Vidéo pédagogique
Notice
Lieu de réalisation
Maison de la Recherche, Université Toulouse - Jean Jaurès
Langue :
Français
Crédits
Nathalie Michaud (Réalisation), Université Toulouse - Jean Jaurès (Production), Le Vidéographe - Maison de l'image et du Numérique / UT2J (Publication), Miguel Biard (Intervention)
DOI : 10.60527/1776-rb54
Citer cette ressource :
Miguel Biard. UT2J. (2023, 30 mai). Démonstration de taille de silex : façonnage d'une « feuille de laurier » solutréenne. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/1776-rb54. (Consultée le 25 juin 2024)

Démonstration de taille de silex : façonnage d'une « feuille de laurier » solutréenne

Réalisation : 30 mai 2023 - Mise en ligne : 11 janvier 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • Dossier
Descriptif

L’étude des populations préhistoriques passe par l’analyse de leur culture matérielle parmi lesquels les outils en silex constituent une importante source d’informations. La démarche expérimentale permet alors d’étudier et de comprendre les techniques et méthodes mises en œuvre dans le cadre de leur production.

C’est dans ce cadre qu’une expérimentation de taille de silex a été menée en mai 2023 par Miguel Biard, archéologue et spécialiste de technologie lithique à l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) et présentée devant l’atelier de taille lithique du laboratoire TRACES (Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés).

Cette session de taille expérimentale est dédiée à la confection d’une pointe lithique dite « feuille de laurier », outil emblématique des traditions techniques du Solutréen récent (environ 24000 à 23000 ans avant le présent). L’étude des collections lithiques solutréennes associée à l’expérimentation permet de reconstituer les gestes et savoir-faire nécessaire au façonnage bifacial solutréen si complexe d’un point de vue technique et économique.

Cette démonstration de taille est accompagnée d’échanges et de discussions autour des résultats technologiques obtenus sur les sites solutréens du Nord de la France, Rochefort (Mayenne), Ormesson (Seine et Marne), Gron (Yonne) et Saint-Sulpice de Favière (Essonne).

Intervention
Thème
Documentation

Aubry T., Almeida M., Llach J., Neves M., Peyrouse J.-B., Walter B., Édin J. (2007) ‒ Mythes et réalités préhistoriques : apport du site des Maîtreaux à la définition de la variabilité des productions lithiques au Solutréen, in Un siècle de construction du discours scientifique en préhistoire Congrès préhistorique de France (26 ; 2004 ; Avignon), Société Préhistorique Française, p. 105-124.


Bachellerie J. (2022) ‒ Innovations techniques et comportements techno-économiques à l’aube du Dernier Maximum glaciaire. L’exemple des groupes du Solutréen récent du sud-ouest de la France, Thèse de Doctorat, Université Toulouse Jean Jaurès, Toulouse, 427 p.


Biard M. (2018) ‒ Tailler le silex au Solutréen: savoir-faire et technique des artisans de la grotte Rochefort, in Les Solutréens, Éditions Errance, Civilisations et cultures, p. 45 70.


Biard M. (2021) ‒ Taille expérimentale : tout reste à faire !, Dossiers d’Archéologie, n°403, p. 46-49.


Biard M., Bodinier B., Bouchard M., Forré P., Hinguant S., Jacquier J., Laval É., Lenormand A., Tsobgou Ahoupe R. (2020) ‒ Industrie lithique, in Stephan Hinguant et R. Colleter (dir.), Le Solutréen de la vallée de l’Erve (Mayenne), dix ans de recherche dans la grotte Rochefort, Société préhistorique française, p. 101-185.


Biard M., Hinguant S. (2015) ‒ Regard typo-technologique sur les productions lithiques foliacées du Solutréen de la vallée de l’Erve (Mayenne, France), Bulletin de la Société préhistorique française, 112, 2, p. 213-234.


Bodu P., Dumarçay G., Naton H.-G. (2014) ‒ Un nouveau gisement solutréen en Île-de-France, le site des Bossats à Ormesson (Seine-et-Marne), Bulletin de la Société préhistorique française, 111, 2, p. 225-254.


Brenet M., Bertran P., Claud É., Debenhan N., Feruglio V., Guégan S., Hernandez M., Salomon H., Sellami F. (2018) ‒ Le site Solutréen de plein air de Landry, un campement de chasseurs révélant de l’art mobilier, in Les Solutréens (dir. M. Otte), p. 105-110.


Pelegrin J. (2013) ‒ Les grandes feuilles de laurier et autres objets particuliers du Solutréen : une valeur de signe / The Large Laurel Leaves and Other Particular Solutrean Tools : A Symbolic Significance, Supplément à la Revue archéologique du centre de la France, 47, 1, p. 143-164.


Renard C., Geneste J.-M. (2006) ‒ De la “ complexité ” des productions lithiques dans le Solutréen supérieur d’Aquitaine, in A. Antibes (dir.), XXVI° Rencontres Internationales d’Archéologie et d’Histoire d’Antibes, Antibes, France, Astruc L. and Bon F. and Léa V. and Milcent P.-Y. and Philibert S., Normes techniques et pratiques sociales. De la simplicité des outillages pré- et protohistoriques., p. 119-128.


Thevenot J.-P. (dir.) (2019) ‒Les silex solutréens de Volgu: Rigny-sur-Arroux, Saône-et-Loire, France un sommet dans l’art de la pierre taillée, Dijon, Société archéologique de l'Est.


Walter B., Almeida M., Aubry T. (2013) ‒ Le façonnage solutréen : des principes techniques aux savoir-faire originaux / Solutrean Shaping : From the Technical Principles to the Original Know-How, Supplément à la Revue archéologique du centre de la France, 47, 1, p. 135-142.

 

Sur le même thème