Documentaire

L’obsidienne dans tous ses états. 3. Taille expérimentale par pression au levier / Hatem Arrok

Réalisation : 10 avril 2020 Mise en ligne : 10 avril 2020
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

L’obsidienne dans tous ses états. 3. Taille expérimentale par pression au levier / Hatem Arrok, in séminaire de master « L’obsidienne dans tous ses états » organisé par Vanessa Lea (TRACES) dans le cadre de l’enseignement « Étude des artefacts », Université Toulouse-Jean Jaurès, 29 mars 2017.

L’obsidienne est souvent considérée comme un matériau particulier, pour sa composition, ses propriétés, les usages dont il a pu faire l’objet, ou encore le rôle qu’il a pu jouer dans la fabrication de biens d’apparats, d’offrandes, le statut que les préhistoriques sont susceptibles de lui avoir attribué. C’est un matériau qui fascine par ses aptitudes exceptionnelles à la taille. Si tout, ou presque, peut être fabriqué à partir de l’obsidienne, comme le montre son utilisation tout au long de la Préhistoire, les productions de lames et de lamelles occupent une place à part, tant les sociétés du Passé ont su jouer avec les propriétés de l’obsidienne, grâce à l’emploi des techniques les plus perfectionnées afin d’en tirer les plus spectaculaires exemplaires. Dans le cadre des études concernant les vestiges préhistoriques en obsidienne, l’approche expérimentale est fondamentale : elle permet notamment de mieux comprendre quels ont été les choix et gestes destailleurs, quels types de savoir-faire ont été impliqués dans la fabrication des artefacts réalisés aux dépends de cette matière première si particulière. Les trois films de la collection "L'obsidienne dans tous ses états" concernent une séance de taille d’obsidienne en vue d’obtenir des productions laminaires et lamellaires. Ils ont l’intérêt de montrer différente sétapes de la chaine opératoire ainsi que le recours à différentes techniques de taille. Réalisés grâce à la participation de Frédéric Abbès, François Briois et Hatem Arrok, ils se complètent afin d’offrir des images au contenu pédagogique et rares.
Ce film montre l’expérimentation d’un débitage par pression au levier réalisé par Hatem Arrok qui a inventé un dispositif permettant le débitage de grandes lames qui comporte l’immense avantage d’être relativement léger et facilement transportable. Pour mettre au point son invention, il a porté une attention particulière au système d’immobilisation du nucléus. Cette taille expérimentale concerne le débitage d’un bloc d’obsidienne de Sardaigne (SC) pour obtenir des lames de grands modules grâce au débitage par pression au levier avec un compresseur en cuivre. L’expérimentation permet notamment de mesurer l’importance de la préparation du bloc et du plan de pression (par percussion indirecte tendre ou au cuivre, et abrasion). Outre l’ingéniosité du dispositif employé, la vidéo donne à voir comment le tailleur réussit à corriger un accident (rebroussé) intervenu en raison de la présence d’une fissure dans le nucléus.

Mots clés : Archéologie préhistorique ; Archéologie expérimentale ; Industrie lithique ; Outils préhistoriques ; Taille de la pierre ; Expérimentation en archéologie

 

Intervenant
Thème
Notice
Lieu de réalisation
Université Toulouse-Jean Jaurès, laboratoire Traces
Langue :
Français
Crédits
Nathalie Michaud (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication), Hatem Arrok (Intervenant)
Détenteur des droits
Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès et aux auteurs
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Hatem Arrok. UT2J. (2020, 10 avril). L’obsidienne dans tous ses états. 3. Taille expérimentale par pression au levier / Hatem Arrok. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/104763. (Consultée le 6 février 2023)
Contacter
Documentation

CARBONI, Antonietta (2017). Reconnaissance des techniques de débitage de l'obsidienne : regard sur la Sardaigne. Thèse de doctorat en Préhistoire sous la direction de Jacques Pelegrin. Université Paris Nanterre-Paris 10.

COLONGE, David, JAUBERT, Jacques, NAHAPETYAN, Samvel et al. (2013). Le Paléolithique moyen de la haute vallée du Kasakh (Arménie) : caractérisation technologique et peuplement de montagne, Paléorient, 2, vol. 39, 109-140. [En ligne : https://www.persee.fr/doc/paleo_0153-9345_2013_num_39_2_5523].

BRESSY-LEANDRI, Céline, D'ANNA, André, POUPEAU, Gérard et al. (2008). Chert and obsidian procurement of three Corsican sites during the 6th and 5th millenniums BC, Comptes Rendus Palevol, 4, vol. 7, 237-248. [En ligne : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1631068308000274].

ABBÈS, Frédéric, CAUVIN, Marie-Claire, GRATUZE, Bernard et al. (2001). Nouvelles recherches sur l'obsidienne de Cheikh Hassan (Vallée de l'Euphrate, Syrie) au Néolithique : PPNA et PPNB ancien, Syria, 78, 5-17. [En ligne : https://www.persee.fr/doc/syria_0039-7946_2001_num_78_1_7727].

Dans la même collection

Sur le même thème