Conférence

Aux sources de la préhistoire : Édouard Piette à la terrasse des glaciers / François Bon

Réalisation : 10 avril 2020 Mise en ligne : 10 avril 2020
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
    Descriptif

    Aux sources de la préhistoire : Édouard Piette à la terrasse des glaciers / François Bon, in "Vivre pendant la dernière glaciation. Occupations humaines et paléoenvironnements: quelles spécificités dans les Pyrénées", colloque organisé par le laboratoire Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (TRACES) de l’Université Toulouse Jean Jaurès, l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) et l'Association Grottes & Archéologies sous la responsabilité scientifique de Céline Pallier (Inrap, Traces), Marc Jarry (Inrap, Traces), Caroline Renard (Cnrs, Traces), et Mathieu Lejay. Université Toulouse Jean Jaurès, 10-12 avril 2019.

    Beaucoup de préhistoriens, et non des moindres parmi ceux qui inventèrent cette discipline au cours du XIXème siècle, répondirent à l’appel de la montagne : quel autre milieu pouvait, mieux qu’elle, permettre d’étudier de si près l’influence sur le paysage des phases glaciaires dont on venait de mesurer l’importance au cours de l’histoire de la Terre, et à travers cela l’influence de l’évolution du milieu sur l’Homme et ses sociétés ? Bien sûr, les terrasses alluviales explorées par certains de ces pionniers offraient un contexte de choix –songeons aux vallées de la Somme ou de la Garonne. Mais à l’instar des Alpes et de leurs vallées où seront bientôt définis les premières chronologies de cycles glaciaires, les Pyrénées permirent elles aussi de penser l’Homme dans son environnement antédiluvien. A cet égard, si le nom d’Édouard Piette reste surtout attaché aux remarquables découvertes qu’il fit dans cette région dans le domaine de l’art mobilier préhistorique, il faut se souvenir qu’il aborda d’abord ces piémonts en véritable géologue, soucieux de documenter la marque des glaciers comme de chercher à corréler, dans les séquences qu’il relève dans plusieurs grottes et en particulier celle du Mas d’Azil, l’évolution des climats afin d’appréhender son rôle dans la transformation des habitudes de cet Homme préhistorique que l’on commençait à apprivoiser. D’ailleurs, toujours au Mas d’Azil, cette cavité lui permit tout à la fois d’appliquer ses réflexions de glaciologue avec une approche des terrasses alluviales, nouant ainsi les fils des deux contextes-clés auxquels nous faisions référence précédemment. Pionnier de la Préhistoire, Piette se fait ici le précurseur d’un programme de travail poursuivi jusqu’alors et dont nous nous proposons, à travers ses recherches et sur la base de ses archives, d’analyser les premiers développements.

    Langue :
    Français
    Crédits
    Bruno BASTARD (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
    Conditions d'utilisation
    Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès et aux auteurs.
    Citer cette ressource:
    Université Toulouse-Jean Jaurès. (2020, 10 avril). Aux sources de la préhistoire : Édouard Piette à la terrasse des glaciers / François Bon. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/104597. (Consultée le 24 janvier 2022)
    Contacter

    BON, François, AMBERT, Paul. (2016). Mémoire de la Préhistoire dans le Midi, in Christian Amalvi (dir.), Ombres et lumières du Sud de la France. Les lieux de mémoire du Midi. Volume 2, Paris, Éditions Les Indes Savantes, 257-262.

    RAMIS, Pauline,  JARRY, Marc, BON, François, POTIN, Yann (2015). Préhistoires du Mas d’Azil. Chroniques d’une grotte et d’une discipline, Les Carnets du Mas d’Azil, 1, 44 p.

    BON, François (2009). Préhistoire. La fabrique de l’homme. Paris, Éditions du Seuil, coll. l’Univers historique, 349 p.

    TERVER, Guillaume (réal.), POTIN, Yann (auteur scientifique) (2008). Un visage pour la préhistoire. Ou l'aventure de la collection Piette [film documentaire]. France, Production Musée d'Archéologie Nationale, coul., 52 min.

    BON, François, POTIN, Yann, HENRY-GAMBIER, Dominique (2007). Pré-histoires parallèles : Henri Delporte, Édouard Piette et les grottes de Brassempouy, in René Desbrosse et André Thévenin (dirs), Arts et Cultures de la Préhistoire. Hommages à Henri Delporte, Paris, Éditions du CTHS, 185-196.

    PIETTE, Édouard (1907). L'art pendant l'âge du renne. Album de cent planches dessinées par J. Pilloy. Paris, Éditions Masson, 112 p. [En ligne : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4220596f ou https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01137911/].

    PIETTE, Édouard (1904). Classification des sédiments formés dans les cavernes pendant l'âge du Renne [Étude VII], L'Anthropologie, Tome 15, 129-176. [En ligne : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6152178r].

    PIETTE, Édouard (1895). Hiatus et lacune. Vestiges de la période de transition dans la grotte du Mas-d'Azil, Bulletins de la Société d'anthropologie de Paris, tome 6, IVe Série. 235-267. [En ligne : https://www.persee.fr/doc/bmsap_0301-8644_1895_num_6_1_5585].

    Dans la même collection

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème