Canal-U

Mon compte
Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.)  Université de Caen Normandie

(CERSE) - 14 - Une régulation incertaine des politiques publiques dans la socialisation des enfants et des jeunes


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/centre_d_enseignement_multimedia_universitaire_c_e_m_u/embed.1/cerse_14_une_regulation_incertaine_des_politiques_publiques_dans_la_socialisation_des_enfants_et_des_jeunes.14328?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


(CERSE) - 14 - Une régulation incertaine des politiques publiques dans la socialisation des enfants et des jeunes

Journées scientifiques du CERSE 

organisées par l’équipe Enfances, Jeunesses et Cultures, CERSE EA 965

(Centre d’études et de Recherche en Sciences de l’éducation)

Pôle Formation Éducation Travail Emploi

Pôle pluridisciplinaire de la MRSH de Caen

Partager les responsabilités de l’éducation des enfants et des jeunes

De modèles pour penser à des propositions pour agir

Université de Caen Basse-Normandie
amphithéâtre Jacquet SE 113 – bâtiment L (Sciences) – Campus 1
Jeudi 13 février 2013

Gérard Neyrand
PRISSMH, Université P. Sabatier Toulouse 3

Une régulation incertaine des politiques publiques dans la socialisation des enfants et des jeunes

Confrontées à la complexification de la socialisation enfantine avec la diversification des situations familiales et l’importance nouvelle prise par les médias et l’accueil de la petite enfance, les politiques publiques tentent d’encadrer tant bien que mal la mutation en cours tout en déléguant à la société civile et aux associations un certain nombre de fonctions d’accompagnement. Si cette affirmation d’une logique néolibérale se déroule conjointement à la professionnalisation des métiers de la petite enfance et de l’animation et à un contrôle accru des discours des médias en direction de l’enfance, elle a pour caractéristique de porter essentiellement sur la parentalité et de promouvoir ainsi les parents à la place de principaux acteurs éducatifs, alors même qu’ils sont dépossédés d’un certain nombre de leurs prérogatives antérieures. L’injonction qui leur est faite au contrôle éducatif et à la régulation des interactions entre les instances de socialisation a tendance à occulter le poids des rapports sociaux dans la définition de leurs situations et à psychologiser ainsi le rapport éducatif. Le risque inhérent à cette logique néolibérale de responsabilisation individuelle consiste à produire une sur-responsabilité parentale tendant à faire porter aux individus tout le poids de leur situation sociale, tout en discriminant les discours au regard de l’appartenance à un milieu social et à un genre. Nous essaierons de pointer quelques-unes des contradictions à l’oeuvre dans ce positionnement ambigu de l’action publique envers les familles.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte