lumières radicales. Le monde peut-il être encore harmonieux ? par Fabienne Brugere
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 6/14 - L’athéisme est-il une position politique ? par Bertrand Ogilvie
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 5/14 - Tolérer (par) l’athéisme : les leçons de d’Holbach par Alain Sandrier
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 4/14 - Politique de l’immanence ? Les ambivalences du sujet chez Hobbes par Julie Saada
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 3/14 - Tolérer pour tenir en respect ? La défense de la liberté de philosopher chez Spinoza par Jacques-Louis Lantoine
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 2/14 - Rationalisme, tolérance et liberté de penser chez Bayle par Antony McKenna
 Tolérance, liberté de conscience, laïcité : quelle place pour l’athéisme ? 1/14 - L’athéisme au 17e siècle : une aporie morale ou politique ? La naissance douloureuse de l’idée de tolérance dans le Theophrastus redivivus par Nicole Gengoux
 Abderrahmane Sissako nommé Docteur Honoris Causa à Paris 8
 Construire l'université au XXIème siècle
 Voyage en terres d'espoir, une conférence d'Edwy Plenel
 La pause numérique de Paris 8 - Risques et opportunités du numérique dans le travail
 Valère Novarina. En scène
 Cinéma syrien : Solidarité et héritage - Table ronde
 La pause numérique de Paris 8 - De l’usage des machines pour le son et la musique
 La pause numérique de Paris 8 - Quelques enjeux écologiques à l’ère du numérique
 La pause numérique de Paris 8 - Hoax et canular sur Internet. Petite leçon de canularologie
 La pause numérique de Paris 8 - La littérature numérique programmée française : œuvres, conceptions, impact
 Financement ou financiarisation du développement ? 18/18 - Conclusions de la journée par deux « grands témoins » avec Bonnie CAMPBELL
 Financement ou financiarisation du développement ? 17/18 - Conclusions de la journée par deux « grands témoins » avec Hubert de MILLY
 Financement ou financiarisation du développement ? 16/18 - Débat avec la salle
 Financement ou financiarisation du développement ? 14/18 - Repenser les politiques et stratégies de financement de l'agriculture familiale en Afrique par Mamadou GOÏTA
 Financement ou financiarisation du développement ? 13/18 - Les orientations de la microfinance. Se dirige-t-on vers une financiarisation des institutions de microfinance ? par François DOLIGEZ
 Financement ou financiarisation du développement ? 12/18 - Débat avec la salle
 Financement ou financiarisation du développement ? 11/18 - La financiarisation de l'agriculture en Afrique du Sud par Antoine DUCASTEL
 Financement ou financiarisation du développement ? 10/18 - Comment ce référentiel international entre-t-il en action dans les pays ? Premières tendances observées suite à trois études de cas par Vincent RIBIER
 Financement ou financiarisation du développement ? 9/18 - Peut-il exister une financiarisation doublement verte ? par Florence MOUTON
 Financement ou financiarisation du développement ? 8/18 - Débat avec la salle
 Financement ou financiarisation du développement ? 7/18 - Le cas de la Chine en Afrique sub-saharienne par Shuren CHEN
 Financement ou financiarisation du développement ? 6/18 - Le Brésil à la recherche d'un nouveau modèle de développement et la façon dont cela détermine sa présence en Afrique sub-saharienne par Marcel BURSZTYN
 Financement ou financiarisation du développement ? 5/18 - Débat avec la salle
 Financement ou financiarisation du développement ? 4/18 - La financiarisation du développement vue de France par Philippe JAHSHAN
 Financement ou financiarisation du développement ? 3/18 - La nouvelle architecture du financement du développement confrontée à la "fin du développement" par Bruno LOSCH
 Financement ou financiarisation du développement ? 2/18 - Les changements dans l'architecture internationale du financement du développement par Tancrède VOITURIEZ
 Financement ou financiarisation du développement ? 1/18 - Présentation générale de la problématique par Jean-Jacques GABAS
 Barrio de Fernando León de Aranoa : réécrire les marges urbaines : écritures de l’urbain
 Barrio de Fernando León de Aranoa : réécrire les marges urbaines : écritures de l’humain
 Acquisition du langage et développement cognitif de l’enfant sourd : construction d’une méthodologie dans le cadre du projet CREAGEST
 Le printemps international du genre 25/25 - Session 4 : Logiques (trans)nationales : Discussions avec Mercedes Yusta.
 Le printemps international du genre 24/25 - Session 4 : Logiques (trans)nationales : Discussions avec Valérie Pouzol
 Le printemps international du genre 23/25 - Le genre est mort. Vive le genre ! Les études sur le genre en Espagne par Marta Segarra
 Le printemps international du genre 22/25 - Institutionnalisation du genre dans l’espace universitaire et légitimation scientifique de l’action politique en faveur de l’égalité de genre au Sénégal, par Fatou Sarr
 Le printemps international du genre 21/25 - Etudes de genre et études sur la sexualité au Brésil : deux champs opposés ou complémentaires ? par Miriam Pillar Grossi.
 Le printemps international du genre 20/25 - Session 3 : Les métamorphoses d'un champs : tournants politiques et avenirs théoriques : Discussions
 Le printemps international du genre 19/25 - Session 3 : Les métamorphoses d'un champs : tournants politiques et avenirs théoriques : Discussions avec Anne E. Berger
 Le printemps international du genre 18/25 - Session 3 : Les métamorphoses d'un champs : tournants politiques et avenirs théoriques : Discussions avec Nacira Guénif-Souilamas
 Le printemps international du genre 17/25 - The Lure of Post-Critical par Elizabeth Weed
 Le printemps international du genre 16/25 - Futurity: Thinking about ‘the future’ in Feminist theory par Ranjanna Khanna
 Le printemps international du genre 15/25 - From Phallic Feminist Mothers to Polymorphous Queer Children: Institutionalising Stories of Queer/Feminist Difference par Clare Hemmings.
 Le printemps international du genre 14/25 - Ouverture de la deuxième journée par Michèle Riot-Sarcey
 Le printemps international du genre 13/25 - Session 2 : L'internationalisation entre obstacles et avancées, discussions avec Eric Fassin.
 Le printemps international du genre 12/25 - Les études de genre en Amérique latine entre défi et méfiance par Mara Viveros Vigoya
 Le printemps international du genre 11/25 - Avancer malgré la répression. Etudes de genre et mouvements féministes et LGBT en Turquie par Pinar Selek
 Le printemps international du genre 10/25 - Un centre d'études de genre dans un contexte social bloqué et une institution en difficulté par Carmen Belloni
 Le printemps international du genre 9/25 - Session 1 : Institutionnalisation et pluralisation des féminismes : Discussions avec Aurélie Damamme
 Le printemps international du genre 8/25 - Session 1 : Institutionnalisation et pluralisation des féminismes : Discussions avec Aurélie Damamme
 Le printemps international du genre 7/25 - Ouvrir, traduire et coaliser : l'hospitalité des études féministes par Delphine Gardey
 Le printemps international du genre 6/25 - Institutionalization of Gender Studies and Pluralization of Feminist Theory par Tuija Pulkkinen
 Le printemps international du genre 5/25 - Is Feminism a Bad Memory ? par Griselda Pollock
 Le printemps international du genre 4/25 - Introduction Eric Fassin
 Le printemps international du genre 3/25 - Le printemps international du genre : Introduction par Anne E. Berger.
