Vidéo pédagogique

Gerer les références des ressources du web (Module 4.2)

Réalisation : 19 mai 2014 Mise en ligne : 19 mai 2014
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

MOOC “Le meilleur du web” : cours en ligne délivré du 19 mai 2014 au 13 juillet 2014 sur la plateforme FUN-MOOC.

Semaine 4 : La référence aux ressources du webCours 2 : Gerer les références des ressources du web

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Licence Creative Commons BY NC SA : l’utilisateur doit mentionner le nom de l’auteur, il peut exploiter l’œuvre sauf dans un contexte commercial, il peut créer une œuvre dérivée de l’œuvre originale si l’œuvre dérivée est diffusée sous la même licence que l’œuvre originale.
Citer cette ressource:
C2i. (2014, 19 mai). Gerer les références des ressources du web (Module 4.2). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/50339. (Consultée le 19 mai 2022)
Contacter
Documentation

La référence aux ressources du web
Gérer les références des ressources web
Auteur : Isabelle Ramade, Université Paris Sud – Licence CC BY-NC-SA
Collection de MOOC « Compétences numériques et C2i »
MOOC Création, publication et partage sur Internet (D3)
Référence D4-M4-S2-E1 - printemps 2014
 
Dans cette séquence, nous allons envisager deux méthodes pour gérer les ressources web issues de nos recherches : d'une part, sur son poste de travail, d'autre part, sur des sites web de partage de signets.
 
Pour référencer une ressource du web, quelles informations sont utiles ?
Il faut consigner a minima son adresse web, désignée par le sigle anglais URL, Uniform Resource Locator.
 
La structure d'une adresse web est toujours constituée du sigle HTTP qui désigne le protocole d'échanges d'échange d'informations sur le web, suivi du nom du site web où se trouve la ressource et de son chemin d'accès ou identifiant.
 
On peut consigner des informations décrivant le contenu de la ressource : un titre, le classement dans une catégorie, des mots-clés associés, parfois aussi nommés étiquettes ou tags.
Enfin, il est important d'enregistrer leur date de consultation : cela permet de savoir si une ressource est encore valable ou périmée
 
Pour garder une trace des ressources web sélectionnées, le plus simple est d'utiliser les fonctionnalités de son navigateur web.
 
Une adresse web mémorisée se nomme marque pages, signets ou favoris suivant le navigateur web employé. On peut les classer en catégories et leur associer des étiquettes. La date de consultation est enregistrée automatiquement.
 
Prenons un exemple avec le navigateur Firefox : si je veux conserver l'adresse de ce site de la CNIL, je clique sur le menu marque-pages…  
 
…éventuellement je classe le lien dans un dossier de catégorie, et je lui associe quelques étiquettes de mots-clés et je clique sur Terminer.
 
Avoir référencé correctement ses marque-pages permet ensuite une recherche efficace dans sa bibliothèque de marque-pages.
 
Par ailleurs, pour certains navigateurs existent des extensions dédiées à la gestion avancée des signets comme Zotero, extension gratuite de Firefox, qui permet aussi de sauver des documents localement et d'exporter une bibliographie vers un logiciel de traitement de texte par exemple.
 
Comme nous sommes de plus en plus mobiles, il peut être préférable de stocker ses signets en ligne, pour pouvoir y accéder depuis n'importe quelle machine.

Les sites de stockage et partage de signets, en anglais « social bookmarking », répondent à ce besoin.
 
Pour utiliser l'un de ces services il faut se créer un compte. Ensuite on peut consigner des adresses web en les saisissant directement, ajouter des tags et des commentaires.
La plupart de ces sites fournit aussi un outil à ajouter à la barre d'outils de son navigateur, pour ajouter facilement d'un simple clic une adresse web.

Voici un exemple avec l'outil fourni par Delicious.
Si je souhaite conserver sur mon compte le lien vers ce site de la CNIL, je clique sur l'outil de Delicious qui est ici une flèche en haut à droite, je renseigne des étiquettes de mots-clés et je clique sur sauver le lien, en anglais « save link ».

Ces sites sont aussi des réseaux sociaux, permettant de suivre des personnes partageant nos centres d'intérêt, ou de créer des groupes.
On voit ici par exemple sur Zotero que 28 personnes suivent le compte affiché.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème