Conférence

Teikei ou AMAP : initiatives féminines autour des expériences de circuits courts, comparaison France-Japon / Hiroko Amemiya

Réalisation : 22 mai 2012 Mise en ligne : 22 mai 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Teikei ou AMAP : initiatives féminines autour des expériences de circuits courts, comparaison France-Japon / Hiroko Amemiya. Incolloque « Genreet agriculture familiale paysanne. Regards Nord-Sud. Débats entremondes académique, du développement et de la formation »,organisé par le Laboratoire DynamiquesRurales(Université Toulouse II), l’École Nationale de FormationAgronomique (ENFA)de Toulouse-Auzeville, le laboratoire Environnement,Ville, Sociétéde l'Université de Lyon 3 et l'Association Genre en Action. Université Toulouse II-Le Mirail, 22-24mai 2012.

Les AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) sont un nouveau type de vente directe de produits fermiers locaux. Ce système n’est pas une innovation française : il se réfère au système Teikei, formé au Japon durant les années 1970. Cette communication retrace la genèse de sa formation dont les principales actrices ont été de jeunes citadines, mères au foyer. Poussées par l’instinct maternel pour protéger leurs enfants, elles se sont réunies pour organiser un groupement d’achat. Avec les paysans sollicités à cette fin elles ont organisé un système de vente directe fondé sur l’esprit d’entraide. Une des clés de la longévité du système Teikei semble résider dans la persévérance de ces jeunes mères dont la plupart sont aujourd’hui devenues grands-mères. Seules des femmes au foyer, exclues de la société dominée par l’économie de marché, pouvaient ainsi donner naissance au système Teikei fondé sur l’esprit de coopération entre producteurs et consommateurs.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Bruno BASTARD (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2012, 22 mai). Teikei ou AMAP : initiatives féminines autour des expériences de circuits courts, comparaison France-Japon / Hiroko Amemiya. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/62151. (Consultée le 13 août 2022)
Contacter
Documentation

Hiroko Amemiya (dir.), Du Teikei aux AMAP : le renouveau de la vente directe de produits fermiers locaux, Presses Universitaires de Rennes, 2011, 354 p.

Jean Lagane, Du teikei à l’AMAP, un modèle acculturé, Développement durable et territoires  2, vol. 2, mai 2011. [En ligne : http://developpementdurable.revues.org/9013].

Takeshi Hatano, The Organic Agriculture Movement (Teikei) and Factors Leading to its Decline in Japan, Tokyo, Ed. Iwanami-shoten, Journal of Rural and Food Economics 2, vol. 54, 2008, pp. 21-34. [En ligne : http://www.bio.mie-u.ac.jp/junkan/shakai/lab2/hatano2008.pdf].

Michèle Salmona, Des paysannes en France : violences, ruses et résistances, Cahiers du Genre 35, 2/2003, p. 117-140. 
 [En ligne : http://www.cairn.info/revue-cahiers-du-genre-2003-2-page-117.htm].

Gavin Parker, Sustainable food? Teikei, Co-operatives and food citizenship in Japan and the UK, Working Papers in Real Estate & Planning 11/05, April 2005. [En ligne : http://www.reading.ac.uk/REP/fulltxt/1105.pdf].

Shinji Hashimoto, The Teikei system: an alternative marketing system in Japan, Ecology and Farming 23, janvier-février 2000, pp 9-11.


> Voir aussi la bibliographie générale dans l'onglet "Documents" de la séquence d'ouverture du colloque.

Dans la même collection

Sur le même thème