 Le printemps international du genre 2/25 - Ouverture par Laurence Gavarini
 Le printemps international du genre 1/25 - Ouverture par Anne E. Berger
 Enjeux pour la constitution d’un corpus moderne de Langue des Signes Française et de Gestualité coverbale : le projet Creagest 6/6 - Table ronde autour du thème « Des corpus, et après ? mené par Brigitte Garcia
 Enjeux pour la constitution d’un corpus moderne de Langue des Signes Française et de Gestualité coverbale : le projet Creagest 5/6 - « Tests de labellisation pour la gestualité coverbale : résultats et applications » par Dominique Boutet
 Enjeux pour la constitution d’un corpus moderne de Langue des Signes Française et de Gestualité coverbale : le projet Creagest 4/6 « La densité sémantique dans des narrations d’enfants sourds de 4 à 11 ans » par Marie-Anne Sallandre
 Enjeux pour la constitution d’un corpus moderne de Langue des Signes Française et de Gestualité coverbale : le projet Creagest 3/6 - « Constituer des corpus de LSF : Comment parcourir l'expérience des enquêteurs Sourds sur le travail de terrain ? »
 Enjeux pour la constitution d’un corpus moderne de Langue des Signes Française et de Gestualité coverbale : le projet Creagest 2/6 - «La constitution d'un corpus de référence de la DGS enjeux méthodologiques et approche dictionnairique» par Reiner Konrad
 Enjeux pour la constitution d’un corpus moderne de Langue des Signes Française et de Gestualité coverbale : le projet Creagest 1/6 Introduction par Christian Cuxac et Brigitte Garcia
 La mesure du développement 8/8 Clôture
 La mesure du développement : Les dérives de la mesure 7/8 - Table ronde du vendredi 3 février : Débats
 La mesure du développement : Les dérives de la mesure 6/8 - Table ronde du vendredi 3 février
 La mesure du développement : Enjeux de la mesure dans les relations internationales 5/8 - Plénière du jeudi 2 février - Débats
 La mesure du développement : Enjeux de la mesure dans les relations internationales 4/8 - Plénière du jeudi 2 février
 La mesure du développement : comment science et politique se conjuguent 3/8 - Plénière du Mercredi 1er février 2012 - Débats
 La mesure du développement : comment science et politique se conjuguent 2/8 - Plénière du Mercredi 1er février 2012
 La mesure du développement : comment science et politique se conjuguent 1/8 - Ouverture par Irina BOKOVAM, Pascal BINCZAKM et Jean-Fabien STECK
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 14/14 - Clôture
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 13/14 - L’apprentissage comme un aller et retour entre représentations internes et représentation externes : l’impact sur la conception du Elearning pour les sciences de la terre - Charles Tijus
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 12/14 - Intérêts et limites d’un complément de formation à distance pour l’enseignement-apprentissage du Français sur Objectif Universitaire (FOU) - Catherine Carlo, Maud Ciekanski, Chantal Claudel
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 11/14 - Les humanités numériques dans le texte - Yves Abrioux
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 10/14 - Du bloggeur solitaire à l’équipe numérique : seconda vida - Lois Cooper
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 9/14 - Les Moocs : modèles et critiques - Jean-Marc Meunier, Ivaylo Ganchev
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 8/14 - Une plateforme numérique d’aide méthodologique à la reprise d’étude - Valérie Besnard
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 7/14 - Pédagogie et documentation de relations à renforcer, une occasion  : le projet de "learning center" de Paris 8 - Carole Letrouit, Alain Sinou
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 6/14 - L’institut d’enseignement à distance, son histoire, son avenir - Rafi Daudrah, Fabienne Droullours
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 5/14 - Qu’est ce que l’auteur ? Qu’est ce que l’élève ? L’évolution de la "personnalisation" des connaissances - Renaud Fabre
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 4/14 - Accessibilité des ressources numériques pédagogiques : enjeux et réalités - Dominique Archambeau
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 3/14 - Les expériences de formation à distance en temps réel du master Technologie et Handicap : une plateforme de classe délocalisée - Jaime Lopez Krahé
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 2/14 - Le numérique à l’université, une idée nouvelle ? - Jean-Marc Meunier, Chargé de mission « Formations et numérique »
 Apprendre à l’université à l’heure du numérique 1/14 - Ouverture de la journée avec Danielle Tartakowsky, Présidente de l’université
 Traduire Claude Simon
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte