Conférence

la revue Metronome (1996-2007) - Zahia Rahman et Clémentine Deliss (09/17)

Réalisation : 17 janvier 2018 Mise en ligne : 17 janvier 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Le colloque international "La revue critique et culturelle dans le monde. Révolution, subversion et émancipation du XVIIIè siècle à nos jours" fait partie d'un projet de recherche conduit à l'INHA dans le cadre du domaine "Histoire de l'art mondialisée".

▬▬▬▬

16 novembre 2017

Présentée par Zahia Rahmani (INHA) - Céline Mansanti (Université de Picardie Jules Verne) Modernisme artistique, subversion politique: le discours anti-impérialiste de la revue New Masses (New York, 1926-1948) - Clémentine Deliss (chercheuse, éditrice et commissaire indépendante) Autour de la revue Métronome

----

Entretien avec Zahia Rahmani au sujet de la revue Metronome (1996-2007)Éditée par Clémentine Deliss, de 1996 à 2007, Metronome est un organe qui a marqué son temps et qui a fait date. Elle a eu pour particularité d'être produite dans différents pays, de ne pas avoir de régularité et de changer de forme et d'objet suivant la ville où elle était conçue. La collection compte aujourd'hui 11 numéros, dont l'impression était limitée pour chacun à 2000 exemplaires, 7 petits teasers, 4 romans et le numéro en forme de chaussures faites de livres coupés, Penser avec les pieds, Metronome Editions Tokyo 2007. Présente à Documenta 10 puis en 2007 à Documenta 12, la revue de Clémentine Deliss a été plébiscitée à cette occasion, par les jeunes artistes comme la revue qu'ils lisaient le plus et qui les inspirait le plus. Les numéros de Metronome ont été produits en collaboration avec de nombreux artistes et auteurs dans les villes de Dakar, Berlin, Basel, Francfort, Vienne, Bordeaux, Édimbourg, Biella, Londres, Paris, Oslo, Copenhagen, Stockholm, Tokyo, et les forêts d'Oregon. Aux origines de Metronome No. 9, il y a Maurice Girodias (1919-1990), surnommé « l'Éditeur maudit » en raison de ses démêlés avec la justice et la censure. Dans les années 1950, il avait créé à Paris, Olympia Press, une maison d'édition française mais de langue anglaise publiant des petits livres à la couverture verte qui n'éveillaient pas les soupçons des douaniers britanniques. Clémentine Deliss s'est inspirée du modèle des Stripteasers promotionnels, publiés par Maurice Girodias, entre 1953 et 1954 et fait alterner dans Metronome, de courts textes et images. À la même époque Clémentine Deliss publie des romans d’artiste entre autre Remainder de Tom McCarthy, récemment mis en scène par Omar Fast.

En savoir plus : http://bit.ly/INHA-Coll16-17Nov

Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème